Amélie Poinssot
Journaliste à Mediapart

12 Billets

0 Édition

Billet de blog 8 avr. 2016

« Athens Live », un nouveau média grec indépendant lance un appel aux dons

Du neuf dans le paysage médiatique grec ! Alors que le pays est toujours au cœur de l'actualité européenne, un nouveau site d'information anglophone, « Athens Live », fait appel aux dons pour se lancer. Objectif : récolter 60 000 euros pour assurer une couverture approfondie et surtout indépendante de ce qui se passe en Grèce.

Amélie Poinssot
Journaliste à Mediapart

C'est une iniative lancée par une douzaine de journalistes grecs indépendants, parfaitement anglophones et même pour certains francophones. Lassés de travailler pour les médias « mainstream » de leur pays - qui appartiennent pour la plupart à des groupes industriels, armateurs ou magnats du BTP -, ou nouvellement arrivés dans la profession, ils ont décidé de créer « Athens Live » pour pratiquer un journalisme autrement, loin du copinage politique et de l'entrelacs des intérêts économiques qui caractérisent les médias traditionnels grecs. Avec le projet de publier, en anglais, des reportages ainsi que des enquêtes d'investigation et des papiers d'analyse, ils s'adressent essentiellement au public international.

« A l'étranger, ceux qui veulent s'informer sur la Grèce sans parler grec n'ont que trois moyens, explique Vassiliki Polychronopoulou, l'une des journalistes de l'équipe. Soit ils lisent la presse étrangère, mais ce n'est pas de l'information produite par les Grecs eux-mêmes. Soit ils lisent la presse grecque qui est traduite en anglais, autrement dit la presse ''mainstream" détenue par les industriels, c'est-à-dire de l'information biaisée. Soit ils consultent les réseaux sociaux, et ce n'est pas de l'information approfondie. Nous pensons donc qu'il y a un vide à combler, de la place pour un traitement professionnel et déontologique de l'information, par des locaux, en anglais, afin que la Grèce soit mieux appréhendée à l'étranger. »

Vassiliki Polychronopoulou, qui a par ailleurs déjà publié des photos dans Mediapart, a elle-même travaillé pour plusieurs médias grecs avant de se lancer dans cette aventure. « Les médias grecs payent au lance-pierre, ils prennent de moins en moins de reportages, ils censurent de plus en plus de sujets... On pense qu'il vaut mieux avancer avec nos propres moyens. » Certains de ses collègues ont une expérience des médias anglo-saxons - The Guardian notamment -. Leur ambition à tous, avec « Athens Live », est d'aborder les sujets trop peu traités dans les médias nationaux, comme la « génération perdue » des Grecs partis vivre à l'étranger, les droits des minorités sexuelles, la collusion des médias grecs avec le pouvoir économique, ou encore la remise en perspective, sur le long terme, du phénomène migratoire, avec une approche au plus près de l'humain. Reportages, analyses, couverture photo et vidéo sont prévus... mais aussi de l'investigation, sur l'évasion fiscale notamment. Une enquête sur l'implication d'entreprises grecques dans les « Panama Papers » est dans les tuyaux.

Le clip de lancement d'« Athens Live »

Cela fait deux mois que l'équipe de journalistes, basée à Athènes, prépare les premiers contenus. Mais pour l'instant, elle travaille avec des bouts de ficelle, bénévolement, dans le contexte d'un paysage médiatique grec ravagé par la crise économique, plusieurs journaux ayant dû mettre la clef sous la porte ces dernières années et d'autres ayant licencié à tour de bras (sans parler de la brutale fermeture de l'audiovisuel public ERT, finalement relancé sous le gouvernement Syriza). Pour assurer leur indépendance affichée, les journalistes d'« Athens Live » ont donc cruellement besoin d'argent!

Ils se sont fixé, pour démarrer, un budget de 60 000 euros. Pour l'atteindre, ils viennent de lancer une campagne de financement sur Internet, relayé par la plateforme Indiegogo. Parallèlement, au fur et à mesure de l'avancée de la campagne, ils vont commencer à diffuser leurs contenus. Des reportages en anglais... et même quelques contenus en français, que vous pourrez retrouver prochainement dans le Club de Mediapart. N'attendez pas pour les soutenir! Toute iniative ne peut que les encourager. Les dons commencent à partir de 5 euros (formulaire de donation en ligne ici)

Particulièrement attentif au sort des réfugiés, « Athens Live » a déjà diffusé une courte vidéo sur une opération policière menée cette semaine à l'encontre de migrants dans les rues d'Athènes. Les images ont fait le tour des réseaux sociaux grecs. Alors que le pays sera encore, tout au long de l'année 2016, au cœur de l'actualité européenne, « Athens Live » est une initiative salutaire... Et un nouveau modèle économique inédit dans une Grèce profondément transformée par six années de crise.

