ANAELLE-BREIZH
Abonné·e de Mediapart

9 Billets

0 Édition

Billet de blog 5 oct. 2021

ZEMMOUR : le GUIGNOL de MACRON ou la logique de l'illogisme épisode 2

Elire un très jeune président pour diriger des gens de notre âge, c'est s'exposer à subir des comportements immatures. Le petit Manu, fan de théâtre, nous présente sa marionnette Eric ZEMMOUR. Tout un programme !

ANAELLE-BREIZH
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

GUIGNOL étant mort, Eric ZEMMOUR le ressuscite en sa propre personne. SUPER ! les enfants de 5 ans  n'auront plus besoin de se faire vacciner pour se rendre au Jardin du Luxembourg car le spectacle est désormais sur les réseaux sociaux et les plateaux télévisés. Le titre choisi de Guignol Zemmour est : "la logique de l'illogisme macroniste, épisode 2"

Einstein était prophète en affirmant que la bêtise humaine était illimitée alors que l'Univers était, lui, probablement limité. Il aura fallu attendre 2019 pour que sa théorie sur la gravitation soit expérimentée, et c'est en 2021 qu'est expérimentée sa théorie de l'infini chez l'Imbécile (pour être poli et ne pas dire c...d). Merci Zemmour pour cette cerise sur le gâteau ! En proposant qu'une loi impose à tous les Français des prénoms français, et en interdisant les prénoms étrangers, Eric Zemmour rivalise de génie avec les énarque et les cerveaux formatés à Sciences Po. Merci Macron d'avoir sorti un jocker si tôt ! Tous deux financés par d'anciens financiers de la Banque Rothschild... "y a qu'un pass à franchir" ! Ce ne sont pas des inconnus l'un pour l'autre ! En sortant guignol, Macron divertit l'opinion pour la forme...mais sur le fond, la situation s'aggrave. Je préférais le Bêbête Show, plus raffiné dans la subtilité. Ici, la farce est lourde...elle est à la hauteur de son électorat (heureusement, les Français n'ont pas tous voté pour lui ! il reste encore des gens qui pensent par eux-mêmes et non par mafia interposée).

L'idée est excellente. Renouvelons les prénoms par un politiquement correct afin d'assainir le paysage de l'Etat Civil. Hitler avait déjà proposé quelque chose du même genre en invitant l'humanité à ne laisser en vie que la race aryenne, seule race pure à ses yeux que celle du Grand Blond à botte noire ! Guignol dangereux que ce petit nabot brun d'Hitler qui prônait son paradoxe. Et pourtant, les foules le suivirent de part et d'autre du Rhin. Guignol dangereux que ce Zemmour médiatisé qui, lui aussi, prône un paradoxe par son propre prénom et son patronyme. Désormais, ne l'appelez plus Eric. Ben voyons, c'est pas français, ça, c'est scandinave ! Débaptisons-le. Appelons-le CLOVIS, au moins ça, c'est un prénom français.

Clovis 1 er, roi des Francs, cet envahisseur qui s'appropria la Gaule de nos ancêtres et nous imposa le nom de Français. Et moi, Gauloise de souche depuis l'Antiquité comme en témoignent les patronymes de ma lignée, j'eus un père nommé François au lieu de Vercingétorix. Merci Clovis ! Voilà donc que Zemmour s'en prend aux prénoms...ça va décoiffer dans la France d'aujourd'hui !

Qu'est-ce qu'un prénom français ?

La logique voudrait que ce soit un prénom issu de la tradition franque (initialement géolocalisée en Allemagne du Nord ; décidément, c'est obsessionnel :  Bismarck, Hitler, Zemmour...à quand le prochain cru ?) Après les gènes et les prénoms, que nous concoctera-t-il  ? C'est qu'à Sciences Po on y déniche de sacrés génies. Ah si Sciences Po avait existé en Allemagne, Hitler aurait certainement fait mieux... mais il s'est contenté de limiter son action  aux chambres à gaz... piètre résultat comparé au COVID (au moins celui ou plutôt l'équipe de généticiens qui a mis au point cette "arme dissuasive" ou présentée comme telle en 2017 aux membres de l'OTAN, est parvenu à tromper l'ennemi d'une part en raison de la dénomination qualifiée de "dissuasive", et d'autre part en la testant in vivo après l'avoir expérimentée in vitro. Beaucoup plus rentable qu'une chambre à gaz... vous avez vu le nombre de cadavres en une journée ? et plus besoin de les transporter par wagon... pouf, juste une petite dosette aussi efficace que le "parapluie bulgare"... mais davantage de monde d'un coup. Génial . Sortait-il de Sciences Po ce monstre ? Et pourtant, il y a des cerveaux normaux à Sciences Po, pourquoi se taisent-ils ?

