Nomad'Yo, le yaourt 100% végétal sous licence « Creative commons »

Je suis rondelet, blanc et aime le froid. Qui suis-je ? Eh bien non, pas un ours polaire mais bien un yaourt aux céréales ! Ce qui ne nous empêche pas d’être tous deux des biens communs. Comment ? À base de riz, sarrasin et millet, je bénéficie d’un procédé de fermentation similaire à celui du yaourt laitier. Christophe FAVROT et Nathalie MOUILLOT m’inventent en 2011...

Nomad'Yo © AlterTour Nomad'Yo © AlterTour
Je suis rondelet, blanc et aime le froid. Qui suis-je ? Eh bien non, pas un ours polaire mais bien un yaourt aux céréales ! Ce qui ne nous empêche pas d’être tous deux des biens communs. Comment ? À base de riz, sarrasin et millet, je bénéficie d’un procédé de fermentation similaire à celui du yaourt laitier. Christophe FAVROT et Nathalie MOUILLOT m’inventent en 2011. Mais comment se développer sans se transformer en grosse entreprise agroalimentaire ? Avec le dépôt d’un brevet… sous licence « Creative commons » pour ma recette ! Issu du courant des logiciels libres, c’est la reconnaissance des auteurs mais sans exclusivité sur le Nomad’Yo. Ainsi, Christophe et Nathalie forment aujourd’hui des volontaires à ma fabrication grâce aux bactéries appropriées. Et c’est parti pour un beau et libre voyage partout en France ! Rien qu’en Bretagne, je suis mensuellement et artisanalement fabriqué à 2000 exemplaires pour seulement 2 points de vente. Et depuis 2015 existe un réseau national de cinq producteurs indépendants. Le yaourt végétal a un beau chemin devant lui !

« Le bien commun est devenu un credo, mais après, il faut le pratiquer »

« Je vois ce lieu « Le savoir, c’est le pouvoir. comme un espace dédié au vivant » Il ne doit pas être dans les mains d’un-e seul-e ! » « Nous avons déposé un brevet pour qu’on ne nous pique pas l’idée et pour avoir le droit de produire selon notre invention. Mais sans avoir la fibre d’un chef d’entreprise, je voulais faire connaître notre procédé. A l’époque, un ami avait suivi la création du produit. Il travaillait sur des outils de communication et de coopération basés sur du Wiki en contenu libre. On a donc décidé de passer dans le domaine public sous licence «Creative Commons» qui reconnaît le droit d’auteur. Le bien commun est devenu un credo, mais après, il faut le pratiquer. Même si les bactéries et céréales sont présentes partout sur terre, la fabrication de yaourts végétaux est délicate et on se pose la question de l’accessibilité réelle. Créer un petit kit avec céréales broyées, bactéries et mode d’emploi ou faire un tutoriel sur internet sont à l’étude. On travaille aussi sur des machines qui réclameraient moins d’effort. Le réseau de fabricants de yaourts aux céréales s’est emparé de ces problèmes, mais ça demande un gros boulot d’animation. »

Christophe FAVROT, directeur de Plurielle qui distribue Nomad’Yo

Extrait du Recueil des Alternatives de l’AlterTour 2016, disponible dans le numéro de juin de la Revue Silence.

Nomad'Yo (Porzh Kloz - 29690 La Feuillée) accueillera l’AlterTour le 5 août 2016 à la Feuillée.

Inscriptions sur : http://www.altercampagne.net/?page_id=178

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.