La goutte d'eau bénite de trop

Trop c'est trop. J'observe, je regarde la société, j'essaie de rester pondérée et puis il y a des moments où le vase déborde. Les mots du Pape sont la goutte d'eau d'une nausée qui m'envahit chaque jour un peu plus. Cela serait bien que cette nausée ne soit que le signe d'une gastro-entérite saisonnière. Malheureusement ce n'est pas le cas.

Trop c'est trop. J'observe, je regarde la société, j'essaie de rester pondérée et puis il y a des moments où le vase déborde. Les mots du Pape sont la goutte d'eau d'une nausée qui m'envahit chaque jour un peu plus. Cela serait bien que cette nausée ne soit que le signe d'une gastro-entérite saisonnière. Malheureusement ce n'est pas le cas. Cette nausée est le signe d'un dégout profond face à une société gangrénée jusqu'à la trogne. La gangrène ça ne sent pas bon et ce n'est pas beau à voir.

Un homme habillé en robe longue, qui a mission du Christ sur Terre, explique que les manuels d'enseignement scolaire de l'école publique d'un pays laïc propagent « un sournois endoctrinement de la théorie du genre » et que cela détruit le mariage (lui qui est célibataire...).

Alors la question qui se pose est de savoir à quel manuel et à quel passage il fait référence. J'ai eu soudainement une illumination et j'ai compris ! J'ai retrouvé l'image incriminée dans un livre d'histoire :

louis-xiv
Cheveux longs, bas sexy, chaussures à talons et pose langoureuse on découvre avec effroi que notre histoire nationale est construite sur un malentendu de genre.

Et là double horreur en tombant sur Jeanne d'Arc habillée en homme et les cheveux courts :

images

Je note toutefois qu'on ne trouve pas dans les manuels une référence au chevalier d'Eon. Ouf la morale est partiellement sauve.

unknown

Tout ça serait risible, grotesque et accessoire si cela ne s'encadrait pas dans une situation, elle, qui ne prête pas une seconde à rire.

Car pendant que le Pape jette son huile sur le feu, l'obscurantisme gagne du terrain un peu partout dans le monde à coup de surenchère.

Aujourd'hui les femmes polonaises se battent pour garder un droit déjà plus que limité à l'avortement. Aujourd'hui ce sont des hommes qui décident pour le corps des femmes au nom d'une morale faisandée d'un autre siècle. Il n'y a pas si longtemps ce même droit a été remis en question en Espagne. Le Front National bat son beurre dans cette même baratte putride.

Pologne : http://www.liberation.fr/planete/2016/10/02/pologne-manif-lundi-noir-et-greve-des-femmes-pour-defendre-le-droit-a-l-ivg_1518005

Espagne (ouf c'est pas passé) : http://www.lemonde.fr/europe/article/2014/09/23/espagne-retrait-du-projet-de-loi-sur-l-avortement_4492861_3214.html

France : « L’avortement doit-il être présenté comme un acte banal, détaché de toute notion de détresse comme l’a fait voter récemment la gauche ? Telle est la question que nous posons. Aujourd’hui l’IVG est encadré (8 jours de délai de réflexion, limitation à 12 semaines de grossesse, entretien avec un organisme social etc…) ; en érigeant l’ivg en droit fondamental, la logique juridique voudrait que petit à petit toutes ces mesures soient supprimées comme une entrave au respect de ce "droit". »
http://www.frontnational.com/2014/11/communique-de-presse-de-marion-marechal-le-pen-sur-la-resolution-reaffirmant-le-droit-a-livg/

En temps de crise il faut renvoyer la femme au foyer, l'enfermer dans le joug du mariage imposé redevenu norme sociale absolue et obligatoire, la faire enfanter le plus possible, la rendre dominée.

