Mediapart et son cofondateur Edwy Plenel

De qui se moque-ton M.Plenel ? Abonnée depuis de nombreuses années àu journal Mediapart, j'ai apprécié votre liberté de ton, la qualité des journalistes dont certains forcent mon admiration, pour la qualité de leurs enquêtes et corollairemen

https://blogs.mediapart.fr/perso/contributions/liens/

Abonnée depuis de nombreuses années àu journal Mediapart, j'ai apprécié votre liberté de ton, la qualité des journalistes dont certains forcent mon admiration, pour la qualité de leurs enquêtes et corollairement, la pertinence  de leur analyse poltique ...Bref, si Médiapart n'est pas mon seul abreuvoir, je viens m'y informer réguliérement, et merci pour cette information plurielle de qualité.

Un média indépendant, critique, iconoclaste, bref, un journal numérique d'informations qui tient la route...

Quelle ne fut ma surprise de voir son effigie en la personne d'Edwy Plenel d'être l'invité de Patrick Cohen à la matinale de France Inter que j'ai déserté depuis le limogeage de Daniel Mermet, que j'écoute,par défaut,  de temps en temps en voiture, et dont je maudis la partialité vulgaire et décomplexée. Avec appréhension, je décide d'écouter la dite émission...M. Cohen, par ici, M.Cohen par là, et puis le barrage au FN, avec son lot éternel de culpabilisation, bref, les ingrédients indigestes des dominants,  vous comprenez, M.Cohen, je caricature, certes un peu, mais, M.Plenel le prenait comme témoin de sa démocratitude,  j'avais l'impression d'assiter à une réunion des journalistes du Monde ou d'écouter un invité ordinaire sur une chaîne de radio pro Macron.

Je suis furieuse, j'ai l'impression qu'Edwy Plenel a parlé  pour la Rédaction et ses lecteurs...Me désabonner, je n'irai pas jusque là, je me punirai. Cependant, ayez la sagesse, M.Edwy Plenel de vous inspirer de l'attitude de Jean Luc Mélenchon, qui en vrai démocrate, ne céde en rien aux injonctions d'un systéme national libéral. JLM résiste au contraire, pour mieux  respecter le choix de ses électeurs, et si ces derniers ne faisaient pas le même choix que vous, devez-vous rejoindre la meute pour les culpabiliser , voire, leur rappeler une page d'Histoire que vous n'êtes pas seul à connaître..Leurs arguments pourraient vous surprendre, et question de résister à la Bête, ils ne seraient pas les derniers..à descendre dans la rue...

Avec tout le respect que je vous dois, M.Plenel,vous avez raté une marche, celle de respecter l'entiéreté des opinions de vos lecteurs.

 

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.