APPEL A Messieurs Benoit Hamon et Jean-Luc Mélenchon,

Une alliance HAMON - MELENCHON est un rêve, une chimère, est utopique mais c'est la seule solution pour que la gauche soit au 2e tour de la présidentielle, et prenne la place de MACRON et de son équipe de la "Politik diversité", à laquelle s'accroche tous les caciques conservateurs du PS. Des renégats, opportunistes et carriéristes... Sinon la gauche disparaîtra pour des lustres !


Je ne suis ni pour l’un, ni pour l’autre. Et, si l’on pouvait voter pour les 2 candidats, j’aurai voté pour l’un et pour l’autre…

J’ai toujours combattu pour le rassemblement de la gauche ! Celle qui a des valeurs, qui est contre les inégalités, les politiques d’austérité et pour l’équité et la justice sociale. Soucieuse de l’environnement et favorable à la transition énergétique.

. Candidat en 2009 aux européennes en Ile de France sous l’étiquette CCE,

. Candidat en 2012 aux législatives, dans la 3e circo. du Morbihan, avec Europe Ecologie-Les Verts,

. Candidat en 2015 aux départementales, dans la 3e circo. du Morbihan, avec le PG/Front de Gauche,

Je ne peux accepter que la gauche soit absente au 2e tour de la présidentielle. Cette élection conditionnant les législatives qui suivront en juin 2017, et même si on est pour une 6e république qui supprimera par une constituante la fonction de président de la république telle qu’elle existe actuellement, et qui n’existe pas - peu ou prou -, dans les autres pays européens…

Aujourd’hui, la réalité est la suivante :

-        Jean-Luc MELENCHON et la France Insoumise sont entre 13 et 14 % d’intentions de vente, et ce score ne fait que progresser !

-        Benoit HAMON et la partie du PS qui le soutient sont entre 10 et 11 % d’intentions de vente, et ce résultat ne fait que s’étioler…

-        Ils ont en commun 80/90 % des valeurs démocratiques, sociales et écologiques - comparé aux ententes que l’on voit fleurir en France (RI/UDI, EM/PS Valls/centristes/div. Droite et gauche) ou en Europe (où les gouvernements sont composés pour certains par la droite et la gauche réunis, voire de l’extrême droite à l’extrême gauche) -, QUI CONSTITUENT UNE BASE PLUS QUE SOLIDE ET COHERENTE POUR GOUVERNER ENSEMBLE…

-        Le PS est déstructuré par les caciques du parti qui « vont à la soupe » chez MACRON, en reniant leurs engagements de la primaire. Pire, ces opportunistes-carriéristes critiquent les convictions et la sincérité, mieux le courage de Benoit HAMON, jeté aux chiens pour continuer à suivre la ligne de conduite qu’il s’est fixée et dont il n’a que très peu dérogé depuis le début.

Dans ces circonstances, il faut que :

-        Jean-Luc MELENCHON et la France Insoumise acceptent de négocier avec Benoit HAMON, en mettant de l’eau dans leur vin, et en faisant des concessions pour présenter un programme commun (puis des candidats communs),

-        Benoit HAMON accepte de se rassembler derrière JLM, pour former une véritable équipe de la gauche et pour la gauche, quitte à perdre certains socialistes et écologistes sectaires en cours de route. Sinon, il terminera seul, répudié par les principaux dirigeants du PS, aux alentours de 8/10 %, pendant que son collègue de la gauche flirtera avec les 14/15/16 % voire plus ?

Pour quel objectif :

FAIRE TRIOMPHER LA GAUCHE QUI POURRAIT AINSI - même si les deux candidats perdent des voix, mais en gagnent d’autres avec ceux qui attendent que l'union de la gauche se matérialise en un grand rassemblement -, DEPASSER LARGEMENT LA BARRE DES 20 % ET SE QUALIFIER POUR LE 2E TOUR, AVEC DES CHANCES DE L’EMPORTER FACE AU FN ET SA PASIONARIA ! Macron finissant par perdre du terrain en raison de sa coalition patchwork, hétérogène, et de son programme abscons…

C’EST ÇA OU MOURIR, à petits feux, avec peu de chances de ressusciter la gauche avant le jugement dernier !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.