AMANDINE GAY

Réalisatrice, Auteure, Chercheure

Sa biographie
Je partage mon temps entre recherche et création. Réalisatrice, universitaire, activiste, je me définis comme auteure politique puisque l’écriture peut être cinématographique, journalistique ou même chorégraphique. Pour moi, la réappropriation de la narration est un acte d'émancipation. Diplômée de l’Institut d’Études Politiques de Lyon en communication en 2007, je consacre mon mémoire de fin d’études aux Enjeux du traitement de la question coloniale dans la société française. En 2008 je m'oriente vers le Conservatoire d’Art Dramatique de Paris 16. Interprète au théâtre, au cinéma et à la télévision, je décide de me lancer dans l’écriture en 2012. En 2014, je passe à la réalisation avec un reportage sur les manifestations #ContreExhibitB et un long métrage documentaire : Ouvrir La Voix. J'ai également été contributrice pour le site d’information Slate.fr. Et en 2015, j'ai signé la préface de la première traduction française du classique de bell hooks, Ne Suis-Je Pas Une Femme. Cette année marque aussi mon installation à Montréal où je poursuis une seconde maitrise, en sociologie, afin de travailler sur l’adoption transraciale, un autre sujet qui m'est cher. J'interviens aussi régulièrement comme conférencière à propos de l’afroféminisme, de l’intersectionnalité ou de l’adoption, lors d’événements tels que le Spur Festival Toronto et Winnipeg ou dans des universités. Les étudiants ont pu m’entendre à l’Université du Québec à Montréal, à l’UOttawa, à l’université de Lausanne, à l’université Lumière Lyon 2, à l’École de Recherche Graphique de Bruxelles, à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales à Paris. Ouvrir La Voix est un film-guerilla, un documentaire auto-financé, qui donne la parole à vingt-quatre femmes afro-descendantes, noires. Ouvrir La Voix est centré sur l'expérience de la différence en tant que femme noire et des clichés spécifiques liés à ces deux dimensions indissociables de notre identité "femme" et "noire". Il y est notamment question des intersections de discriminations, d'art, de la pluralité de nos parcours de vies et de la nécessité de se réapproprier la narration.
Son blog
16 abonnés Le blog de AMANDINE GAY