"MACRON et sa conférence de presse" par Amadou Bal BA

La conférence de presse du président MACRON et ses ordalies jupitériennes : Après un débat national riche, la montagne a accouché d'une souris. Dans sa conférence de presse du 25 avril 2019, rien de nouveau à l'Est. La chienlit va continuer. MACRON vient de se suicider, politiquement.

Après le débat national, la non-diffusion de sa déclaration télévisée programmée le 15 avril 2019, puis commuée, le 25 avril 2019 en conférence de presse, on a envie de dire : «Tout ça pour ça !». En effet, le président MACRON a confirmé les mesurettes qui avaient déjà fuité dans la presse. La montagne a accouché d'une souris.

Le président MACRON pense que tout est communication. Brillant dans ce secteur, ne s’étant pas aperçu que la campagne des présidentielles est bien terminée, le président MACRON est, en permanence, dans l'instrumentation, la dissimulation et la duplicité. Mais depuis l'affaire BENALLA, suivie de la crise, sans précédent des Gilets jaunes, le Roi est tout nu. Souvent déguisé en Christ, d'une rhétorique presque parfaite, on a bien compris que Jupiter n'est en fait que le président des riches. Il a une mission, non pas christique, mais celle de défendre, farouchement, ; les intérêts de ceux-là qui ont financé sa campagne électorale de 2017.

En financier et président des riches, il ne s'est pas engagé dans un mouvement d'humanisation de l'art de faire la politique, c'est-à-dire de placer l'individu au début et à la fin de la chose publique. Sa politique, tant décriée, serait, pour lui, la bonne. Pas de changement de cap !

Finalement, cette crise des Gilets jaunes, la plus longue et la plus emblématique secousse sociale de notre temps, va encore continuer, de plus belle. Et pourquoi pas avec une jonction des luttes, notamment en raison de son appel du pied au Rassemblement national, à travers la question de l'immigration et de Schengen.

Le président MACRON vient de se «suicider», politiquement. En effet, la chienlit va continuer. Les Gilets jaunes et les électeurs des européennes du 26 mai 2019, viennent de lancer un slogan porteur : «MACRON on vient te chercher» !

La lutte continue contre cette ordalie jupitérienne !

Paris, le 25 avril 2019, par Amadou Bal BA

macron

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.