Ça pointe le bout de son nez dans le débat politique, on y vient. Lentement mais surement : http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/insolites/2015/03/26/25007-20150326ARTFIG00369-un-eurodepute-fn-prone-le-droit-des-femmes-a-rester-chez-elles.php

Pendant ce temps-là le mari, pseudo icône forte mais idiot utile de la morale, est corvéable à merci car seul à devoir entretenir la charge de son foyer et de ses quinze-mille bouches à nourrir. Et l'homme esclave le devient par sa propre stupidité car on lui a chanté la chanson de la virilité et du zizi tout puissant. Mal lui en prendra car le zizi fatiguée pendra misérablement dans son pantalon après une journée de servitude où il penchera l'échine devant son boss, obligé de ramener la pitance, payer les crédits des télés, voitures, maison et autres gadgets vendus dans le kit du bonheur familial. Monsieur se branlera en cachette en connexion privée sur Google Chrome installé sur son smartphone, tout ça enfermé sur son chiotte, pendant que le petit dernier braille à coté et que sa femme change la couche en râlant devant une télé qui débite une émission à la con. Histoire d'expier son péché de chair(e) sic, monsieur défendra bec et ongles son modèle familial parfait.

Du coté social visible la famille du bonheur se prendra en photo à toutes les fêtes qu'elle partagera non pas sur Facebook mais sur le blog de madame qui raconte les activités passionnantes qu'elle fait. Le bonheur c'est beau à voir. Et puis le homemade c'est tellement écolo, on sauve la planète en faisant un pot à crayon avec un rouleau de pq pendant que monsieur conduit un monospace à vide pour aller travailler. La bonne conscience c'est quand même cool.

Pour résumer l'idée laissons la parole au salon érotique de Barcelone :

© Creapills

Dans le fond grand bien leur fasse à ces gens, qui vivent dans leur bonheur so vintage and so american way of life. Ce qui me dérange c'est qu'aujourd'hui un peu partout dans le monde on nous vend ce modèle de vie comme une norme imposée et obligatoire.

Prenons le cas de la Roumanie. Le PNL est un parti libéral dont le Président de la République actuel est issu. Le PNL fait aujourd'hui campagne avec comme seul argument : défendons la famille qui doit être composée d'un homme et d'une femme.

fullsizerender

Voilà donc LE problème majeur de ce pays ! C'est vrai que c'est pas comme si le pays n'avait pas d'hôpitaux, de médecins, d'écoles et un taux de pauvreté hallucinant. Non ! Ce qui gangrène la Roumanie c'est donc la possibilité du mariage homosexuel. Sodome et Gomorrhe, attention le pays va être englouti par les eaux via un tsunami en mer Noire. En Roumanie 20% de la population croit que la terre est plate. Alors si demain je vais prêcher mon histoire de tsunami vous êtes certains que j'aurai des voix voire même je serai élue. Dans le fond pourquoi se priver et pourquoi éduquer les gens ? Si ils sont éduqués ça devient compliqué de se faire élire, il faudrait avoir des vrais arguments et présenter des solutions concrètes et réelles. Alors laissons les dans leur ignorance, laissons les dans leur pauvreté et faisons leur peur que le ciel va leur tomber sur la tête, que par je ne sais quel miracle tous les hommes deviendront tous homos et que la race humaine subitement s'éteindra. Surement la faute aux Illuminatis tout ça. Et encore je vous parle là du parti dit libéral. Je n'ose pas savoir ce que dit un parti conservateur...

Dans le même style absurde nous avons les USA qui sont record du monde cette année du grotesque. Les USA ont ça de commun avec certains Roumains c'est qu'ils pensent que la théorie de l'évolution n'existe pas.

On ne peut que leur donner raison en voyant Trump. Il est effectivement peu probable de pouvoir mettre dans une même phrase Trump et évolution. C'est antinomique. On est plus dans la génération spontanée.

