Anon
Accompagnement spirituel
Abonné·e de Mediapart

562 Billets

0 Édition

Billet de blog 22 août 2017

Hasard ou nécessité ?

Du destin étrange d'un certain effet papillon

Anon
Accompagnement spirituel
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Sans céder aux moindres sirènes d'un dieu quelconque, ni créationniste du haut de sa transcendance, ni émanationniste du sein de son immanence, il est cependant indubitable que la vie préexistait, au moins comme possibilité, dès le big-bang. Ceci n'a évidemment rien d'un scoop, et s'approcherait même d'une tautologie : puisque la vie existe, c'est qu'elle était possible dès les origines de l'univers. La question alors est la suivante : est-ce que le fait que cette vie — qui n'était donc inscrite aux origines que comme potentialité — se soit réalisée, se soit effectivement manifestée, est-ce que ce fait doit retenir notre attention en tant qu'objet digne de nos réflexions et de nos méditations, ou est-ce que ce n'est dans le fond qu'un parmi des milliards de milliards d'événements qui se sont produits ou auraient pu se produire, et que ce fait, donc, l'émergence de la vie, n'a en réalité aucune espèce d'importance, qu'aucun sens précis ne doit lui être attaché ?

Les mathématiques, avec la théorie du chaos, nous disent que dans ce qui semble à priori être une situation absolument aléatoire, hasardeuse, sans aucune prévisibilité, bref chaotique, on peut pourtant parfois déceler un certain ordre, d'un autre niveau que celui des éléments et événements bruts pris au premier degré. Cet ordre est alors décrit sous la forme de ces objets, mathématiques eux aussi, qu'on appelle des attracteurs étranges, dont le plus connu est sans doute l'attracteur de Lorenz. Se pourrait-il donc que la vie soit comme un attracteur étrange au sein du chaos apparent de la chimie des particules, des atomes, des molécules ? la vie est-elle apparue par un pur hasard, ou n'était-elle pas prévisible dès les origines, même si cette prévisibilité n'était que mathématique, ne présumant pas, notamment, de la forme concrète qu'elle prendrait, de la chimie précise sur laquelle elle se construirait, seule sa dépendance à la lumière étant vraisemblablement invariable ?

La vie ainsi définie, c'est en effet simplement le fait que les forces d'attraction, qui unissent un groupement donné de molécules, ont trouvé le moyen de se perpétuer indéfiniment au-delà du temps, en dépit des forces contraires, d'éclatement, qui tendraient à dissoudre ledit groupement. Ce qui peut sembler surprenant dans cette définition, c'est que ce sont les forces, qui se perpétuent, et non le substrat matériel ; c'est l'organisme, la forme en quelque sorte, d'une cellule, qui la définit et qui demeure depuis sa naissance jusqu'à ce qu'elle devienne même double, puis quadruple, etc., par les mitoses suivantes. Les organismes unicellulaires ne meurent en effet jamais, mais se répliquent à l'infini, et toutes les cellules de tous les êtres vivants à travers les siècles jusqu'à aujourd'hui et jusqu'à la fin de toute vie sur la Terre, qu'ils soient uni- ou pluri- cellulaires, sont des preuves de l'immortalité de la ou les première(s) cellule(s) apparue(s) il y a 3 à 4 milliards d'années...

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
#MeToo : Valérie Pécresse veut faire bouger la droite
Mardi, Valérie Pécresse a affiché son soutien aux victimes de violences sexuelles face au journaliste vedette Jean-Jacques Bourdin, visé par une enquête. Un moment marquant qui souligne un engagement de longue date. Mais, pour la suite, son équipe se garde bien de se fixer des règles.
par Ilyes Ramdani
Journal — Violences sexuelles
L’ancien supérieur des Chartreux de Lyon, Georges Babolat, accusé d’agressions sexuelles
Selon les informations de Mediacités, trois femmes ont dénoncé auprès du diocèse de Lyon des attouchements commis selon elles lors de colonies de vacances en Haute-Savoie par le père Babolat, décédé en 2006, figure emblématique du milieu catholique lyonnais.
par Mathieu Périsse (Mediacités Lyon)
Journal — Asie
Clémentine Autain sur les Ouïghours : « S’abstenir n’est pas de la complaisance envers le régime chinois »
Après le choix très critiqué des députés insoumis de s’abstenir sur une résolution reconnaissant le génocide des Ouïghours, la députée Clémentine Autain, qui défendait la ligne des Insoumis à l’Assemblée nationale, s’explique.
par François Bougon et Pauline Graulle
Journal
Sondages de l’Élysée : le tribunal présente la facture
Le tribunal correctionnel de Paris a condamné ce vendredi Claude Guéant à huit mois de prison ferme dans l’affaire des sondages de l’Élysée. Patrick Buisson, Emmanuelle Mignon et Pierre Giacometti écopent de peines de prison avec sursis.
par Michel Deléan

La sélection du Club

Billet de blog
Électricité d'État, non merci !
La tension sur le marché de l’électricité et les dernières mesures prises par l’Etat ravivent un débat sur les choix qui ont orienté le système énergétique français depuis deux décennies. Mais la situation actuelle et l'avenir climatique qui s'annonce exigent plus que la promotion nostalgique de l'opérateur national EDF. Par Philippe Eon, philosophe.
par oskar
Billet de blog
Le nucléaire, l'apprenti sorcier et le contre-pouvoir
Les incidents nucléaires se multiplient et passent sous silence pendant que Macron annonce que le nucléaire en France c'est notre chance, notre modèle historique.
par Jabber
Billet de blog
Fission ou fusion, le nucléaire c’est le trou noir
Nos réacteurs nucléaires sont en train de sombrer dans une dégénérescente vieillesse ; nos EPR s’embourbent dans une piteuse médiocrité et les docteurs Folamour de la fusion, à supposer qu’ils réussissent, précipiteraient l’autodestruction de notre société de consommation par un effet rebond spectaculaire. Une aubaine pour les hommes les plus riches de la planète, un désastre pour les autres.
par Yves GUILLERAULT
Billet de blog
Notre plan B pour un service public de l'énergie
[Rediffusion] Pour « la construction d’un véritable service public de l’énergie sous contrôle citoyen » et pour garantir efficacité et souveraineté sur l’énergie, celle-ci doit être sortie du marché. Appel co-signé par 80 personnalités politiques, économistes, sociologues, historiens de l’énergie dont Anne Debrégeas, Thomas Piketty, Jean-Luc Mélenchon, Aurélie Trouvé, Gilles Perret, Dominique Meda, Sandrine Rousseau…
par service public énergie