Sexyphobie contre les tétons apparents

Sexyphobie contre les tétons apparents. Et demain face aux seins qui ballotent...

VIOLENCE SEXISTE

Sexyphobie contre les tétons apparents. Et demain face aux seins qui ballotent...

Tétonsapparentssexyphobie © CD Tétonsapparentssexyphobie © CD
On pourrait la nommer "nouvelle sexyphobie" par rapport à l'ancienne ou ce qui était visé par des propos sexistes ou des agressions se nommaient jupe trop courte, talons trop hauts, décolleté trop important, string apparent ou même en piscine femme seins nus ou femme en string

Avec le « no-bra » (femmes sans soutien-gorges) on trouve maintenant une sexyphobie nouvelle - car la peau du corps n'est pas visible - contre les tétons apparents derrière le tissu. Avec en plus, dans le lot, une justification grave d’une « circonstance atténuante » en cas d’agressions sexistes ou de viols. Ces hommes et ces femmes seraient 20% du panel en France selon une étude de juillet 2020 relatée par plusieurs journaux. C’est beaucoup !

Et demain face aux seins qui ballotent faute de soutien-gorge que va-t-on dire ? De nouveau, des circonstances atténuantes pour défaut des hommes à savoir se tenir ! Quand aux femmes qui suivent cette position, elles s’activent pour moins de liberté pour les femmes et plus de liberté-prédation pour les hommes.

A propos de la femme avec décolleté à Six-Fours"

SEXYPHOBIE à condamner, généralisation raciste aussi ! | Le Club de Mediapart

https://blogs.mediapart.fr/christian-delarue/blog/110820/sexyphobie-condamner-generalisation-raciste-aussi

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.