Urgence liberalisme ! la crise ! c'est le moment de forcer les regimes !

attention a l'âge .... Abus d'autorité ??? des poncifs des années 80 ... ceux qui ont initié l'entrée fracassante du libéralisme dans les hôpitaux et en ont fait l'oeuvre de toute une vie ! reviennent ! mettons fin aux jours heureux ! le retour !

FABULEUX !!!! LES ORCHESTRATEURS DU MASSACRE DU SECTEUR SANTE SORTENT DU BOIS A QUELQUES 70 ANS ....

mes vieux copains de l'audit de l'informatique qui voulaient me faire rediger un rapport sous dictée !!!! RATE ET RATE ENCORE de ceux qui sont aux commandes de l'avenir des hopitaux depuis les années 80 l'un sur le budget global depuis l'hotel Dieu l'autre sur le budget par activité depuis l'hopital de versailles !!!! bon vieux temps de ma thèse où j'étais pleine d'illusion ....

le premier est devenu president du SNCH syndicat des directeurs d'hôpitaux de l'époque jusqu'au jour où Rocard oubliant les règles de bases en démocratie : non confusion et non collusion des interêts a mis a la tête des hôpitaux leur représentant syndical ... faute grave pour Rocard pas pour ceux qui sont persuadés ideologiquement qu'il faut casser l'Etat et le service public !!!! avec l'un centre droit et l'autre chiracien !!! tres droite .... l'un a la direction des hôpitaux l'autre au CNEH organisme de labellisation, de controle de conseil de formation des hospitaliers , des hopitaux, des structures opérationnelles de type GIE ... concentrateurs de finances ... et des INDUSTRIELS et .... DES BANQUES .... et .... DES ASSURANCES .... passons ! bras armé de la direction des hopitaux ... qui fut gére dans la suite par un cousin de ceux de la grande distribution .... le monde est petit me direz vous ....

donc quand l'ami Guy pretend donner l'ordre aux vieux poncifs de se taire, entendons ! je défends les intérêts de mon camp ! attention sinon GARE !  entendons mieux : mon camp est celui du prive , des banques , assurances , industriels, qui font tourner la boutique que sont les établissements de santé ... privés ...  de préférence ... et hospitalier public ....  ce qui doit demeurer dans une version expurgée, un cache misère dirons nous pour que les transferts financiers demeurent , que le recherche soit financée par le privé dans l'interet certes non des malades .... mais des industriels ... le message est clairement envoyé !

PAS DE MONOPOLE DU SERVICE PUBLIC !!! DE GRACE N'ENLEVEZ PAS AU PRIVE LA PART DU FROMAGE LA PLUS ALLECHANTE !!!

GARDEZ POUR LE PUBLIC CE QUI DOIT DONNER LE CHANGE ... ET MASQUER LES TURPITUDES EVENTUELLES !!!!

et surtout de grâce !!!!  pas de gestion opérationnelle centralisée !!! effacer les traces, casser les contôles ... une chambre regionale des comptes est quand même plus sensibilisée a l'autorité des agences de sante .... au niveau national ... comment se faire comprendre ????  confiez tout a la REGION !!! DECENTRALISATION !!! pour effacer les trace et briser les oppositions dans l'oeuf !!!! rien de tel !!!! que pèse un mouvement régional ! rien nous savons de quoi nous parlons .... nous avons pu fermer comme cela en region tous les établissements et les ervices que nous avons voulu ...un par un .... alors surtout pas de bastion national ..... ce n'est quand meme pas difficile a comprendre !!!

et de grace secouez-vous les vieux poncifs çà fait 40 ans que le même discours est tenu ... maintenant qu'on arrive au but et que l'hôpital est a terre, on ne va pas s'arrêter en si bon chemin !!!

et le personnel !!! a bas le carcan des acquis sociaux ... vive les 60 H par semaine ...vous verrez qu'apres la crise ils accepteront tous de bosser au maximum !!!!  un personnel MOTIVE N'A PAS BESOIN D'ETRE PROTEGE ! bon c'est dit !!! çà a ses avantage d'être en retraite quand même  ... on se fait plaisir comme on peut !!!

