Le Centre Culturel Autogéré de Nancy, c’est un esprit 100% indépendant.

Le Centre Culturel Autogéré de Nancy, c’est un esprit 100% indépendant. Y priment les valeurs de démocratie directe et la mise en commun de ressources et d’idées. Pour sa création en novembre 2011, plusieurs organisations militantes libertaires s’associent afin d’obtenir un lieu de convergence des luttes. Aujourd’hui l’association fonctionne en autogestion : pas de subvention et l’implication active d’une cinquantaine de militantEs au service des cultures alternatives émancipatrices plutôt que marchandes.

AlterTour 2015 centre culturel autogéré de Nancy

Le Centre Culturel Autogéré de Nancy, c’est un esprit 100% indépendant. Y priment les valeurs de démocratie directe et la mise en commun de ressources et d’idées. Pour sa création en novembre 2011, plusieurs organisations militantes libertaires s’associent afin d’obtenir un lieu de convergence des luttes. Aujourd’hui l’association fonctionne en autogestion : pas de subvention et l’implication active d’une cinquantaine de militantEs au service des cultures alternatives émancipatrices plutôt que marchandes. Ils et elles organisent des soirées à prix libre sur des thèmes variés, des luttes anti-carcérales à celles contre l’enfouissement de déchets nucléaires, à Bure comme ailleurs, en passant par le féminisme ou le syndicalisme révolutionnaire. Alors, passez au CCAN consulter des livres sur la décroissance ou discuter autour d’un verre au bar associatif.

« Des actions concrètes plutôt que des discours moralisateurs d’élus aux décisions versatiles »

 « Pour nous, s’interroger sur le climat c’est réfléchir à l’organisation capitaliste. Les deux sont étroitement liés puisque c’est la recherche permanente de profits qui crée les désordres globaux, notamment climatiques. Nous faisons notre part au travers d’actions qui visent à remettre en cause cette organisation économique. Nous choisissons par exemple des fournisseurs locaux et en circuit court pour le bar associatif. Nous accueillons des organisations qui font partie de l’écologie radicale comme cette AMAP qui a refusé le label AB, ne souhaitant pas entrer dans le jeu financier alors qu’elle fait sa part pour préserver le climat. Ce sont des actions positives et concrètes qui nous semblent bien plus pertinentes que les discours moralisateurs des élus et leurs décisions versatiles en matière de climat. »

 4 membres du CCAN

Extrait du Recueil des Alternatives de l'AlterTour 2015, disponible dans le numéro de juin de la Revue Silence

L'AlterTour rendra visite au Centre Culturel Autogéré de Nancy le 22 juillet 2015 à Nancy. Plus d'infos sur http://www.altertour.net

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.