Contre le Bonaparte de droite et sa police !

Les rassemblements sont massifs ce samedi de fin novembre 2020 contre le Bonaparte de droite et sa police !

Contre le Bonaparte de droite et sa police ! 

Contre une ploutocratie liberticide de droite !

XX

 

« Marche des libertés contre les lois liberticides » : Ce samedi de fin novembre 2020 marque, malgré les obstacles sanitaires du confinement une forte journée d'opposition à l'émergence d'un Etat de police au profit des grandes entreprises et des riches et d'un Etat de siège à motif sanitaire. Dans de nombreuses grandes villes les manifestants réclamèrent un Etat de droit , des libertés publiques et une Justice en capacité d'assurer le bon exercice de ces libertés.

Le minimum revendiqué - pour cause de désaccords sur d'autres points - est le retrait des articles 21, 22 et 24 soit les trois articles relatifs à l’utilisation de drones comme outils de surveillance de la population, à l’équipement des forces de l’ordre en caméras, et à la diffusion des images de violences policières. Mais l'ensemble du projet est refusé.

Il y a aussi le racisme violent dans la police : Le tabassage raciste de Michel Zecler a aussi beaucoup choqué les consciences antiracistes et celles qui exigent que la police sache "se tenir" comme tous les autres fonctionnaires de l'Etat .

 

etat de siège © @cd etat de siège © @cd

 

 

 

 Pour aller plus loin, une focale nationale sur une période courte de 13 ans (I) puis une focale large mondiale, sur une plus longue période (II).

 

I

Ploutocraties liberticides de droite :  Macron le Bonaparte II  après Sarkozy !
http://bellaciao.org/fr/spip.php?article164134

 

- De SARKOZY et MACRON à droite.

Pour s'en tenir à la période post-Chirac, post 2007 (élu en 1995 pour 7 + 5 ans) on va faire l'hypothèse, sur fond de "thatchérisation du monde" (1) accélérée, d'une part de l'existence d'un double bonapartisme de droite, d'abord avec Sarkozy (Bonaparte I de 2007 à 2012), puis avec Macron (Bonaparte II après 2017), à tendances ploutocratiques (pro-riches et pro-inégalités économiques et sociales plus affaires de corruption) et autoritaires (police et justice) le tout sans citer Carl Schmitt (cf article Médiapart - 2) et son "libéralisme autoritaire"  (liberté pour les grandes entreprises et le CAC40 et autorité contre le peuple-classe) , et d'autre part, en face, de l'existence probable d'un bonapartisme de gauche, contre ce ploutacratisme, celui que l’on prête à JL Mélenchon sous l'appellation de "populiste de gauche" car en faveur du peuple-classe de France, nationaux et migrants. 

- JL MELENCHON : De la personnalité au programme

Il n'est cependant pas avéré que J-L Mélenchon soit un Chavez (lequel ? quelle période ?), notamment  dans la mesure ou son organisation politique réclame un changement de République : sortir de la V ème pour aller vers une VI République . Il convient néanmoins de conserver cette hypothèse polémique comme relevant de l'apparence des choses de la politique ou si l'on veut du "sommet de l'iceberg" car la "scène politique" à son importance mais elle cache de trop les programmes au profit des personnalités politiques et de la luttes des places politiciennes . On voit trop souvent que les médias mainstream préfèrent le césarisme bonapartiste de droite mais qu'ils ont peur d'un "populisme de gauche" fut-il accommodé à la République sociale, ce qui en change la nature. Mais dès lors  il convient AUSSI (image de l'iceberg oblige) de voir que ce sont surtout les institutions de la V ème République qu'il convient de cibler car ce sont elles qui poussent au césarisme et à la dépossession citoyenne de la démocratie.Il y a aussi l'oligarchisation du monde à raccrocher à l'Entreprisocène (partie 2).

- HOLLANDE: De son ennemi du début à sa fin de mandat

Un mot sur F Hollande, qui sans être ni un bonaparte ni un ploutocrate (c'est son mérite selon nous - aspect bonhomme comme Chirac), a néanmoins assuré sans faillir une sorte de transition tranquille (sauf en fin de mandat), à la Mitterrand (et à la Chirac aussi), - via le maintien des grands équilibres entre les classes sociales - entre N Sarkozy (Bonaparte I) et E Macron (Bonaparte II), et ce au profit de la bourgeoisie et du 1% contre le peuple-classe ! Il est, pour moi, le prototype du "centrisme politique" qui tentent de maintenir les équilibres des conflits de classes sur un mode gagnant-gagnant qui peut plaire un temps aux cadres gestionnaires avant de préférer la solution ferme et bonapartiste. Sarkozy a lui même renforcé le néolibéralisme d'un Chirac (12 ans : 1995-2007) qui lui-même suivait la thatchérisation d'un Mitterrand (14 ans).

