Civilisation ou ensauvagement, barbarie comme processus contradictoires.

Civilisation ou ensauvagement, droitisation, barbarie, comme processus contradictoires.

Civilisation ou ensauvagement, droitisation, barbarie

compris comme des processus contradictoires.

 http://amitie-entre-les-peuples.org/Civilisation-ou-ensauvagement-droitisation-barbarie-comme-processus?

 

Contrairement à une doxa de droite, il importe de saisir civilisation (plus d'Etat social, plus de redistribution avec "moins pour en-haut, plus pour en-bas", plus de démocratisation, plus d'égalité, etc) et barbarie (plus de financiarisation, plus d'oligarchisation, plus de ploutocratie, plus de spencérisme (darwinisme social d'élimination des faibles), plus d'inégalités économiques et sociales, plus de pauvres, de riches très riches, etc) comme des tendances contradictoires internes à chaque nation, agissantes conflictuellement au sein de chaque société. Ce qui n'empêche pas de voir, par effet des comparaisons entre pays, des niveaux atteints. Mais le gout du comparatisme ne doit pas oublier alors le premier principe de la "contradiction interne" à chaque formation sociale considérée.

 

Ensauvagement policier : sur la régression civilisationnelle en cours

J'entends ce matin Régis Debré dire sur une radio que "nous sommes encore civilisé ... car nous ne tuons pas les manifestants". Certains en ont rêvé (tout haut même) mais nos dirigeants ne sont pas allés à cette extrême de l’ensauvagement policier, de l’état de siège d’une population empêchée de revendiquer !

Le propos de Régis Debré évoque, au plan méthodologique et analytique, un état ou un niveau atteint mais aussi, en arrière-plan, des tendances historiques et géographiques différentes, un processus contradictoire. Il convient de l'affiner. Son propos était bref : il ne disposait pas de temps pour approfondir et développer .

Le "encore" évoque, sous pression, un changement possible de niveau de civilisation (d'Etat de droit) car il y a la pente régressive mondiale d'un ensauvagement policier (avec des peuples en état de siège plus que sous Etat de droit) qui est puissant dans de nombreux pays ou on tire - à balles réelles - pour tuer des opposants ; mais cet ensauvagement policier a déjà eu lieu ici en France avec l'usage des LBD en 2018 et 2019 même si le stade des meurtres par balles réelles n'est pas atteint. Il est néanmoins avéré qu'avec l'usage des tirs de LBD et les nombreuses blessures extrêmement graves et invalidantes de personnes innocentes un réel pas a été franchit (noté par l'ONU) vers la barbarie. Et selon divers observateurs de la société civile, la marche est haute . On ne saurait nier cette vérité sans tomber dans l'obscurantisme politique. La macronie LREM voudrait bien évacuer cette régression qui fait tâche : nous sommes bien , en tant que société globale ou en tant que nation, moins civilisé qu'avant et nettement plus barbare. Voilà ce qu'il faut dire nettement (pour moi) si on veut parler en termes de niveau atteint .

 

Combinaison complexe :

Droitisation économique, ensauvagement policier... fascisme ploutocratique.

ploutocratie © @cd ploutocratie © @cd

Cet ensauvagement policier ne tombe pas du ciel : il est commandé par les classes dominantes du monde et le 1% de chaque nation et il porte contre les classes populaires lato sensu (disons les 95%,  soit les classes moyennes et surtout les classes populaires stricto sensu plus lésées) qui souffrent diversement et qui se lèvent - comme ailleurs - contre une nouvelle thatchérisation du pays par le macronisme, idéolologie et pratique néolibérale favorable à la haute finance du moment en France (et ailleurs - 1)

 La droitisation économique et policière mène au fascisme et relève d'une certaine fascisation du monde sans cependant charrier avec elle les crispations identitaires . L'absence relative d'un contenu de type "nationalisme, xénophobie, racisme, homophobie, etc" au sein des processus de droitisation économique - qui prennent notamment appui sur des modèles macro-économiques se voulant neutres et scientifiques positivistes sans ajout idéologique - ne doit pas tromper car cela ne signifie pas absence de tendance vers un "fascisme ploutocratique" a justification anti-populiste (revendication pro-égalité des syndicats et des gilets jaunes, jeunes pro-écologie) . "L'extrême droite économique" (les idéologues de l'économisme pur défendant le libéralisme du marché sans Etat social et la propriété privée des grands moyens de production) n'a qu'un seul mépris, celui du peuple, du peuple démocratique et du peuple-classe . Une peuplephobie (cf article sur Médiapart des ouvrages peuplephobes du moment) ! Elle peut établir des régimes politiques autoritaires sur une base "anti-populiste" (équivalent ici de anti-communiste) sans (trop) introduire le racisme mais le cas échéant, elle peut fort bien mettre en avant un ennemi identitaire pour assurer sa domination.

Le nazisme n'est pas tombé du ciel. Des forces économiques lui ont donné des fonds. En France, soutenir Macron tout en faisant les yeux doux à Le Pen pour éviter l'arrivée d'une gauche favorable à une autre République plus démocratique, plus sociale et plus respectueuse des équilibres écologiques relève d'une stratégie médiatique et électorale mortifère.

 

Ripostes sociales et défenses des libertés démocratiques

etat de siège © @cd etat de siège © @cd

- Social : Le peuple-classe de France manifeste encore en janvier 2020 pour l' extinction de la thatchérisation macronienne et pour passer à la civilisation à partir du meilleur que nous avons conquis : la sécurité sociale, les services publics, une fiscalité redistributive, une limitation des hauts revenus (de 1 à 15 selon moi), une nouvelle RTT sans perte de salaire (32 heures, 30 heures, 28 heures hebdomadaires sans perte de salaire pour les 99%) etc...

- Démocratie et droits : Extrait d'un texte collectif SOS Démocratie en péril (printemps 2019) :  "Il est urgent de mettre un terme à la dérive antisociale, antidémocratique et autoritaire dont fait preuve le pouvoir en place depuis l’élection – par une minorité de Français – d’Emmanuel Macron. L’une s’alimente en effet de l’autre. La destruction accélérée de nos conquêtes sociales est facilitée par la remise en cause de libertés et droits fondamentaux, cela par le recours à une répression policière et judiciaire sans précédent depuis la guerre d’Algérie." - in SOS Démocratie en péril : version longue | sur ce blog Mediapart - Club.

https://blogs.mediapart.fr/amitie-entre-les-peuples/blog/160319/sos-democratie-en-peril-version-longue

Christian DELARUE

1) La thatchérisation du monde et l’extrême-droite économique : vers la ploutocratie.

http://amitie-entre-les-peuples.org/La-thatcherisation-du-monde-et-l-extreme-droite-economique

Plus ancien :

THANATOS NEOLIBERAL : UNE LOGIQUE DE DESTRUCTION SOCIALE ET DEMOCRATIQUE ! | Le Club de Mediapart
https://blogs.mediapart.fr/christian-delarue/blog/030819/thanatos-neoliberal-une-logique-de-destruction-sociale-et-democratique

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.