Prénom français veut dire exclusion de tous les prénoms bretons, provençaux, corses, gaulois... bon d'accord, l'état-civil enregistre très peu d'Astérix, Bonnemine..on pourrait donc supprimer les prénoms gaulois. Mais au fait, c'est quoi un prénom féminin français en dehors de Françoise ? Clovis, Pépin, Dagobert pour les hommes, ok, mais les femmes ? Vous en connaissez beaucoup ? Limiter les prénoms féminins, c'est un féminicide déguisé non ?

Bathilde, première reine de France régnante, était la veuve de Clovis II, mais elle n'était pas Française de souche, comme l'indique son prénom (BATH = fille en hébreu ; HILDE = guerrier en germain... le yiddish est un mélange de germain et d'hébreu. A-t-il oublié cela le petit Eric ?)

Donc, pour récapituler, les prénoms des régions françaises sont à exclure de l'état-civil tant en France métropolitaine que dans les DOM-TOM aux prénoms traditionnels locaux. Dans cette logique, les prénoms européens non français sont aussi à exclure : fini Enzo, Matéo, Jules et les les prénoms issus du latin et du grec antique Alexandre, Philippe...Mais au fait, il va falloir aussi épurer la langue française formées sur le gaulois et le gréco-latin. Après le nettoyage des prénoms européens, attaquons-nous aux prénoms religieux non issus de la religion des Francs. Eh bé, ça en fait un max ! Vous en connaissez, vous, des prénoms religieux francs ?

Zemmour est génial de s'attaquer à la religion : fini les prénoms bibliques, les prénoms islamiques. Bof, ça n'attaque que 3 religions finalement : les juifs, les chrétiens, les musulmans. Oui, ben DAESH l'a déjà fait avant Zemmour en se dénommant "Etat islamique contre les Juifs et les Chrétiens" et en s'attaquant aux musulmans non radicalisés. Mais là, Zemmour nous dit fini les prénoms étrangers : Emmanuel, David, Jean, Marie, Léa, Sarah... tout ça c'est juif, mon cher Zemmour ! Tu renies tes aïeux ? Alors quel prénom allez-vous donner aux membres du gouvernement ? Clovis Macron ? Pépin Castex ? Dagobert Philippe ? (car Edouard, ce n'est pas français !)

Bon, alors là, ça pose encore un problème... Macron, Castex, Philippe sont des mots étrangers à notre langue, il va donc falloir changer aussi le patronyme de Zemmour (pas français non plus !). Problème majeur car dans la langue franque, le patronyme n'existait pas. Il fait son apparition plusieurs siècles après l'invasion des Francs et puise sa source dans le parler gallo-judéo- christiano-latino-gréc des métiers et toponymes français.

Pauvre guignol Zemmour : il est mort-né !

Mais vous avez vu, Einstein avait raison : il y a eu des imbéciles qui ont suivi le duel télévisé Zemmour/Mélanchon. Et d'autres imbéciles déclarés qui souhaitent faire un duel contre lui (chez les LR, entre autres) parce que la bêtise humaine est illimitée. Et ça fait grimper l'audimat tous ces psychopathes devant leur écran, avides de s'identifier à leur héros. Tous ces êtres non pensants, ces moutons de la bêtise et de la mièvrerie... de l'I-NU-TI-LI-TE.

