#PlusJamaisCa: manif international en ligne

Le problème n'est pas seulement le Covid-19, mais trente ans de réductions des dépenses publiques, de privatisations, de précarisation du marché du travail, de libéralisation des marchés financiers et de cadeaux aux riches et aux multinationales.

Samedi 11 avril, Potere al Popolo rejoint et participe à la manif en ligne #PlusJamaisCa promu par La France Insoumise pour dénoncer les politiques néolibérales et d'austérité sociale qui ont aggravé l'urgence sanitaire provoquée par l'épidémie de Coronavirus.

La crise sanitaire du Covid-19 souligne chaque jour un peu plus le dysfonctionnement tragique de notre système de santé dont l’état actuel est provoqué par plus de 20 ans de politiques néolibérales. Le confinement ne doit pas nous empêcher d’exprimer notre mécontentement contre les décisions des gouvernements successifs de supprimer des milliers de lits dans les hôpitaux et de ne pas répondre aux demandes des soignant·es, contre un gouvernement qui se montre incapable de nationaliser les entreprises pour produire ce dont nous avons besoin (masques, tests, respirateurs, médicaments) et de réquisitionner les établissements de la santé privé pour participer à l’effort collectif.

En même temps, nous lançons une série de revendications et de propositions à mettre en œuvre immédiatement pour lutter contre la crise sociale qui se dessine et pour commencer dès aujourd'hui à construire la société de demain.

Nous exigeons :
- un véritable blocus des activités non-essentielles de production et une planification sérieuse des prochaines étapes de la gestion de l'épidémie qui protège et sauvegarde la santé des travailleurs avant les profits des entreprises, en rejetant les impositions et le chantage de la Confindustria;
- la réquisition d'établissements de santé privés et d'entreprises stratégiques pour la production d'équipements de protection individuelle, de matériel médical et de tout ce qui est nécessaire pour sauver et soigner des vies;
- l'introduction d'une impôt sur les grandes richesses et une réduction drastique des dépenses militaires.

Ces mesures sont urgentes et immédiates ! Il ne s'agit pas de soulever ou de relancer un système non durable qui génère des inégalités économiques et sociales. Nous sommes convaincus et nous nous battons pour construire, dès aujourd'hui, une alternative axée sur la solidarité, les besoins et le progrès social, contre la logique de privatisation, d'austérité et d'appauvrissement des classes populaires des dernières décennies.

C'est pourquoi nous exigeons que nous mettions immédiatement en place des politiques économiques et sociales qui inversent cette tendance destructrice :
- un plan d'investissement public pour le renforcement et le développement des services publics de l'État providence;
- un système fiscal beaucoup plus équitable et très redistributif, avec une taxe sur les gros patrimoines et les transactions financières, avec une véritable lutte contre l'évasion fiscale;
- un plan de réorientation et de relocalisation solidaire de l'agriculture, de l'industrie et des services, afin de leur permettre de répondre aux besoins fondamentaux de la population et de faire face à la crise écologique.

Nous ne reviendrons pas à la normalité parce que la normalité était le problème !

#PlusJamaisCa #MaiPiùComePrima

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.