Donc ce pantin ridicule avec une chevelure blonde peroxydée qu'il n'a pas pu effectivement emprunter à aucun animal connu sur la planète, nous explique les valeurs traditionnelles alors même qu'il est marié à une playmate qui a foiré sa carrière dans le porno. Ce même guignol moumouté qui possède l'argumentation d'un enfant de cinq ans fait son business en tapant sur l'immigré . En voilà un autre bon créneau en plus de renvoyer bobonne aux fourneaux. Et puis ça marche. La preuve il est en lice pour le poste de « je détiens le bouton rouge ». Moi ça ça me fait peur. Vraiment peur.

Voici quelques joyeusetés à vous de choisir celle que vous préferez entre « il faut traiter les femmes comme de la merde » ou « les immigrés mexicains sont tous des violeurs » : http://www.slate.fr/story/121287/141-raisons-donald-trump-mauvais-president

Revenons en Europe, où hier le sieur Orban en Hongrie a fait un référendum largement boudé contre le quota d'immigrés. Il en sort fier comme un paon car les quelques votants apeurés par le ciel qui risque de leur tomber sur la tête (à eux aussi) ont été voté en masse contre la poignée de migrants qu'ils doivent accueillir et qui bien entendu risque de les islamiser en masse. C'est un peu comme les homos, tout ça est contagieux alors il faut se prémunir de l'autre qui va ruiner notre pseudo-identité. Faut dire que l'identité nationale c'est comme la pseudo-virilité c'est fragile tout ça vu que n'importe qui risque de les mettre en péril.

Petit apparté italienne, certains croient vraiment que c'est une maladie contagieuse : http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20161001.OBS9139/sardaigne-des-toilettes-separees-pour-les-migrants-dans-une-ecole.html

Pour revenir à Orban, n'oublions pas que que la Hongrie teste un sport sympa depuis un an, tirer sur les migrants à balles réelles.

Donc le migrant à qui on fout des bombes à longueur de journée est le responsable de la décadence européenne voire américaine. C'est l'argument phare du méchant immigré et ça marche partout. En Allemagne, en Autriche et puis en France. C'est qui qui y gagne ? L'extrême droite pardi !

En Allemagne : http://www.lemonde.fr/international/article/2016/09/04/regionales-en-allemagne-revers-pour-le-parti-d-angela-merkel_4992363_3210.html

En Autriche : http://fr.euronews.com/2016/09/23/l-extreme-droite-n-a-jamais-ete-aussi-proche-du-pouvoir-en-autriche

Alors en France, avec en plus un contexte d'attentats, on s'apprête à basculer dans un univers inconnu en 2017. Personne ne veut le croire pourtant ces idées obscures se propagent dans la société française comme de par le monde. La gangrène je vous dis. Et on n'a pas d'antibios en stock.

Il suffit de se balader un peu, de prendre le pouls et l'air putride du temps pour se rendre compte qu'il y a un fossé qui sépare les humanistes de mon genre aux gens confrontés à une autre réalité et abreuvés en permanence de peurs distillées par des hommes d'affaires ayant repéré le business commercial. Un symbole bien réel du temps et un excellent businessman c'est Zemmour. Lui il condense tout : la femme, l 'homosexualité, l'immigré. Pourquoi taper sur un seul alors qu'on peut taper sur tous à la fois à la manière Trump : http://www.huffingtonpost.fr/martine-storti/feminisme-eric-zemmour_b_6041208.html

Aujourd'hui le paysage politique français, tristement à l'image des autres pays européens est un marasme total. On joue sur les peurs. C'est la surenchère. Pendant ce temps là le Front National progresse insidieusement tout en étant face à des partis qui ont alignés leur discours sur ce populisme primaire. La surprise ne sera pas forcément bonne en 2017. Rappelez vous le Kinder surprise de votre enfance. Vous étiez impatient de découvrir ce qu'il y a l'intérieur et la majorité des fois c'était nul : un jouet tout pourri et qui se déglinguait une fois laborieusement monté. Là ça risque de carrément sentir l’œuf pourri avant même d'avoir le temps de voir le jouet se déglinguer.