Les solutions type gauche socialiste d'expropriation populaire et autogestionnaire n'ont jamais durablement exercé le pouvoir.

 

ploutocratie © @cd ploutocratie © @cd

 

 

 

 

 

Des 13 dernières années de Sarkozy à Macron passons à

Un élargissement de la focale et prise en compte du temps long en arrière plan

II

ENTREPRISOCENE avec OLIGARCHISATION du monde contre chaque peuple-classe

http://amitie-entre-les-peuples.org/ENTREPRISOCENE-avec-OLIGARCHISATION-du-monde-contre-chaque-peuple-classe

Cette partie, par une mise en perspective plus longue,  complète la partie I "Ploutocraties liberticides de droite : Macron le Bonaparte II après Sarkozy Bonaparte I « qui n’évoque que les 13 dernières années

L’entreprisocène, on l’a dit récemment à la suite d’anthropocène et capitalocène, met l’accent sur le fort impact destructeur (des écosystèmes et des lois sociales protectrices des plus faibles) du long mouvement d’expansion, occidental d’abord puis mondial ensuite, des très grandes entreprises capitalistes (FMN ou STN) depuis le milieu du XIX siècle. Il faut remarquer que ce mouvement s’ accompagne d’une oligarchisation du monde de plus en plus puissante , avec des élites de plus en plus déconnectées, non seulement des besoins des populations car ces élites ploutocratiques sont très riches, mais de la démocratie réellement existante dans les Etats historiquement construits. Il y a inversion du processus de démocratisation du fait de l’émergence des gouvernances ploutocratiques tout à la fois politiques et économiques mises en place à l’échelle mondiale et continentale.

Cette dynamique s’est traduite socialement et démocratiquement par ce que nous avons appelé, comme syndicaliste, la « thatchérisation du monde », c’est à dire un processus de destruction des conquêtes sociales du mouvement ouvrier et démocratique. Cette thatchérisation du monde frappe le travail salarié des 99% et au-delà l’ensemble du peuple-classe. Elle sape la dynamique d’égalisation des conditions qui permet une démocratie authentique.

Que peuvent faire les gauches face à ces attaques si ce n’est construire nationalement et internationalement à chaque fois que possible, une stratégie contre-hégémonique avec le peuple-classe national opposé au 1%, si possible avec les autres peuples en lutte contre les classes dominantes bénéficiaires du capitalisme du chaos et de sa courbe en K. La matrice politique de classe est partout : 1% - peuple-classe. Ce qui ne signifie pas absence d’autres formes de domination à combattre : cf imbrication des rapports sociaux de domination.

Christian Delarue

ATTAQUE

Oligarchisation du monde et évocation multiforme du peuple. | Le Club de Mediapart
https://blogs.mediapart.fr/christian-delarue/blog/200317/oligarchisation-du-monde-et-evocation-multiforme-du-peuple

La thatchérisation du monde et l’extrême-droite économique : un trajet vers la ploutocratisation du monde. Christian DELARUE
http://amitie-entre-les-peuples.org/La-thatcherisation-du-monde-et-l-extreme-droite-economique

Crise modèle K, ou courbe du désastre avec bifurcation en K -
http://amitie-entre-les-peuples.org/Crise-modele-K-ou-courbe-du-desastre-avec-bifurcation-en-K

RIPOSTE

La gauche, le peuple et la stratégie contre-hégémonique - Christian Delarue membre du Conseil scientifique d’ATTAC - Les blogs d’Attac
https://blogs.attac.org/contre-hegemonie/democratisation/article/la-gauche-le-peuple-et-la-strategie-contre-hegemonique-christian-delarue

Plus et mieux de services publics en Bretagne - Christian Delarue référent 35 de la Convergence des SP (chrisdelarue.converg-sp@laposte.net)

Logique du marché contre logique du service public en 9 repères. par Christian Delarue (texte ancien de sept 2005)
https://local.attac.org/35/dossiers-147/dossiers/Logique-de-marche-Logique-de/Logique-du-marche-contre-logique

Services publics pour appliquer les droits sociaux « opposables » - Christian Delarue (Converg SP)
https://bellaciao.org/fr/spip.php?article163710


Sortir de la pandémie avec plus de services publics non marchands. - Christian DELARUE (Conv SP)
https://bellaciao.org/fr/spip.php?article163103

 

La gauche et le triomphe du bonapartisme - multitudes

https://www.multitudes.net/la-gauche-et-le-triomphe-du/

Dix graphiques qui illustrent les inégalités en France
https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/05/30/dix-graphiques-qui-illustrent-les-inegalites-en-france_5136168_4355770.html

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.