Champ Commun © AlterTour Champ Commun © AlterTour
Tout commence par une histoire d’ADN, celui de l’éduc pop’. Ou quand des sociologues bien entourés réussissent à associer forces et talents pour dépasser les constats fatalistes et faire émerger une action ancrée dans le quotidien. Ainsi est créée la coopérative en 2010, à Augan, petite ville de 1500 âmes au cœur du Morbihan. Le Champ Commun, c’est d’abord des concernés : des permanents, au nombre de 16, des associés, presque 160, salariés et usagers confondus. Ils s’organisent collectivement pour faire vivre leur coopérative de services de proximité, dans un territoire déserté par les petits commerces et les espaces du
bien vivre ensemble. En résulte un biotope économique aux rentabilités variables mais complémentaires : un bar, l’Estaminet, espace de rencontres, de réflexion, de convivialité et sa micro brasserie ; une épicerie, le Garde-manger, pour s’approvisionner en privilégiant le local et la qualité. Bientôt une auberge… et pourquoi pas un fournil ?! Leur crédo ? L’essaimage pour ouvrir le champ des possibles par la démonstration, et accompagner les potentiels.

« Le bien commun, c’est du gros bon sens »

« On réinvente le fil à couper le beurre, là. Le bien commun, c’est naïvement du gros bon sens comme on dit au Québec. Ce sont des espaces où les gens redécouvrent ce que veulent dire la solidarité, la réappropriation de ce qui fait notre quotidien. Nous, c’est un petit machin, qui détermine du commun sur un espace qu’on maîtrise. On peut commencer à l’endroit où on se trouve. C’est aussi un bien commun dans le sens où ça repose sur une conception du vivre ensemble dans le cadre d’une collectivité, d’un espace d’appropriation qui soit à la hauteur des gens. On a envie d’amener autour des propositions, des espaces de réflexions. Par exemple, dans l’épicerie, on peut faire ses courses complètement en bio et être confronté à quelqu’un qui les fera en conventionnel. Cet échange là est productif, il amène les gens à réinterroger leurs pratiques de consommation. »

Henry-George MADELAINE, co-gérant de la coopérative et salarié de Localidées, association qui diffuse l’expérience du Champ commun

Extrait du Recueil des Alternatives de l’AlterTour 2016, disponible dans le numéro de juin de la Revue Silence.

Champ Commun accueillera l’AlterTour les 16 et 17 août 2016 à Augan (Morbihan). 

Inscriptions sur : http://www.altercampagne.net/?page_id=178

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.