QUI A DONNE L'ORDRE DE LAISSER BRULER "LES CHAMPS-ELYSEES" ?

Qui a donné l'ordre de "laisser" se consumer les feux allumés sur les Champs-Elysées ? Qui a donné l'ordre aux forces de l'ordre de ne pas intervenir lors des incendies allumés par les casseurs sur la plus belle avenue du monde ? Qui a donné l'ordre aux pompiers de ne pas tenter d'éteindre les brasiers qui enflammaient les Champs ?

On est en droit de se poser la question après toutes les provocations - depuis 4 mois -, du tandem CASTANER-GRIVEAUX, entre insultes, amalgames, diffamation, calomnies et anathèmes, véritable violence verbale face aux manifestants.

Deux personnalités irresponsables qui mettent de l'huile sur le feu  - jour après jour -, de la révolte des Gilets jaunes, abusés et trompés par un président autiste (Asperger !) et un premier ministre sinistre et 5e roue du carrosse royal.

AVEC DES MENSONGES A PROFUSION, comme : 10 milliards de dépensés pour les plus pauvres, qui auraient permis -soi-disant- à la croissance française de faire la nique à l'Allemagne. Alors que cet argent n'a rien apporté au pouvoir d'achat des plus démunis si ce n'est que quelques menues monnaies, une obole (déjà programmée avec quelques offrandes, ou déductions, distribuées au compte-gouttes et avec parcimonie). Ou bien le SMIC a été augmenté de 100 euros. Ou encore sur la transition écologique et sur le volet énergétique. Macron disait en se contredisant lui-même : "Pour préparer dans les meilleures conditions ce scénario d'arrêt des 14 réacteurs nucléaires, les sites concernés seront précisés prochainement. La méthode que je viens d'exposer sera elle aussi détaillée. Je fixe d'emblée à EDF une règle : aucune fermeture complète des sites. Réduire la part du nucléaire, ce n'est pas pour autant renoncer au nucléaire, vous l'avez compris"Des engagements non tenus : "Demi-tour! Décidément le gouvernement n'en finit plus de faire marche arrière notamment en ce qui concerne la protection de la biodiversité ou encore l'évolution de notre agriculture. Vendredi dernier, l'Assemblée nationale est revenue sur l'interdiction de fabrication de pesticides sur le sol français. Cette mesure avait pourtant été adoptée quelques mois plus tôt lors de la loi Egalim. Une pilule difficile à avaler pour les défenseurs de l'environnement mais une décision compréhensible selon la Secrétaire d'État à l'écologie, Brune Poirson" (TerraDarwin).

MAIS LE PLUS GRAVE est que : Plusieurs témoignages concordants de gilets jaunes (que j'ai recueillis) disent avoir vu les forces de l'ordre gazer à tout va les Gilets jaunes sur les Champs. Mais s'être étonnés de les avoir vu laisser brûler sciemment, volontairement, les boutiques, kiosques, mobiliers urbains et entrées d'immeubles. Sans bouger, sans intervenir, sans tenter d'arrêter les incendiaires, alors qu'ils en avaient la possibilité - MAIS PAS LES ORDRES ! sealed

Un laxisme révélateur de l'état d'esprit du Duce/Commandante Macron et de son gouvernement qui veut agonir, discréditer, disqualifier et déconsidérer les Gilets jaunes auprès des citoyens. Afin que ceux-ci soient agonis, rejetés par les Français, et livrés en pâture à la vindicte populaire pour en terminer une fois pour toutes... Une méthode utilisée par plusieurs dictatures et régimes autocratiques en Europe, en Amérique latine, au Maghreb et dans le passé en Union soviétique et dans les pays de l'Est !

On accuse ces mêmes Gilets jaunes de manifester illégalement. Alors même que Médiapart et de plus en plus de médias révèlent l'illégalité dans laquelle agit le pouvoir macronnien avec comme chef de file CASTANER ! Des interpellations transformées en garde à vue, dénoncées par des OPJ parisiens, ILLEGAL ! des arrestations politiques dénoncées par les tribunaux (voir Saint-Malo) qui relaxent les prévenus, ILLEGAL ! L'utilisation d'armes dangereuses, voire léthales,  par les forces de l'ordre ILLEGAL !

Des méthodes de maintien de l'ordre et des armes condamnées par le défenseur des droits J. Toubon, la ligue des droits de l'homme, la commission de l'ONU des droits de l'homme, le parlement européen, le conseil de l'Europe... la liste est longue, car seules la France, la Pologne et la Grèce (malgré une petite restriction) usent sans limite du LBD. En Espagne - hors Catalogne - il est également utilisé, mais par la seule la gendarmerie (Guardia civile)...

"Qui sème la haine récolte la violence, la vengeance, la mort. . ."Jean-Christophe Grangé (Linternaute)  yell

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.