Réparer les humains en les rapprochant de la nature

Les Fermiers de la Francilienne accueilleront l’AlterTour le 24 juillet 2018 à Villetaneuse (93).

 © AlterTour © AlterTour
Réparer les humains en les rapprochant de la nature. Nés en 2014, Les Fermiers de la Francilienne ont fait de cette belle idée une aventure très concrète. Dans leurs deux fermes situées à Villetaneuse et Montmagny, au nord-est de Paris, ils permettent à des personnes condamnées par la justice d’effectuer leur peine dans un cadre idéal. Effectuer des travaux d’intérêt général au milieu des arbres et des moutons plutôt que de ronger son frein derrière les barreaux d’une prison ? La formule est séduisante. Et doublement efficace. Car les animaux dont les personnes en réinsertion doivent prendre soin sont eux-mêmes des accidentés de la vie. Autre activité pratiquée au quotidien : l’écoconstruction d’enclos, d’étables ou bacs à légumes à partir de matériaux recyclés. L’éducation à l’environnement et la dimension intergénérationnelle sont également très présentes. Ces fermiers de banlieue accueillent les enfants, des jeunes en service civique, des personnes à mobilité réduite et des personnes âgées.

L’État a le monopole de la violence légitime

« Actuellement, le marché détient le pouvoir et crée les inégalités, les crises, etc. L’État, lui, a le monopole de la violence légitime, au sens “légale” du terme. Il n’écoute les associations que si elles ont une certaine taille. Aux fermiers de la Francilienne, on est dans une phase de croissance. On se rend compte qu’il faut se professionnaliser pour faire passer notre message et permettre à de plus en plus de personnes de pouvoir faire des travaux d’intérêt général plutôt que d’aller en prison. Mais en grossissant, on laisse moins de possibilité à chacun de s’exprimer au sein de l’association. Autre exemple : aujourd’hui les initiatives citoyennes européennes nous permettent de défendre nos idées. Mais il faut rassembler au moins 1 million de personnes dans un nombre minimum de pays. L’idée est très pertinente, mais en pratique me semble impossible à mettre en place.”

Florent, chargé de développement

Les Fermiers de la Francilienne accueilleront l’AlterTour le 24 juillet à Villetaneuse (93). Pour plus d’infos consultez le programme.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.