#sansmonenfantle11mai

Alors oui, Emmanuel et moi, cette merveilleuse histoire d'amour se poursuit ! Quelle chance pour notre patrie ! Emmanuel, on le savait, est en même temps de gauche et de droite, jeune et vieux, élégant et décontracté, rouge et blanc, carpe et lapin, président et premier ministre, etc... désormais, grâce à lui, le super-pouvoir du "en même temps" s'étend jusqu'à nous!

Parce qu'Emmanuel est une tornade, un typhon, une bourrasque d'énergie, qui repousse le coronavirus loin de nos frontières comme le fit en son temps François Mitterrand pour le nuage de Tchernobyl ! Merci, ô grands saints égaux du ciel !

Oui, le Coronavirus qui terrasse tant de malheureuses victimes dans le monde ne peut l'atteindre. Je dirais même qu'il ne peut que le renforcer. La puissance d'Emmanuel lui permet non seulement de résister au virus mais aussi d'aller encore plus Whaut - comme dirait la chanteuse ! Et cette onde bénéfique est si puissante qu'elle se déploie sur ...nous, le petit peuple souverain ! Quelle chance !

Et oui, Emmanuel nous l'a dit, nous sommes désormais à son image. Nous aussi, nous détenons désormais le pouvoir du « en même temps » de crystal et c'est grâce à lui ! Que d'aventures en perspective ! Que de souvenirs à raconter à nos petits-enfants si nous survivons assez longtemps pour les connaître !

Emmanuel nous annonce d'abord que nous sommes en pleine crise sanitaire et en même temps en guerre ! Cela aurait pu nous inquiéter, mais non ! Parce que il nous apprend ensuite que nous sommes au télétravail et en même temps chargés de cours à domicile pour des écoliers, des collégiens et des lycéens ! Et pour certains d'entre nous, des classes à trois niveaux et des élèves en situation de handicap. Quelle découverte passionnante, quel accomplissement de soi, satisfaire son employeur.euse et en même temps contribuer à l'instruction de ses propres enfants ! Les mannes de Jules Ferry en tressaillent !

Même ceux qui doivent reprendre le chemin des transports publics et de leur lieu de travail, même eux sont protégés puisqu'ils sont en même temps confinés chez eux ! Rappelez-vous le slogan : sauvez-des vies, protégez-vous, restez chez vous !

Et puis, le sommet de la joie, grâce une petite ordonnance de la Doctoresse Pénicaud, pour une partie des travailleur.se.s et télétravailleur.se.s, nous sommes en même temps en vacances !

Et oui, on peut être en guerre et en vacances ! C'est-y pas beau, c'est-y pas le progrès, ça ? Si les poilus avaient su, ils auraient vu les tranchées sous un autre œil ! « Dans les tranchées, la plage », en quelque sorte ! Et tout ça, grâce à Emmanuel ! Quel génie !

Pour résumer, nous sommes donc en même temps en pleine crise sanitaire et en guerre, confinés chez nous et au travail, au télétravail et faisant l'école, et en même temps en vacances ! Et hier, cerise sur le gâteau, nous avons appris qu'en pleine soit-disant guerre, en pleine épidémie surtout, nos enfants allaient retourner à l'école et au collège!

Nous prend-il pour des confinés ou plutôt des c......... ?

Parce que nos vies valent mieux que leurs profits, #sansmonenfantle11mai !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.