Amélie Gaspard
Abonné·e de Mediapart

9 Billets

0 Édition

Billet de blog 18 oct. 2021

Amélie Gaspard
Abonné·e de Mediapart

AESH : en dys-ficulté !

Hier, une amie m'a faire lire sa pièce de théâtre « Dys sur dix ». En voici un extrait qui rend hommage avec humour et tendresse aux AESH tout en abordant la question du manque de moyens avec pugnacité ! Du 100% vécu, à lire, à rire et à partager sans modération...

Amélie Gaspard
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Scène 6

Ca sonne ! Théor, Nassim et Elisa sont au collège. Le tableau numérique s'allume.

Théor : En classe, j'ai une « AESH ». Ca veut dire... heu... ça veut dire ...

Il cherche les lettres avec son corps. Elisa dessine des lettres dans l'espace. Elle entraine Nassim dans la danse.

Elisa : Aide aux Elans de Survie en Haute alt-étude !

Nassim : Altesse Elégante Sérénissime en Hautes étapes !

Théor : Bref, dans mon cas, c'étaient des dames. Elles étaient brunes, frisées, grandes, petites, …

Elisa : Assignée aux Elèves Super-Héroïques !

Théor :...patientes, apathiques, souriantes, authentiques...

Nassim : Acharné-e-s aux Exploits Sans Hyperbole !

Théor :... fauchées, laissées pour compte, fatiguées ou pétulantes...

Elisa : Astronaute Eligible au Saut dans l'Hyper-espace !

Théor : ... concentrées, affectueuses, bavardes ou bravaches...

Nassim : Astéroïdes Eternelles Satellites d'Hypérion !

Théor : Brillantes, nébuleuses, sidérantes...

Nassim : Tourbifrondeuses...

Elisa : Intergalacritiques...

Théor : Vibriossonneuses ...

Elisa : de cloches !

Nassim : Interstellaire !

Théor : …de rien. Pourtant, elles ne viennent pas d'une autre galaxie ?!

Nassim : Ah non, elles ne tombent pas du ciel !

Elisa : ... il y a des gens qui les embauchent, les AESH...

Théor : Oui, au fait ! Je me suis toujours demandé comment ils partagent le temps entre ...

Elisa : Ca, nous ne pouvons pas te l'expliquer !

Théor : Pourquoi ? C'est secret ?

Nassim : C'est comme le big-bang : une énigme que personne n'a jamais résolue.

Théor : Ces gens, il paraît qu'ils sont au-dessus des profs !

Elisa : Au-dessus même des directeurs et directrices,

Nassim : … principal et principale,

Elisa : …. proviseurs et proviseuses !

Théor : Ils ont dû faire plein d'études !

Elisa et Nassim : … et ils ne savent pas compter, c'est bizarre !?

Nassim et Elisa jouent les adultes. Ils tournent autour de Théor, aussi effrayants qu'un couple d'ogres.

Nassim-adulte : Alors, ce petit-là... Oh, qu'il est mignon !

Elisa-adulte : Mignon, oui, et sans doute succulent! Mais attention ! Il a des dys-ficultés, c'est écrit là, noir sur blanc...

Théor : Oh oui, sur les feuilles de papier, les documents du dossier... des pages et des pages... remplies de signes, de mots, de cases à cocher !

Elisa-adulte : Oh mais le DOSSIER ne semble pas COMPLET ...

Nassim-adulte : Pas COMPLET le DOSSIER, comment ça, pas COMPLET ?

Théor : Pas complet le dossier, comment ça, pas complet ?

Elisa-adulte : AHAH ! Le DOSSIER n'est pas COMPLET !

Théor : Là, regardez, il y a les mots - dans les cases bien remplies qui...

Nassim-adulte : Avez-vous bien formulé la demande ?

Elisa-adulte : qui constitue le DOSSIER !

Théor : Voyez les pages et les pages... les documents qui...

Nassim-adulte : Où sont les scans, les photocopies, les imprimés ?

Elisa-adulte : …qui constituent le DOSSIER !

Nassim-adulte : Avez-vous ajouté les anneXes ?

Elisa-adulte : qui constituent le DOSSIER !

Nassim-adulte : Où sont les coups de tampons, les griffes, les attestations sur l'horreur?

Elisa-adulte : qui constituent le DOSSIER !

Ils s'immobilisent de manière très soudaine. Un temps.

