AlterTour
Abonné·e de Mediapart

95 Billets

0 Édition

Billet de blog 19 août 2015

AlterTour
Abonné·e de Mediapart

A Lille, la voie est libre pour les Stop-pub

12h30 on entre à Lille, après notre dernière nuit dans le regretté plat pays. Heureusement, parmi nous, il reste des Belges et le pays est toujours plat, le long de la Deûle. Dans la matinée, on a fait un stop chez Salah, l’octogénéraire patron d’un café de Roubaix, coincé entre des bretelles d’autoroutes, enfin ce qui y ressemble. Il refuse d’être exproprié « parce que j’ai fait toute ma vie ici », comme sa perco et ses tasses marron vintage.

AlterTour
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

12h30 on entre à Lille, après notre dernière nuit dans le regretté plat pays. Heureusement, parmi nous, il reste des Belges et le pays est toujours plat, le long de la Deûle. Dans la matinée, on a fait un stop chez Salah, l’octogénéraire patron d’un café de Roubaix, coincé entre des bretelles d’autoroutes, enfin ce qui y ressemble. Il refuse d’être exproprié « parce que j’ai fait toute ma vie ici », comme sa perco et ses tasses marron vintage.

Arrivé à Lille, la moitié du peloton, nostalgique de la Belgique, s’arrête à la première baraque à frites tester la sauce Picalilli, tandis que les autres trouvent un endroit pour pique-niquer, près du zoo. C’est là qu’Aless (andro), « Pap’40 »  du collectif anti-pub des Déboulonneurs nous rejoint après le déjeuner avec un collègue représentant de la RAP (Résistance à l’agression publicitaire). Après une présentation de leur engagement, on passe à l’acte. Entrée sur la Grand place en vélorution, création de banderoles, maniement de la bombe (aérosol) et du micro et nous voilà partis à pied avec cadis et pochoirs pour enrubanner et barbouiller les panneaux publicitaires. Non sans un brief spécial pour les « barbouilleurs » (qui se mettent vraiment en infraction) sur comment ne rien dire en cas de commissariat. Précautionneux mais superflu, car après deux heures de manifestation tonitruante, pas l’ombre d’un policier. Une tolérance Lilloise. C’est presque à regret pour Aless et les Déboulonneurs qui agissent ainsi pour se faire entendre. Pour l’AlterTour, ce n’est pas plus mal, comme ça tout le monde est opé pour ses tâches du soir et le tour continue.

Pourquoi barbouiller des panneaux publicitaires ?

La publicité envahit notre quotidien, par tous les moyens de communication possibles. Si on a encore la possibilité d’éteindre la télé chez soi (ou de la jetter) et d’installer Adblock sur Internet, en revanche il est impossible de fermer les yeux en ville ou sur la route. L’espace public est obstrué par les pubs commerciales, dont un tiers sont illégales. « Ce sont eux les vrais délinquants, pas nous », explique Alessandro, des Déboulonneurs , qui revendique que les pubs commerciales soient limitées à la taille 50×70, le format standard des affiches politiques. Pour protester et dénoncer, ce collectif agit en plein jour contre les panneaux. « On s’en prend aux supports, peu importe le contenu ». Distribution de tracts, enrubannage des panneaux avec une bâche noire sur laquelle on peint des slogans, collage d’affiches, ou – plus risqué – barbouillage, qui peut mener au procès.

Quelques slogans :

Casse toi pôv’ pub, Pub = Intox, La pub, parce que nous l’avalons bien.

Karine  Balland

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Un projet de loi au détriment du vivant
En pleine crise énergétique, le gouvernement présente dans l’urgence un projet de loi visant à accélérer le déploiement de l’éolien et du solaire. Un texte taillé pour les industriels, et qui sacrifie la biodiversité comme la démocratie participative.
par Mickaël Correia
Journal — Éducation
Revalorisation salariale : les enseignants se méfient
Plusieurs enseignants, très circonspects sur la réalité de la revalorisation salariale promise par Emmanuel Macron, seront en grève le 29 septembre 2022, dans le cadre d’une journée interprofessionnelle à l’appel de diverses organisations syndicales. La concertation annoncée pour le mois d’octobre par le ministre Pap Ndiaye sur le sujet s’annonce elle aussi houleuse.
par Mathilde Goanec
Journal — Social
Anthony Smith, inspecteur du travail devenu symbole, sort renforcé du tribunal
Devant le tribunal administratif de Nancy ce mercredi, la rapporteure publique a demandé l’annulation des sanctions visant l’agent de contrôle, accusé par le ministère du travail d’avoir outrepassé ses fonctions en demandant que des aides à domicile bénéficient de masques en avril 2020.
par Dan Israel
Journal — Extrême droite
Extrême droite : les larmes (de crocodile) des élites libérales
Les succès électoraux de l’extrême droite, comme en Suède ou en Italie, font souvent l’objet d’une couverture sensationnaliste et de dénonciations superficielles. Celles-ci passent à côté de la normalisation de l’agenda nativiste, dont la responsabilité est très largement partagée.
par Fabien Escalona

La sélection du Club

Billet de blog
Italie : il était une fois l’antifascisme
On peut tergiverser sur le sens de la victoire des Fratelli d'Italia. Entre la revendication d'un héritage fasciste et les propos qui se veulent rassurants sur l'avenir de la démocratie, une page se tourne. La constitution italienne basée sur l'antifascisme est de fait remise en cause.
par Hugues Le Paige
Billet de blog
Italie, les résultats des élections : triomphe de la droite néofasciste
Une élection marquée par une forte abstention : Le néofasciste FDI-Meloni rafle le gros de l’électorat de Salvini et de Berlusconi pour une large majorité parlementaire des droites. Il est Probable que les droites auront du mal à gouverner, nous pourrions alors avoir une coalition droites et ex-gauche. Analyse des résultats.
par salvatore palidda
Billet de blog
Giorgia Meloni et ses post-fascistes Italiens au pouvoir !
À l’opposé de ce qui est arrivé aux autres « messies » (Salvini, Grillo…), Giorgia Meloni et ses Fratelli d’Italia semblent - malheureusement - bien armés pour durer. La situation est donc grave et la menace terrible.
par yorgos mitralias
Billet de blog
Interroger le résultat des législatives italiennes à travers le regard d'auteur·rices
À quelques jours du centenaire de l'arrivée au pouvoir de Mussolini, Giorgia Meloni arrive aux portes de la présidence du Conseil italien. Parfois l'Histoire à de drôles de manières de se rappeler à nous... Nous vous proposons une plongée dans la société italienne et son rapport conflictuel au fascisme en trois films, dont Grano Amaro, un film soutenu par Tënk et Médiapart.
par Tënk