Le Kayou d'Aujargues, un éco-lieu en devenir

« Désormais, cultiver son jardin ou s’adonner à n’importe quelle activité créatrice d’autonomie sera considérée comme un acte politique, un acte de légitime résistance à la dépendance et à l’asservissement de la personne humaine. » Cette affirmation de Pierre Rabhi, peinte à l’entrée de son terrain, Joachim se l’approprie, et en janvier 2014, il achète un terrain à Aujargues, dans le Gard.

 © AlterTour © AlterTour
« Désormais, cultiver son jardin ou s’adonner à n’importe quelle activité créatrice d’autonomie sera considérée comme un acte politique, un acte de légitime résistance à la dépendance et à l’asservissement de la personne humaine. » Cette affirmation de Pierre Rabhi, peinte à l’entrée de son terrain, Joachim se l’approprie, et en janvier 2014, il achète un terrain à Aujargues, dans le Gard.

Utopiste, il veut créer un éco-lieu avec l’idée de survivalisme grâce à la permaculture et l’élevage. Vivre librement avec les contraintes d’une démarche cohérente et responsable vis à vis de la protection de la planète et s’assurer une vie saine. Il s’y installe en janvier 2015 pour y vivre seul, et se donne deux ans pour savoir si c’est viable.

Expérience de bûcheronnage en poche, il utilise ses connaissances en arboriculture, élagage et abattage sur son terrain agréablement arboré dans cette région aride. Il met à profit sa formation de paysagiste et aménage avec sa sensibilité son lieu de vie original et accueillant.

Au bout d’une année, il met en place un accueil de woofeurs pour partager et être relayé. A l’issu de ces deux ans, l’expérience est enrichissante et viable, mais difficile quand il est seul. L’idéal serait une aide de collègues, de voisinage.
Il s’appuie sur une démarche expérimentale, et acquiert méthodiquement des connaissances sur les cultures propres à son terrain, et de ses animaux dont il s’occupe de leur mise bas à leur fin de vie, « c’est en forgeant qu’on devient forgeron ! »

Le Kayou d’Aujargues accueillera l’AlterTour le 29 juillet 2017 à Aujargues (Gard). Pour plus d’infos consultez le programme

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.