14 juillet

Que représente la date du 14 juillet ? Pour beaucoup, elle se résume à un défilé militaire, des feux d’artifice et, avec beaucoup de chance, des bals populaires.

Ceux qui s’interrogent sur la célébration du 14 juillet s’inquiètent souvent plus de la forme, du défilé ou des paroles de la Marseillaise, que du fond. Ignorent-ils que la forme donne sens à l’Histoire, rappelle ce qui se passait réellement en France à l’époque et justifie cette mémoire ?


Car de quoi s’agit-il ? Tout au plus évoque-t-on la prise de la Bastille en 1789. Mais mesure-t-on son importance profonde, comprend-on qu’au-delà de la chute de la forteresse, elle est le symbole de l’entrée du peuple dans l’Histoire ?


Rappelons donc que l’Assemblée nationale décida, le 6 juillet 1880, de faire du 14 juillet la fête nationale pour célébrer à la fois la prise de la Bastille qui fut, selon Victor Hugo «  l’éveil de la liberté », mais aussi la première fête de la « Fédération » le 14 juillet 1790. C’est, en effet, un an après la prise de la Bastille, le grand rassemblement de la « Fédération », de toutes les provinces françaises, qui marque l’unité de la nation et l’attachement aux Droits de l’homme et à la citoyenneté.


Le 6 juillet 1880, Victor Hugo, intervenant à nouveau à l’Assemblée pour soutenir le choix de la date de la fête nationale, s’exclamera : «  le 14 juillet marque la fin de tous les esclavages, c’est la fête de toutes les nations  ».


Ne serait-il pas utile aujourd’hui de rappeler la véritable Histoire ?

https://www.pouruneconstituante.fr/spip.php?article1909 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.