Arrêtons « du coup »!

D’abord, c’est moche et puis il existe une infinité de mots élégants pour dire la même chose. Je m’y attelle donc à ce « du coup » inepte qu’utilisent même certains professeurs émérites invités de France Culture. Alors que faire?

D’abord, c’est moche et puis il existe une infinité de mots élégants pour dire la même chose. Je m’y attelle donc à ce « du coup » inepte qu’utilisent même certains professeurs émérites invités de France Culture. Alors que faire? Que faire quand les élèves qu’on forme grâce au fameux nouveau plan oralité nous répondent que « Même les adultes le disent! » Du coup…. Heu… du coup on fait quoi? Du coup, je me disais que le « putain » cher au Sud Ouest où j’ai grandi me manque. Au moins il avait du caractère ce « putain » ou « putain de moine » (ha non ne parlons pas d’église en ce moment…)…. Du coup…. Ha oui j’y suis… du coup « du coup » ça veut dire « donc » dans certains cas, mais ça veut surtout dire « heu… je ne sais pas quoi dire, pourquoi vous m’interrogez, j’ai rien à dire moi, c’est pas de ma faute à moi ! ». Bon! deux solutions se dessinent… du coup on dit que « du coup » c’est vraiment la conséquence et que ça veut vraiment dire « un truc précis » et on demande aux linguistes spécialistes et aux académiciens de dire que « C’est l’évolution intelligente de la langue française » et que donc ou du coup on décide après une belle cérémonie avec pourquoi pas le président de dire du coup que « du coup » fait partie des nouveaux mots essentiels à notre langue si chère à notre cœur et que devant les mêmes professeurs émérites invités de France Culture, on décide du coup que « du coup » fait partie de heu….. du coup donc et voilà et par conséquent et alors et pour toute l’humanité entière du nouveau petit Robert de la langue française. Enfin une vraie info, un sujet brûlant d’actualité qui pourrait pourquoi pas du coup devenir un objet primordial des élections présidentielles… heu du coup on demande à Zemmour si c’est français « du coup »… parce que dans ce cas si c’est trop français, je ferais plutôt une défense inconditionnelle de « du coup »style: metooducoup#@@@ , jesuisducoup ou « du cou » pour faire plus langage sms même pourquoi pas « ducou », c’est quand même plus simple, ça fait jeune branché bobo de gauche… enfin bon… Ho Hé Hein bon!

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.