Théor : Ca y est ? Ca y est ? Il est complet ?

Elisa-adulte : Pause clope.

Un temps.

Elisa-adulte et Nassim-adulte : Et parfois, parfois, c'est rare, c'est long, mais ça arrive ! Pages, documents, scans, photocopies, imprimés, coups de tampons, griffes, attestations sur l'horreur, tous réunis, tous dans le bon ordre, oui, ça, c'est important, le bon ordre !

Nassim-adulte : C'est très bien ça, c'est rare ça...

Elisa-adulte : Et oui, c'est long, c'est rare mais parfois ça arrive !

Elisa-adulte et Nassim-adulte : Le dossier est COMPLET !

Théor très heureux veut récupérer son dossier.

Elisa-adulte : Pas de précipitation !

Nassim-adulte : Pour faire valoir ce que de droit, il faut encore...

Elisa-adulte et Nassim-adulte : STATUER !

Sonnerie. C'est l'heure de rendre la décisi.

Nassim : Mesdames et messieurs, les besoins de l'enfant : 24h, 24h, qui dit moins ?

Elisa : Mesdames et messieurs, les moyens disponibles : 8h, 8h, qui dit mieux ?

Nassim : Mesdames et messieurs, 8h qui dit mieux, qui dit moins? Oui, Madame ESS sur ma droite, je vous écoute ?

Elisa : Votre honneur, je suis formelle, GEVASCO = PAI notifié = 24h.

Nassim : Objection, votre honneur, PAI, c'est impossible, PAP = 10h, c'est notre dernier mot !

Elisa : 10h, qui dit plus, qui dit moins ? 10h ! Adjugé-notifié !

Nassim : 10h d'AESH pour l'enfant en dys-ficulté !

Théor, Elisa et Nassim, épuisés, redeviennent eux-mêmes, tous les trois penchés sur leurs calculettes. Ils se regardent.

Elisa : Et toi ?

Nassim : Et toi ?

Théor : Et toi ?

Elisa : Pareil.

Nassim : Ouais.

Théor : Pareil.

Elisa : C'est pas possible.

Nassim : Si on divise 24h par 10, ça ne fait pas un compte rond.

Théor : Allez, on reprend du début !

Ils travaillent sur le tableau numérique.

Elisa : Faisons le point sur l'avancée de notre enquête !

Nassim : Premier indice : l'AESH, son contrat, c'est 24h.

Elisa : Deuxième indice : si on divise 24 par 2, ça fait 12 et pas 10 !

Théor : Déduction : elle peut s'occuper de 2 enfants.

Nassim : Oui, mais comme aux deux enfants, on notifie PAP =10h.

Elisa : Ca fait 10 x 2 = 20 !

Théor : Et pas 24 !

Elisa : Donc c'est pas un temps COMPLET pour l'AESH !

Théor : Comment ils comptent alors ?

Nassim: 24, c'est dans la table de …

Elisa : 6! 6 x 4 = 24h.

Nassim : Quoi ? 6h pour 4 enfants ?

Elisa : Non, la table de 6, ça ne va pas, essayons la table de 8 !

Théor : Attendez, je le fais de tête. 8 x 0 = la tête à ...

Nassim et Elisa : Théor, concentre-toi !

Théor s'applique : 8x1, 8, 8x2,16, 8x3, 24

Tous en choeur : 24, c'est 8 heures x 3 !

Théor : x 3 quoi ?

Elisa : 3 enfants.

Théor : Les enfants aussi, c'est des chiffres?

Nassim : Euréka ! Avec une notification de 10h, l'AESH ne viendra pas 12h. Elle viendra 8h.

Elisa : Elle pourra s'occuper de trois enfants au lieu de deux, ça lui fera un temps...

Elisa et Nassim : COMPLET !

Nassim : Mais l'enfant en dys-ficulté, lui, il ne pourra compter sur elle que 8h.

Elisa : Et pas 10 ! L'énigme est résolue.

Nassim : L'enquête est bouclée.

Théor chantonne : 12 x 2, 8 x 3, vous êtes sûrs que ça fait 24 ?

Nassim et Elisa : Mais oui !!!!!!!

Nassim-adulte et Elisa-adulte :

12 x 2, 8 x 3,

Voyez cet enfant en dys-ficulté, il est si mignon, si succulent, il lui faudrait

12 x 2, 8 x 3,

Silence, Théor, le temps n'est pas d'or.