Opération de police contre une quarantaine de migrants à Athènes, le 7 avril 2016 © Athens Live

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Exécutif
Une seule surprise, Pap Ndiaye à l'Éducation
Après vingt-six jours d’attente, Emmanuel Macron a nommé les vingt-sept membres du premier gouvernement d’Élisabeth Borne. Un casting gouvernemental marqué par sa continuité et toujours ancré à droite. La nomination de l’historien Pap Ndiaye à l’Éducation nationale y fait presque figure d’anomalie.
par Ilyes Ramdani
Journal — Gauche(s)
Union de la gauche : un programme pour mettre fin au présidentialisme
Jean-Luc Mélenchon et ses alliés de gauche et écologistes ont présenté le 19 mai leur programme partagé pour les élections législatives, 650 mesures qui jettent les bases d’un hypothétique gouvernement, avec l’ambition de « revivifier le rôle du Parlement ». 
par Mathieu Dejean
Journal
Écologie politique : ce qui a changé en 2022
Les élections nationales ont mis à l’épreuve la stratégie d’autonomie des écologistes vis-à-vis de la « vieille gauche ». Quel dispositif pour la bifurcation écologique, comment convaincre l'électorat : un débat entre David Cormand, Maxime Combes et Claire Lejeune.  
par Mathieu Dejean et Fabien Escalona
Journal
Un policier pariait en ligne avec les cartes bleues de gardés à vue, le parquet veut un procès
L’enquête, ouverte après la plainte d’une jeune femme délestée de 500 euros, a permis d’identifier six victimes au sein du commissariat du Xe arrondissement de Paris. Un adjoint de sécurité, licencié depuis, a reconnu les faits. Le parquet requiert son renvoi devant le tribunal correctionnel pour « escroqueries ». 
par Cécile Hautefeuille et Camille Polloni

La sélection du Club

Billet de blog
Rapport Meadows 9 : la crise annoncée des matières premières
La fabrication de nos objets « high tech » nécessite de plus en plus de ressources minières rares, qu'il faudra extraire avec de moins en moins d'énergie disponible, comme nous l'a rappelé le précédent entretien avec Matthieu Auzanneau. Aujourd'hui, c'est Philippe Bihouix, un expert des questions minières, qui répond aux questions d'Audrey Boehly.
par Pierre Sassier
Billet de blog
Marche contre Monsanto-Bayer : face au système agrochimique, cultivons un autre monde !
« Un autre monde est possible, et il est déjà en germe. » Afin de continuer le combat contre les multinationales de l’agrochimie « qui empoisonnent nos terres et nos corps », un ensemble d'activistes et d'associations appellent à une dixième marche contre Monsanto le samedi 21 mai 2022, « déterminé·es à promouvoir un autre modèle agricole et alimentaire, écologique, respectueux du vivant et juste socialement pour les paysan·nes et l'ensemble de la population ». 
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Reculer les limites écologiques de la croissance… ou celles du déni ?
« À partir d’un exemple, vous montrerez que l’innovation peut aider à reculer les limites écologiques de la croissance ». L' Atécopol et Enseignant·es pour la planète analysent ce sujet du bac SES, qui montre l’inadéquation de l’enseignement des crises environnementales, et les biais de programmes empêchant de penser la sobriété et la sortie d’un modèle croissantiste et productiviste.
par Atelier d'Ecologie Politique de Toulouse
Billet d’édition
Pour une alimentation simple et saine sans agro-industrie
Depuis plusieurs décennies, les industries agro-alimentaires devenues des multinationales qui se placent au-dessus des lois de chaque gouvernement, n’ont eu de cesse pour vendre leurs produits de lancer des campagnes de communication aux mensonges décomplexés au plus grand mépris de la santé et du bien-être de leurs consommateurs.
par Cédric Lépine