Et si on cessait l'absurde !

La présidentielle devient la caricature d’elle-même.

 

Jamais le décalage entre la parole et les actes n’a atteint un tel degré. Qui aurait pensé voir Manuel Valls proposant de supprimer le 49-3 dont il a usé et abusé ? En bref, il demande le soutien des électeurs pour pouvoir faire oublier ce qu’il est.

 

Quand on vous disait que la crise de régime est aujourd’hui évidente. Le mépris de électeurs devient abyssal et la démocratie n’est plus qu’un mot. On ne peut en sortir par des réformettes ou par un nouvel homme providentiel.

 

Il est plus que temps de se poser la question du remplacement de la présidentielle par l’élection d’une Constituante : Signez et faites signer

 

https://www.change.org/p/citoyennes-et-citoyens-de-france-présidentielle-non-constituante-oui

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.