ferme-de-la-bouzigue-1
Reconnecter les enfants à la terre, au monde du vivant. Ça a poussé Odile à fonder en 1997 la Ferme Pédagogique de la Bouzigue sur des terres familiales. Fort d’un conseil d’administration collégial et d’une cinquantaine de bénévoles, le projet associatif évolue depuis 20 ans pour tendre vers plus de cohérence dans la transition écologique. Une commission culturelle organise des spectacles ou projections vecteurs d’échanges sur le territoire. Devenue Ferme Éco-citoyenne en 2009, ses 15 hectares accueillent annuellement plus de 5000 personnes. Toute l’année, sont proposées des formations thématiques telles que le potager agroécologique, la permaculture, les ateliers d’écologie pratique… Beaucoup de groupes d’enfants y pratiquent des activités liées au jardinage et la nature. Lætitia propose des ateliers de médiation animale auprès d’enfants porteurs de handicap : ânes, lapins, poules… favorisent les relations et les échanges. Parents, attention : à vouloir reconnecter les enfants à la Terre, ils pourraient bien y prendre racine !

Retrouver une tribu qui partagent mes valeurs

“Pendant plus de 15 ans, j’ai travaillé dans l’industrie et accepté de fait le modèle en place. Les questions sur ma place sont venues au fur et à mesure de ce quotidien qui me semblait manquer de sens. Il y a 9 ans, j’ai changé de modèle pour retourner à ma formation initiale, liée à la terre et au monde du vivant. Prendre soin de la terre en prenant soin de l’humain. Cela a entrainé de la sobriété, un choix difficile pour mon entourage. Les relations humaines ont évolué, surtout avec mes enfants. Nous nous sommes découverts avec ce temps que je me suis réattribué. Après ma formation d’animatrice en agroécologie à Terre et Humanisme, j’ai réalisé mes rêves et non plus ceux des autres. J’ai retrouvé des personnes qui partagent mes valeurs, une tribu. Aujourd’hui, le frein au changement, je sens qu’il est lié à la peur et l’inconnu juste derrière. À travers nos formations à la ferme, nous rencontrons tous les milieux sociaux. Les questionnements sur notre modèle de vie se multiplient et ils nous invitent à la créativité dans les réponses que nous trouverons ensemble.”

Valérie, animatrice en agroécologie

Extrait du Recueil des Alternatives de l’AlterTour 2017, disponible dans le numéro de juin de la Revue Silence.

La Ferme de la Bouzigue accueillera l'AlterTour le 10 juillet 2017 à Montaigut-sur-Save. Pour plus d'infos consultez le programme.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.