André Gunthert
Enseignant-chercheur, EHESS
Abonné·e de Mediapart

45 Billets

2 Éditions

Billet de blog 17 oct. 2012

L'héroïsme est une image

Sponsorisée par une marque de boisson énergisante, la mise en scène du saut stratosphérique de Felix Baumgartner a été soigneusement préparée. Quoiqu’elle substitue à l’iconographie séculaire d’envols victorieux de fusées arrachées à l’attraction terrestre l’image inverse d’une vulgaire chute vers le sol, celle-ci a été travaillée pour évoquer l’imaginaire encore vivace de la conquête spatiale.

André Gunthert
Enseignant-chercheur, EHESS
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Sponsorisée par une marque de boisson énergisante, la mise en scène du saut stratosphérique de Felix Baumgartner a été soigneusement préparée. Quoiqu’elle substitue à l’iconographie séculaire d’envols victorieux de fusées arrachées à l’attraction terrestre l’image inverse d’une vulgaire chute vers le sol, celle-ci a été travaillée pour évoquer l’imaginaire encore vivace de la conquête spatiale. En dépit de toute vraisemblance, le consensus médiatique s’est donc accordé pour présenter ce saut en parachute comme un exploit s’inscrivant dans la lignée de l’aventure spatiale.

Pour ceux qui avaient eu la curiosité de consulter la bande annonce préparatoire, mixte de chorégraphie de synthèse particulièrement élaborée et de plans de coupe sur le visage pénétré du parachutiste, le streaming live de l’événement s’est avéré plutôt décevant. Après une longue ascension, le saut proprement dit s’est résumé à un point blanc vacillant sur un écran gris, avant des images parfaitement banales de l’arrivée eu sol.

La comparaison des deux séquences, la simulation prévisionnelle et le véritable enregistrement (complété depuis par d’autres images réalisées pendant le saut, mais qui n’avaient pas été diffusées en direct), permet de comprendre que le sentiment d’héroïsme est le résultat d’une construction narrative et d’une accumulation de petits détails, qui vont des reflets sur le casque à l’illustration sonore passant par le choix de posture.

Dans la simulation, le moment fatidique de la sortie de la capsule s’effectue de manière fluide et calme. Quelques gracieux mouvements de caméra encerclent le vertigineux surplomb. Les rayons dorés du soleil nimbent la scène. L’image de la Terre se reflète dans le casque du surhomme. Sa main ferme lâche la rampe sans trembler. L’ange lève les bras pour prendre son envol, et se jette dans l’espace comme un plongeur olympique (voir ci-dessous: comparaison bande-annonce, à gauche, et streaming, à droite, cliquer pour agrandir).

Le réel est moins beau, moins net. Dans le streaming, la sortie de l’aéronef paraît hésitante et mal assurée. Le paysage est plus cotonneux. Au lieu de regarder droit devant lui, comme un fier capitaine de vaisseau, Baumgartner baisse les yeux vers la Terre en essayant de maintenir ses appuis. Nous voyons par au-dessus le bref salut qu’il esquisse, avant de se laisser tomber comme une pierre.

Caillou ou oiseau: il faut beaucoup de métier et le soutien du récit pour faire passer d’une image à l’autre. La collection des écarts entre les deux versions du saut de Baumgartner, l’une imaginaire, l’autre réelle, permet d’observer avec précision le travail de la fiction.

(Billet initialement publié sur l'Atelier des icônes.)

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Libertés fondamentales : Gérald Darmanin désavoué par le conseil d’État
La dissolution du Groupe antifasciste Lyon et environs (Gale), prononcée par le gouvernement à l’initiative du ministre de l’intérieur, est suspendue. Les trois dernières dissolutions du quinquennat se sont soldées par des revers devant la justice. 
par Camille Polloni
Journal — Diplomatie
Macron passe la diplomatie française à la sauce « libérale »
Sous prétexte d’accroître la « mobilité interne » au ministère des affaires étrangères, la réforme prévue par Emmanuel Macron permettra d’offrir des postes d’ambassadeur à des amis politiques ou des cadres du monde des affaires qui ont rendu des services. Tout en réglant son compte à un corps diplomatique que l’Élysée déteste.
par René Backmann
Journal — Terrorisme
Les confidences du commissaire des services secrets en charge des attentats du 13-Novembre
Le commissaire divisionnaire SI 562 – le nom de code le désignant – a dirigé la section chargée des enquêtes judiciaires liées au terrorisme islamique à la DGSI, entre 2013 et 2020. Il offre à Mediapart une plongée inédite dans les arcanes du service de renseignement.
par Matthieu Suc
Journal — France
Fausse rétractation de Takieddine : sur la piste d’un « cabinet noir » au service de Sarkozy
L’enquête sur l’interview arrangée de Ziad Takieddine révèle les liens de plusieurs mis en cause avec le clan Sarkozy et leur volonté de « sauver » l’ancien président, mais aussi ses anciens collaborateurs, Brice Hortefeux et Thierry Gaubert, également mis en examen dans l’affaire libyenne.
par Karl Laske et Fabrice Arfi

La sélection du Club

Billet de blog
Pour Emily et toutes les femmes, mettre fin à la culture du viol qui entrave la justice
Dans l'affaire dite du « viol du 36 », les officiers de police accusés du viol d'Emily Spanton, alors en état d'ébriété, ont été innocentés. « Immense gifle » aux victimes de violences masculines sexistes et sexuelles, cette sentence « viciée par la culture du viol » déshumanise les femmes, pour un ensemble de collectifs et de personnalités féministes. Celles-ci demandent un pourvoi en cassation, « au nom de l’égalité entre les hommes et les femmes, au nom de la protection des femmes et de leur dignité ».
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Présenter le monde tel qu'il devrait être : contre la culture du viol
[Rediffusion] Dans les médias, au cinéma, sur les réseaux sociaux, dans les séries, de trop nombreuses voix continuent de romantiser et d'idéaliser les violences sexuelles. L'influence de ces contenus auprès des jeunes générations inquiète sur la meilleure
par daphne_rfd
Billet de blog
La condescendance
Je vais vous parler de la condescendance. De celle qui vous fait penser que vous ne savez pas ce que vous voulez. De celle qui vous fait penser que vous savez moins que les autres ce que vous ressentez. De celle qui veut nier votre volonté et qui vous dit de vous calmer et que « ça va bien s'passer » (comme le disait M. Darmanin à la journaliste Apolline de Malherbe le 8 février 2022).
par La Plume de Simone
Billet de blog
Picasso et la sorcière
[Rediffusion] Picasso, Dora Maar et la culture du viol
par Nina Innana