D'ailleurs le problème c'est que certains en France pensent aussi que la terre est plate. On sent l'inspiration hongroise et serbe :

© BestVideo

Le problème c'est ceux qui pensent que ces gens-là sont des cas isolés. Non non ils sont nombreux. Le drame est là. Alors que faire à part de les assommer avec un petit Larousse illustré, un Bescherelle et les 90 ouvrages de la comédie humaine de Balzac en espérant que la science s'infuse ?

De surcroit à notre malheur s'ajoute le fait que même les partis qui sont censés être humanistes ont viré souverainiste. Dans la haine du capitalisme, entre deux salades de quinoa, on applaudi la Russie et on soutient le Brexit. En voilà une belle victoire de la Nation !

Le Brexit a donc été présenté par certains comme le verdict du peuple, histoire de faire oublier la déconfiture magistrale du oxi grec. Ce qu'on omet à escient de souligner c'est que ce Brexit a été gagné en soulevant le pantin éternel de la peur de l'immigré (on y revient!).

1434539085-b097a32aaebb5848c876bf15219fc61a-1038x576

Le clone londonien de Trump et son pote Nigel ont avoué avoir bâti leur campagne sur des mensonges. Pas grave ça a marché, les gens ont voté. La Grande-Bretagne a elle aussi eu peur de se faire engloutir par un tsunami venu de la Manche

La situation en UK à ce jour est telle qu'ils repoussent à mars 2017 l'envoi de leur gentille lettre recommandée de rupture. Il n'est pas non plus choquant pour la majorité de constater que la fervente première ministre qui est sensée consumer le divorce était encore il y a quelques mois pro-européenne. Je change ma veste toujours du bon coté, tralalalalala.

Avant : http://www.lemonde.fr/referendum-sur-le-brexit/article/2016/07/12/theresa-may-une-pro-ue-pour-mener-le-brexit_4968267_4872498.html

Après : http://www.lemonde.fr/referendum-sur-le-brexit/article/2016/10/02/le-royaume-uni-enclenchera-la-procedure-de-sortie-de-l-ue-avant-fin-mars-2017-annonce-theresa-may_5006867_4872498.html

L'Europe ne nous plait plus, c'est la crise, il y a du chômage, etc et donc il faut bien trouver un remède miracle donc la solution commune adoptée par quasi tous les pays européens + les USA + de manière générale le reste du monde c'est de dire : revenons au souverainisme, fermons les frontières, enfermons les homos, laissons mourir les migrants et renvoyons les femmes au micro-ondes (sic). Ça sent sacrément le souffre et les remèdes de rebouteux risquent fortement de tuer le malade.

En perspective on peut s'attendre à une fin d'année 2016 et une année 2017 très noires. Les suivantes certainement aussi voir plus. Ce qui est inquiétant c'est le basculement généralisé non pas d'un pays mais de plusieurs. Je ne trouve aucunes paroles lénifiantes pour adoucir l'horizon obscure qui s'est déjà profilé depuis trop longtemps. Voter pour faire barrage est devenu un leurre auquel plus grand monde ne croit. Ce n'est pas Sodome et Gomorrhe qui nous tueront mais Charybde et Scylla. Bref je n'ai aucune solution à part de vous pourrir un peu plus la journée, vous laisser cogiter et si quelqu'un trouve une solution à ce merdier qu'il la partage avec nous tous.

NB : En attendant munissez vous toujours d'un petit Larousse illustré, d'un Bescherelle et des 26 volumes (volumes variable en fonction des éditions) de la comédie Humaine de Balzac.

NB2 : Si vous trouvez des fautes dans cet article, n'hésitez pas à me frapper avec un petit Larousse Illustré et un Bescherelle. Je suis habituée à être vilipendée en tant que femme issue de l'immigration. Il ne me reste plus qu'à tenter un coming-out histoire d'être bien dans le collimateur sur tous les points.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.