Chronique de la dèche 1

 Dreamworks

Elle est juste devant moi à la caisse de Carrouf’, la minus.
Pas bien haute mais quel âge ? Difficile à dire, vu son côté déterminé mais jouasse. Disons autour de la dizaine, peut-être…
Quand elle tend son sac plastique à 10 cents à la caissière blackos, elle tente de récupérer le p’tit sachet bleu offert aux clients. Enfin, à ceux qui crachent suffisamment. Pas de pot, elle y a pas droit !
Moi, si.
Putain, la mini-pochette recèle de cartes DreamWorks.
Y’a la drôle d’abeille Barry, Pinocchio, Megamind (pas mal…), Titan, Furie nocturne… Quand je découvre ça, j’me dis que mon petit est déjà trop grand et je scrute aux alentours.
Mais il est trop tard, elle est barrée la p’tite Rom avec sa maman et les frangins.
Le monde de carrouf’, il est vraiment pô juste !

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.