Dis papa, c’est quoi un politicien ?

Le président de l’Assemblée nationale, Richard Ferrand, a décidé « de ne plus participer à la conférence commune avec le Président du Sénat Gérard Larcher prévue ce vendredi 22 mars à Sciences Po à Lille »

Il considère, en effet, que le sénat utilise des « fonctions de contrôle parlementaire à des fins politiciennes ». Cette décision intervient après que le Bureau du sénat a décidé de transmettre au parquet le cas de plusieurs collaborateurs de l’Élysée au motif « d’un certain nombre d’omissions, d’incohérences et de contradictions » relevées lors de leurs auditions sous serment lors de la Commission d’enquête.

Les esprits chagrins pourraient, du coup, s’inquiéter de voir l’Assemblée nationale se présenter comme le défenseur inconditionnel de la Présidence, ce qui n’est pas précisément caractéristique de la séparation des pouvoirs et pourrait apparaitre comme politicien. Mais, si on se souvient que le même Richard Ferrand a récemment nommé Alain Juppé au Conseil Constitutionnel, on est rassuré quant à son indépendance vis-à-vis du monde politicien.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.