Figures de la campagne présidentielle russe. Episode 1: L'engagement de Chulpan

Chulpan Khamatova est actrice. Chulpan est belle et talentueuse. En France, vous avez pu la voir dans "Luna papa" et "Goodbye, Lenin". En Russie, c'est une star dont la filmographie et la liste des rôles au théâtre est impressionnante.Mais Chulpan est bien plus que cela. 

600full-chulpan-khamatova.jpg


Chulpan Khamatova est actrice. Chulpan est belle et talentueuse. En France, vous avez pu la voir dans "Luna papa" et "Goodbye, Lenin". En Russie, c'est une star dont la filmographie et la liste des rôles au théâtre est impressionnante.

Mais Chulpan est bien plus que cela.  En 2006, elle a créé en Russie une fondation qui aide les enfants atteints de cancer. Des célébrités qui créent des fondations, on en connaît, mais Chulpan n'est pas un prête-nom. Son nom, elle le convertit en argent grâce à de nombreuses initiatives de sensibilisation où elle s'investit personnellement. Cet argent, elle le reverse à des enfants, à des médecins, à des hôpitaux. L'utilise dans la construction d'un centre hématologique pédiatrique national. Va voir les fonctionnaires qui bloquent telle ou telle situation. Fait du lobbying pour changer une législation archaïque qui pénalise les enfants malades et leurs familles. Pleure chaque petit patient décédé et continue à aider ceux qui sont guéris.
L'Etat russe offre officiellement une aide médicale gratuite aux enfants malades, sauf que les hôpitaux manquent de médicaments et d'équipement; les médecins et le personnel soignant touchent des salaires ridiculement bas; les spécialistes n'ont pas accès aux techniques et aux savoirs nouveaux.
Chulpan en a fait l'affaire de sa vie; elle est massivement soutenue et admirée par les Russes.
Oui, mais, comme j'ai dit, Chulpan en a fait l'affaire de sa vie. Rien n'est plus important pour elle que sa clinique hématologique et sa fondation. A plusieurs reprises, elle s'est adressée à Vladimir Poutine pour lever des blocages très concrets: des freins à la construction et au fonctionnement de la clinique: une réglementation floue sur les médicaments rares; un système d'imposition aberrant du mécénat et de la bienfaisance etc. Elle a été entendu et aidée.
Le journaliste Valeri Paniuchkine, peu tendre avec le pouvoir poutinien, a écrit que de son point de vue, il n'y avait qu'une bonne réalisation des années poutiniennes, c'est le centre d'hématologie pédiatrique de Chulpan. Et, ajoutait-il, si on le menaçait demain de fermer cette clinique, il n'hésiterait pas à signer un pacte avec le diable pour éviter la fermeture.
Paniuchkine, qui connaît bien Chulpan, préparait les lecteurs à un coup de tonnerre qui n'a pas tardé à venir deux jours plus tard.
Chulpan apparaissait dans une vidéo où elle affirmait son soutien à Vladimir Poutine dans l'élection présidentielle.

Чулпан Хаматова голосует за путина © MrWundertuete

Sur la vidéo, la jeune femme semble au bord des larmes et affirme soutenir Vladimir  Poutine parce qu'il a toujours tenu ses promesses vis-à-vis de sa fondation. Le petit film de propagande de Chulpan a été visionné par près de 21 000 personnes en 24h, affirme Gazeta.ru, alors que d'autres vidéos similaires ont rarement plus d'une centaine de spectateurs.

"Une otage", a titré un article commentant le petit film. De manière générale, le discours de Chulpan en faveur de Poutine a été interprété assez unanimement dans les médias russes: c'est un discours sous la menace, sans doute celle de ne plus soutenir la fondation d'aide aux enfants atteints de cancer. Pas un commentateur proche de l'opposition n'a craché sur Chulpan. Pas un n'a soupçonné qu'elle pourrait être sincère dans son soutien au candidat Poutine.

Le message qu'a fait passer Chulpan n'est donc pas tout à fait celui qui était espéré par le pouvoir en place.
Depuis, l'actice se mure dans le silence; selon des proches de la fondation, elle est accablée et écrasée.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.