Défense des minorités hypotextiles dans le monde

Défense des minorités hypotextiles dans le monde (II) - suite de Régime de liberté religieuse : Le droit au voile n'est pas absolu (I)

Défense des minorités hypotextiles dans le monde

http://chng.it/86D5HMFCZr

L'ONU s'emploie à la défense et promotion des libertés de religion et de conviction partout dans le monde.

cf Régime de liberté religieuse : Le droit au voile n’est pas absolu. (I)

Ahmed Shaheed, ONU, le droit au voile et ses limites.

https://blogs.mediapart.fr/christian-delarue/blog/060621/regime-de-liberte-religieuse-le-droit-au-voile-n-est-pas-absolu

XX

Libertés de conviction et liberté de religion.

Les "libertés de conviction" rassemblent toutes les libertés de conscience et de pratiques hors les libertés de religion telles que formalisées par les organes officiels d'une religion (ie les appareils religieux). Mais l'on tend de plus en plus à prendre en considération les conceptions des croyant-es hors instances officielles.

Les religions portent en elles trop souvent et avec plus ou moins de force des réprobations, des rejets voire des haines qui forment des oppositions soit internes - venues de croyant-es (endogènes) - soit externes - venues de personnes non croyantes, athées. Citons les rejets de l' homosexualité (mariage pour tous), les transgenres, l'avortement, l'anti-spécisme, le divorce, l'athéisme (mécréant), l'introduction du "matérialisme" au sein d'une théologie (de la libération jadis), l'introduction du "genre" dans une théologie, les relations sexuelles multiples, etc

XX

(Re)Montée de l'hypertextile et résistances de l'hypotextile

Dans le cas qui nous occupe, on trouvera souvent le rejet de l'hypotextile (soit le gout d'être quasiment nu et même totalement nu - 1) et la promotion contraire de l'hyperextile (être très couvert ). Exemple : le burkini en piscine mais pas le string seulement .

Ce rejet varie selon la religion. A l'entrée de telle grande église catholique du Portugal on va trouver un panneau d'une femme montrant explicitement la hauteur de jupe admise et la hauteur des manches, les épaules devant être couvertes pour entrer. La norme peut varier avec le temps et passer d'en-dessous le genoux à au-dessus mais cela reste très normatif, très strict et très pudibond ! L'islam - et notamment sa composante intégriste - peut promouvoir des restrictions beaucoup plus sévères encore pour imposer des tenues hypertextiles partout (sauf chez soi).

Si l'hypertextile est autorisé (sauf exceptions) mais avec visage apparent alors l'hypotextile doit l'être aussi : réciprocité des convictions et tolérance de la diversité des pratiques sociales et culturelles en matière de tenues des hommes et des femmes.

Les convictions et pratiques hypotextiles minoritaires doivent être acceptées par les Etats pudibonds (loi à changer notamment sur les seins nus en piscine et sur plage) et les sociétés civiles, sans qu'il y ait le moindre harcèlement d'hommes mais aussi de femmes .

On a vu ces dernières années en France une très austère "police des moeurs" - pas nécessairement religieuse mais sexyphobe - fustiger le décoletté de femmes.

On peine à avancer en matière de convictions et de pratiques associées sur ce plan : renvoi à la notion de "double regard" voire ce qui peut attirer ou ce qui peut être répulsif mais se tenir néanmoins dans le respect  la personne humaine, de sa dignité fondamentale. 

Christian Delarue

1) le NU total ou complet renvoi au nudisme en plage à part ou camping à part (nudisme qui ne doit pas être réprimé comme jadis en Espagne sous Franco et ailleurs de nos jours) et le QUASIMENT NU  renvoi au string seulement ou l'organe sexuel masculin ou féminin est caché en piscine publique (y compris hors serviette) ou sur plage publique mais pas les fesses ou les seins .

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.