12 x 2, 8 x 3,

L'enfant, oui, l'enfant est sans prix.

12 x 2, 8 x 3,

mais le temps, le temps, lui...

12 x 2, 8 x 3,

Silence, Théor, le temps n'est pas d'or.

12 x 2, 8 x 3,

L'enfant, oui, l'enfant est sans prix,

mais le temps, le temps, lui...

On n'a pas le temps, pas le temps, pas le temps,

de trouver du temps, du temps, du temps. (bis)

Du temps ? Il en faudrait tant !

Au temps pour lui, au temps pour moi,

Du temps pour tous? Oui, mais comment ?

Quand le temps, le temps, c'est de l'.....!

Quand le temps, le temps, c'est de l'a...

Quand le temps, le temps, c'est de l'argent!

Jet de feuilles.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Services publics
RER B : voyage sur la ligne qui déraille
Le RER B est la deuxième ligne de train la plus chargée d’Europe, et pourtant elle souffre de nombreuses tares : quatre terminus, un tunnel partagé avec le RER D et, surtout, un sous-investissement chronique de la part de la région et de l’État. Les usagers souffrent, les conducteurs aussi.
par Khedidja Zerouali
Journal — Migrations
Étrangers sous OQTF : la justice recadre la préfecture de Seine-Maritime
Le tribunal administratif de Rouen vient de débouter la préfecture qui demandait aux gestionnaires de centres d’hébergement d’urgence d’exclure de leur dispositif « insertion » les étrangers en situation irrégulière faisant l’objet d’une obligation de quitter le territoire exécutoire. Une décision qui vient contredire les circulaires et les récents engagements du ministère de l’intérieur.
par Manuel Sanson
Journal
La précarité étudiante s’enracine et le gouvernement répond à côté
Le gouvernement vient de débloquer 10 millions d’euros pour soutenir les associations qui agissent en faveur des étudiants précaires. Seulement, les principaux acteurs considèrent que la réponse est insuffisante et attendent des mesures structurelles pour endiguer la pauvreté des étudiants.
par Faïza Zerouala
Journal — Europe
À Mykolaïv, les morts hantent civils et militaires
La ville de Mykolaïv subit depuis des mois le manque d’eau potable et les coupures d’électricité. La région a été bombardée sans relâche par l’armée russe jusqu’à la mi-novembre 2022 et plus de la moitié des habitants a quitté les lieux. Civils et militaires restés sur place racontent leur « cauchemar ».
par Mathilde Goanec

La sélection du Club

Billet de blog
Incendie de forêt : les causes ne sont pas que climatiques
[Rediffusion] Les forêts du Sud en particulier demandent beaucoup d'attention pour ne pas prendre feu. Coupe feu, garde-forestiers, défrichages, surveillances, pompiers de proximité, les moyens sont-ils encore là ou ces incendies sont-ils causés par l'impéritie des pouvoirs publics ?
par lecteurfid
Billet de blog
Vidéo - le gouvernement empêche les débats sur les forêts publiques par 49-3
Il y a un mois, nous avons publié ici une tribune signée par plus de 40 parlementaires, demandant un débat sur l’avenir de l'Office National des Forêts dans la loi de finances avant le 49-3 du gouvernement. Devinez quoi : les débats devaient avoir lieu le 2 novembre à 17h05. Le 49-3 a été activé le 2 novembre à 17h00. Mais tout n'est pas perdu : la suite se joue au Sénat dès mercredi.
par Pour des forêts vivantes
Billet de blog
Des chênes (français) pour la Chine
Fric-frac dans les forêts françaises. Voler du bois n’est pas une mince affaire. Et pourtant, dans les Pyrénées, en Moselle, en Vendée, dans le Nord, le brigandage se multiplie. A l’heure des drones, GPS et autres trackers… (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet d’édition
Reboiser les forêts brûlées est favorisé par une niche fiscale
Si l'investissement forestier offre des possibilités de rendement limitées, il constitue en revanche une niche fiscale qui permet de réduire le montant de son impôt sur le revenu. L'investissement forestier réalisé par une personne domiciliée en France lui permet de bénéficier d'un avantage fiscal, que ce soit au titre de l'impôt sur le revenu ou de l'IFI (impôt sur la fortune immobilière).
par Patrick Cahez