La logique de l'illogisme continue d'être "en marche" dans une mise en scène déplorable du navet programmé et de la dictature sous-jacente qui arrive en tsunami et stratégiquement Zemmour prend des voix à Le Pen, afin qu'elle ne soit pas présente contre Macron qui en a peur et sort sa marionnette Zemmour. Pauvre France ! Comme le chantait Michel SARDOU "ne m'appelez plus jamais France :!" Le paquebot a coulé ! MERCI aux MEDIAS de relayer le spectacle et de lui faire de la pub... au moins, il n'y a plus aucun doute sur vous ! On sait pour qui vous "roulez". Il est vrai que la France peut se permettre de regarder guignol, il n'y a aucun problème de fond, en France. "Tout va très bien Madame la Marquise !"

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Ces patientes en quête de solutions extrêmes à l’étranger
Le désespoir des oubliées du Covid-19, ces Françaises souffrant de symptômes prolongés, les pousse à franchir la frontière pour tester des thérapies très coûteuses et hasardeuses. Dans l’impasse, Frédérique, 46 ans, a même opté pour le suicide assisté en Suisse, selon les informations de Mediapart.
par Rozenn Le Saint
Journal — Extrême droite
L’extrême droite et ses complicités tacites
Au lendemain de l’agression de journalistes et de militants antiracistes au meeting d’Éric Zemmour, les rares condamnations politiques ont brillé par leur mollesse et leur relativisme. Au pouvoir comme dans l’opposition, certains ne luttent plus contre l’extrême droite : ils composent avec elle.
par Ellen Salvi
Journal — Social
La souffrance à tous les rayons
Le suicide de la responsable du magasin de Lamballe, en septembre, a attiré la lumière sur le mal-être des employés de l’enseigne. Un peu partout en France, à tous les niveaux de l’échelle, les burn-out et les arrêts de travail se multiplient. La hiérarchie est mise en cause.
par Cécile Hautefeuille et Dan Israel
Journal
Sylia (SOS Racisme) : « On n’avait pas anticipé la violence de la réaction de la salle »
Ce soir, retour sur le meeting d’Éric Zemmour à Villepinte avec notre reportage et notre invitée, Sylia, militante de SOS Racisme. De la violence dehors, de la violence dedans, et de nouvelles preuves que le candidat de l’extrême droite est bien, aussi, le candidat de l’ultradroite. Retour également sur les enquêtes « Congo hold-up » avec nos journalistes, Justine Brabant et Yann Philippin.
par à l’air libre

La sélection du Club

Billet de blog
Lettre ouverte à Sébastien Lecornu, Ministre des Outre mer
La Nouvelle-Calédonie connaît depuis le 6 septembre une dissémination très rapide du virus qui a provoqué, à ce jour, plus de 270 décès dont une majorité océanienne et en particulier kanak. Dans ce contexte le FLNKS demande le report de la consultation référendaire sur l'accession à la pleine souveraineté, fixée par le gouvernement au 12 décembre 2021.
par ISABELLE MERLE
Billet de blog
Lettre ouverte du peuple kanak au peuple de France
Signé par tous les partis indépendantistes, le comité stratégique indépendantiste de non-participation, l’USTKE et le sénat coutumier, le document publié hier soir fustige le gouvernement français pour son choix de maintenir la troisième consultation au 12 décembre.
par Jean-Marc B
Billet de blog
1er décembre 1984 -1er décembre 2021 : un retour en arrière
Il y a 37 ans, le drapeau Kanaky, symbole du peuple kanak et de sa lutte, était levé par Jean-Marie Tjibaou pour la première fois avec la constitution du gouvernement provisoire du FLNKS. Aujourd'hui, par l'entêtement du gouvernement français, un référendum sans le peuple premier et les indépendantistes va se tenir le 12 décembre…
par Aisdpk Kanaky
Billet de blog
Ne nous trompons pas de combat
À quelques jours du scrutin du 12 décembre, il importe de rappeler quel est le véritable objet du combat indépendantiste dans notre Pays. Ce n’est pas le combat du FLNKS et des autres partis indépendantistes contre les partis loyalistes. Ce n’est même pas un combat contre la France. Non, c’est le combat d’un peuple colonisé, le peuple kanak, contre la domination coloniale de la République française qui dure depuis plus d’un siècle et demi.
par John Passa