Anon
Accompagnement spirituel
Abonné·e de Mediapart

562 Billets

0 Édition

Billet de blog 6 nov. 2018

Le Fils de l'Homme

On sait que, s'il y a un titre que Jésus ait revendiqué pour lui-même, ce n'est ni celui de Messie, encore moins celui de Fils de Dieu, mais cette expression, peut-être difficile à comprendre, du "Fils de l'Homme".

Anon
Accompagnement spirituel
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

En hébreux, l'expression "fils d'homme" a juste la signification de "être humain", car ce qui définit qu'un être vivant est humain, c'est qu'il a été engendré par un autre être humain, qu'il est donc "fils d'homme" ; on définit de la même façon un cheval comme étant un "fils de cheval", un mouton comme un "fils de mouton", etc.

"Fils de l'homme" a cependant un sens un peu différent, du fait de l'article défini. Or, toujours en hébreux, le mot homme se dit "adam", comme le premier être humain, et s'il n'est pas interdit de traduire "le adam" par "l'homme", on ne doit pas non plus perdre de vue que "le adam" sert aussi à désigner "Adam", la personne du récit du jardin d'Eden. Ce qui a été traduit par "Fils de l'homme" pourrait très bien l'être par "Fils d'Adam".

D'un côté, on pourrait dire que ce n'est qu'une nuance : se définir comme fils d'homme, c'est quand même in fine se définir comme descendant d'Adam, puisque tous les hommes sont censés descendre d'Adam. Mais en se disant "fils de l'homme", et non "fils d'homme" comme le voudrait l'hébraïsme usuel, Jésus voulait presque certainement se référer explicitement au tout premier homme créé par Dieu, comme si lui, Jésus, représentait l'étape suivante dans l'évolution.

Une certaine théologie ultérieure le définira d'ailleurs comme le "nouvel Adam", mais cette idée n'est pas exactement la même. Se rattachant à la notion du péché originel, le nouvel Adam est celui qui a rétabli, rattrapé, l'erreur de l'Adam originel. Le concept de Fils d'Adam, de son côté, parle seulement de la marche suivante dans l'histoire de l'humanité : Adam et l'humanité adamique ont joué leur rôle, et voici maintenant le temps des Fils d'Adam.

Or, ce qui définit, qui caractérise, les Fils d'Adam, Jésus l'explique dans l'entretien avec Nicodème (Jean 3, 1s), c'est qu'ils sont nés une seconde fois, ils sont nés à l'Esprit, ils ont découvert, comme lui, leur nature divine : un peu paradoxalement, le Fils de l'Homme, c'est l'homme qui a expérimenté qu'il est Fils ...de Dieu. Mais le paradoxe n'est qu'apparent, tant ces deux pôles — l'Homme et Dieu — ne peuvent être l'un sans l'autre, et l'autre sans l'un !

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Élisabeth Borne à Matignon : Macron choisit la facilité
Trois semaines après sa réélection, Emmanuel Macron a décidé de nommer Élisabeth Borne comme première ministre. À défaut d’élan ou de signal politique, le chef de l’État a opté pour un profil loyal, technique et discret, dans la veine de son premier quinquennat.
par Dan Israel et Ilyes Ramdani
Journal
Le maire écologiste de Grenoble fait voter l’autorisation du burkini sous les invectives
Lundi soir, malgré les pressions et après un conseil municipal interminable, Éric Piolle a fait adopter, sur le fil, un changement du règlement intérieur des piscines municipales. Les militantes qui se sont battues pour pouvoir porter le burkini reviennent, pour Mediapart, sur la genèse de leur combat. 
par Pauline Graulle et David Perrotin
Journal
Libertés fondamentales : Darmanin désavoué par le Conseil d’État
La dissolution du Groupe antifasciste Lyon et environs (Gale), prononcée par le gouvernement à l’initiative du ministre de l’intérieur, est suspendue. Les trois dernières dissolutions du quinquennat se sont soldées par des revers devant la justice. 
par Camille Polloni
Journal — Terrorisme
Le manifeste du tueur de Buffalo précise la menace terroriste d’extrême droite
Payton Gendron, le terroriste d’extrême droite qui a tué dix personnes à Buffalo (États-Unis) le 14 mai, a publié un manifeste qui mérite d’être comparé avec celui de Brenton Tarrant, auteur néo-zélandais de l’attentat de Christchurch. En s’inscrivant dans une continuité historique du suprémacisme blanc meurtrier, il appelle aussi à le prolonger.
par Nicolas Lebourg

La sélection du Club

Billet de blog
Présenter le monde tel qu'il devrait être : contre la culture du viol
[Rediffusion] Dans les médias, au cinéma, sur les réseaux sociaux, dans les séries, de trop nombreuses voix continuent de romantiser et d'idéaliser les violences sexuelles. L'influence de ces contenus auprès des jeunes générations inquiète sur la meilleure
par daphne_rfd
Billet de blog
Pour Emily et toutes les femmes, mettre fin à la culture du viol qui entrave la justice
Dans l'affaire dite du « viol du 36 », les officiers de police accusés du viol d'Emily Spanton, alors en état d'ébriété, ont été innocentés. « Immense gifle » aux victimes de violences masculines sexistes et sexuelles, cette sentence « viciée par la culture du viol » déshumanise les femmes, pour un ensemble de collectifs et de personnalités féministes. Celles-ci demandent un pourvoi en cassation, « au nom de l’égalité entre les hommes et les femmes, au nom de la protection des femmes et de leur dignité ».
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Picasso et la sorcière
[Rediffusion] Picasso, Dora Maar et la culture du viol
par Nina Innana
Billet de blog
Procès Amber Heard - Johnny Depp : l'empire des hommes contre-attaque
Cette affaire délaissée par les médias généralistes en dit pourtant beaucoup sur la bataille culturelle qui se joue autour de #metoo.
par Préparez-vous pour la bagarre