EH !  LES JEUNES VOUS AVEZ COMPRIS LE MESSAGE !!!! oubliez les histoires de biens communs et autre fadaise !!!!

le mot d'ordre entendez bien : DES SOUS !!!

DES SOUS POUR LES INDUSTRIELS , DES SOUS POUR LA CAISSE DES DEPOTS ET DES SOUS POUR LES BANQUES ET LES ASSURANCES et aussi ! oh pardon j'allais oublier pour les hôpitaux !!!!

mais que se passe t il ? qui me fait ainsi réagir ??? voyons un peu ....voilà ! voila ! les vieux poncifs n'ont pas pris une ride !!!! sauf que chirac mort ils se sont trouvé un autre gourou .... vous avez dit MACRON ... il me semble ... ai je bien entendu ???

 mais oui : dans une tribune au « Monde », Guy Collet :Directeur d’hôpital ex directeur du CNEH et president du cabinet de conseil semi public attaché a la FHF .....et Gérard Vincent Directeur d’hôpital (ancien dirigeant du SNCH, directeur des hôpitaux au ministere et president de la FHF !!!)  pourquoi se cacher à la fin du texte ???

et ..... ils ont oublié pourtant c'était une grande opération de lancement ..... : grands orchestrateurs de l'audit de l'informatique hospitalière 93 ... devant masquer la logique de privatisation ouverte dans un contexte de deli d'initiés .... d'abus en tout genre ... pour la redéployer plus efficacement .... !!!! les chantres du liberalisme des les années 80 : budget global .... les voici de nouveau aux manettes !!!! craignons le pire !!!!! leur mot : ci apres !!!!

"Le statut et les règles de gestion des établissements publics sont devenus incompatibles avec la souplesse nécessaire pour faire face aux enjeux d’une évolution permanente", estiment -ils en bons pompiers incendiaires : "La crise sanitaire que traverse notre pays a fait éclater au grand jour celle de l’hôpital, secoué depuis plusieurs mois par les difficultés des services d’urgences et plus profondément par le malaise des professionnels de santé. Il ne s’agit pas aujourd’hui d’en chercher les causes ni les responsabilités" .

Leur question : comment poursuivre leur logique prédatrice et utiliser le désordre et la peur ambiante pour foncer dans le nuage de fumée .... quand même 40 ans d'effort pour détruire l'hôpital, çà se protège !!! ...allez les petits gars, il ne faut pas mollir  !!!! Il faut DECONSTRUIRE LE PUBLIC !!!  TABLE RASE DE L'ETAT PROVIDENCE !!!Le président de la République a annoncé un plan massif de soutien aux hôpitaux et aux hospitaliers...  Mais rien ne serait pire que de se contenter de mesures salariales,...

« Il serait bien naïf de croire que le système de santé échappera demain à toute régulation, notamment financière » .... "Le risque est réel que ces poncifs d’un autre âge trouvent audience parmi certains professionnels de santé du secteur public, qui réclament, par exemple, de manière irresponsable le retour du budget global et la fin de la tarification à l’activité à l’hôpital"....

Bien sur ils ont servi de tremplin a leur carriere mais c'était en 80 depuis ils ont oeuvré a la démolition fracassante de l’hôpital, ils n'en sont pas resté au budget global ... ils ont ete efficaces !!! l'hôpital est par terre vous ne voyez pas !!!


Contrer les corporatismes : pas d'égalite devant les soins ... on vous a expliqué ... par d'Etat Providence !!!! 

"La santé publique concerne l’ensemble des Français, qui ont tous droit à un accès à des soins gradués sur tout le territoire.GRADUE ??? vous avez dit GRADUE ??? tiens tiens !!!! c'est à dire .... fonction de vos capacités financières ... par exemple comme en EHPAD  avec une durée de vie facteur de vos ressources ???  non ! quand même pas ! si ? vous pensez ... on peut aller jusque là ??? Oh ! il n'y aura pas de mouvements sociaux ???  ah vous savez faire !!! oui 40 ans d'expérience c'est certain !

