AlterTour
Abonné·e de Mediapart

95 Billets

0 Édition

Billet de blog 21 mai 2015

Bure : choisir entre la peste ou le choléra, ça suffit !

« Confiner, limiter et retarder le retour des radionucléides à la biosphère ». C’est le cahier des charges du projet d’enfouissement de déchets nucléaires.

AlterTour
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

« Confiner, limiter et retarder le retour des radionucléides à la biosphère ». C’est le cahier des charges du projet d’enfouissement de déchets nucléaires. Faut dire que l’histoire a commencé en 1987 : vingt-cinq sites sont approchés pour glisser sous le tapis herbeux, ni vu ni connu, 99,9% de la radioactivité à vie longue générée par nos incontinences énergétiques. Des années d’opposition parfois radicale ont suivi. Mais voilà, l’Etat a tout de même mis le grappin sur Bure, en Meuse, afin d’y installer un « labo » qui ne trompe personne. L’autorisation du stockage souterrain est prévue pour 2017. Les collectifs et associations de Bure STOP ! s’opposent au forage d’environ 300 km de galeries destinées à recevoir ces poubelles très particulières. À coups d’informations, de contre-expertises, d’actions juridiques et de manifestations, ils contestent, revendiquent et protestent... mais ne retournent pas leurs vestes ! Les citoyens sont en colère et ils annoncent « qu’elle n’est pas réversible » non plus.

A bon entendeur ?

« La peste ou le choléra, ça suffit ! »

« En 2013, on a réussi à faire capoter le débat public. En fait, tout était déjà décidé et en gros, on nous demandait de choisir la couleur des tuyaux des galeries, alors que nous voulions échanger de l’opportunité ou non d’enfouir, et même parler du choix nucléaire tout court. Le projet Cigéo, Centre Industriel de stockage GÉOlogique, comporte des risques insensés, immédiats et pour des générations. Pourtant l’Etat l’impose à Bure, sous un vernis scientifique abusif, à coup de millions d’euros et de promesses de développement local illusoire. Promouvoir encore aujourd’hui le nucléaire comme une énergie propre car moins émettrice de CO2, et donc bonne pour le climat, confine à la folie. Gérer ce type de déchets est mission quasi impossible. Ils ont installé une industrie sans avoir résolu son aval. C’est incroyable. Choisir entre la peste ou le choléra, ça suffit ! »

 Corinne FRANÇOIS, membre active de Bure STOP !

Extrait du Recueil des Alternatives de l'AlterTour 2015, disponible dans le numéro de juin de la Revue Silence

L'AlterTour rendra visite à Bure STOP ! les 18 et 19 juillet 2015 à Bure. Plus d'infos sur http://www.altertour.net

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Politique
Quand le candidat parle, ses militants frappent
À Villepinte comme à Paris, des antifascistes se sont mobilisés pour ne pas laisser le premier meeting d’Éric Zemmour se tenir dans l’indifférence. Dans la salle, plus de 10 000 personnes s’étaient réunies pour l’entendre dérouler ses antiennes haineuses, dans une ambiance violente.
par Mathieu Dejean, Mathilde Goanec et Ellen Salvi
Journal — Extrême droite
Chez Éric Zemmour, un fascisme empreint de néolibéralisme
Le candidat d’extrême droite ne manque aucune occasion de fustiger le libéralisme. Mais les liens entre sa vision du monde et la pensée historique du néolibéralisme, à commencer par celle de Hayek, sont évidents.
par Romaric Godin
Journal — Gauche(s)
À La Défense, Jean-Luc Mélenchon veut montrer qu’il est le mieux armé à gauche
Lors de son premier meeting parisien, le candidat insoumis à la présidentielle s’est posé comme le pôle de résistance à la droite et à l’extrême droite. Il a aussi montré sa capacité de rassemblement en s’affichant aux côtés de nombreuses personnalités de gauche.
par Pauline Graulle
Journal — Europe
En Andalousie, la colère intacte des « travailleurs du métal »
Après neuf jours d’une grève générale qui a embrasé la baie de Cadix, le retour au calme semble fragile. Nombre d’ouvriers des chantiers navals ou de l’automobile n’en peuvent plus de la flambée des prix comme de la précarité du secteur. Ils se sentent abandonnés par le gouvernement – de gauche – à Madrid.
par Ludovic Lamant

La sélection du Club

Billet de blog
Get Back !!!
Huit heures de documentaire sur les Beatles enregistrant « Let it Be », leur douzième et dernier album avant séparation, peuvent sembler excessives, même montées par Peter Jackson, mais il est absolument passionnant de voir le travail à l'œuvre, un « work in progress » exceptionnel où la personnalité de chacun des quatre musiciens apparaît au fil des jours...
par Jean-Jacques Birgé
Billet de blog
Ah, « Le passé » !
Dans « Le passé », Julien Gosselin circule pour la première fois dans l’œuvre d’un écrivain d’un autre temps, le russe Léonid Andréïev. Il s’y sent bien, les comédiens fidèles de sa compagnie aussi, le théâtre tire grand profit des 4h30 de ce voyage dans ses malles aérées d’aujourd’hui.Aaaaah!
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
J'aurais dû m'appeler Aïcha VS Corinne, chronique de l'assimilation en milieu hostile
« J’aurai dû m’appeler Aïcha » est le titre de la conférence gesticulée de Nadège De Vaulx. Elle y porte un regard sur les questions d’identité, de racisme à travers son expérience de vie ! Je propose d'en présenter les grands traits, et à l’appui d’éléments de contexte de pointer les réalités et les travers du fameux « modèle républicain d’intégration ».
par mustapha boudjemai
Billet de blog
« Une autre vie est possible », d’Olga Duhamel-Noyer. Poings levés & idéaux perdus
« La grandeur des idées versus les démons du quotidien, la panique, l'impuissance d’une femme devant un bras masculin, ivre de lui-même, qui prend son élan »
par Frederic L'Helgoualch