"Anne HIDALGO rassemble large", par Amadou Bal BA

Municipales à Paris : Anne HIDALGO amplifie la réunification de toutes les forces de progrès, après les Verts compatibles, les Hamonistes l'ont rejointe. Un accord est en vue avec les Communistes et les Radicaux. La Lumière est sur Paris et les Champs-Elysées.

Les partisans de Benoît HAMON, à travers Mme Léa FILOCHE, rejoignent «Paris en Commun» de Mme Anne HIDALGO. Une heureuse et sage décision qu'il faut saluer.

Les négociations avec les communistes et les radicaux sont bien avancées. Un accord est en vue.

Auparavant, Mme Anne HIDALGO avait négocié avec les "verts compatibles". Je ne comprends pas les réticences des autres, les soi-disant Ayatollahs de l'environnement. Ils ont dirigé ensemble la ville de Paris. Les gauchistes finiront par venir à la soupe, ce n'est qu'une question de postes.

Finalement, la Maire de Paris, avec son bon bilan et ses travaux pharaoniques, les plus importants depuis l'ère Haussmannienne, son projet humain et écologique, rassemble encore plus large qu'espéré.

Dans cette Bérézina à gauche, et son déficit de leadership, Mme Anne HIDALGO, unique de stabilité, symbolise, à elle seule, l'espoir et l'espérance. De son succès, souhaité, dépendra la survie du Parti socialiste et probablement celle de la gauche, pour les régionales et présidentielles à venir.

Par conséquent, la candidature de Mme HIDALGO, pour un nouveau mandat, dépasse largement le périphérique. Elle incarne l'espoir d'un renouveau face une Macronie inauthentique, arrogante, d'une faible conscience sociale et fondamentalement divisée sans projet alternatif crédible.

Paris illumine ses Champs-Élysées, pour Noël, et tout réussit à la belle gazelle des savanes de notre capitale.

Paris, le 25 novembre 2019, par Amadou Bal BA.

76910269-10158145674164301-4727029551299821568-n

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.