"Les missions du service public doivent être clairement définies et ne doivent plus relever d’un quelconque monopole." et oui !!! pas de monopole public .... un maximum privé ... vous pigez !!!

et là !!! on monte d'un cran !!! plus de tutelle , plus de contrôle sauf une façade ... leur grand rêve depuis l'audit !!! un rêve de toute puissance qu'on aurait pu croire un fait d'adolescence ... mais non !!!  volonté de toute puissance encore et toujours : les directeurs d'hôpital sont ceux qui doivent etablir les lois, les mettre en oeuvre et les contrôler ... et avec la plus grande facilité possible c'est à dire en s'appuyant sur le local où on ne fait qu'une bouchée des corps de contrôle ... y compris la sécu ...  bien sur .... facile a comprendre quand meme :

"Le service public de santé doit inclure tous les professionnels sur un territoire, qu’ils travaillent en institutions ou à titre libéral. 

C’est cette appartenance à un système de santé solidaire qui justifie le financement public par l’Assurance-maladie dans un cadre contractuel qui fixera les missions de chacun. Le débat sur la liberté d’installation devient dès lors obsolète. Chacun doit exercer les missions qui lui sont assignées par le régulateur régional dans le cadre des contraintes fixées par l’Etat. Le financement des acteurs doit être mixte, forfaitaire pour la mission et à l’activité ou à l’acte pour rémunérer l’engagement des professionnels."

et d'un pas joyeux allons vers un totalitarisme toujours plus affuté  : "Le modèle des hôpitaux privés à but non lucratif apparaît aujourd’hui, même s’il n’est pas parfait, comme celui qui répond le mieux aux exigences d’efficience et de qualité de vie au travail. La gouvernance y est simple et ne recherche pas en permanence un équilibre des pouvoirs propice à l’immobilisme et à l’indécision. Le directeur est nommé par le conseil d’administration et responsable devant lui. Les personnels, médecins compris, sont recrutés sur contrat. La convention collective définit la rémunération minimum et chaque établissement fixe le niveau des rémunérations supplémentaires en fonction des performances négociées et mesurées. C’est clair, simple et responsable. Il est d’ailleurs intéressant de constater que nombre de directeurs et praticiens hospitaliers publics se tournent vers ce type d’établissements, las des lourdeurs de l’hôpital public."

"Il n’est par ailleurs pas impossible que la crise actuelle remette en cause le modèle des cliniques commerciales, qui pourraient être amenées, elles aussi, à évoluer vers un système de fondations. La fusion des fédérations hospitalières actuelles en une fédération du service public de santé, à l’instar de l’Allemagne, serait une proposition à forte valeur symbolique."

soit un système total englobant totalement le tout !!! rigollot non !

"En conclusion, il est clair que la crise peut créer la possibilité d’une prise de conscience si un tel projet est porté par un consensus national au-delà des calculs politiques de circonstance. La loi « 3D » [décentralisation, différenciation, déconcentration] préparée par le Sénat en est l’occasion. Ajoutons que l’exemple des mesures d’urgence votées par le Parlement montre bien la nécessité de transgresser les règles administratives habituelles et de proposer un corpus de règles simples, souples et responsabilisantes, car il serait bien naïf de croire que quelques milliards injectés dans les hôpitaux suffiront à mettre fin au profond malaise actuel."

et ils savent ces anciens a l'oeil affuté ce dont ils parlent ....

Guy Collet est directeur d’hôpital, conseiller général des établissements de santé. Il a été corapporteur du rapport Larcher sur l’avenir de l’hôpital en 2008, chargé de mission au cabinet de Roselyne Bachelot et conseiller en stratégie de la Fédération hospitalière de France ; Gérard Vincent est un ancien directeur d’hôpital et inspecteur général des affaires sociales. Il a été le président du Syndicat national des cadres hospitaliers, directeur des hôpitaux au ministère de la santé et délégué général de la Fédération hospitalière de France.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.