Espagne/Catalogne. Au petit jeu des différences si politiques...

Il tend l'urne, direction prison. Il tend la mallette, toujours à la direction de l'Etat !

Le dessin du jour

Les différences

Capture%2Bd%25E2%2580%2599e%25CC%2581cran%2B2018-01-05%2Ba%25CC%2580%2B02.06.00.png
A gauche : Oriol Junqueras (vice-président de la Généralité emprisonné*) tendant l'urne du référendum du 1er octobre à une électrice. Au-dessus de sa tête la matraque du policier  qui grommèle : hum !

Mécontent de son rapport politique à l'Espagne, il cherche la façon de trouver un consensus démocratique sur un autre modèle politique.

 Sanction : prisonnier politique
 
A droite :  Mariano Rajoy tend sa mallette à un "entrepreneur" qui y dépose une enveloppe ... Au-dessus de sa tête : on entend "zzzz..."

Mécontent de son rapport fiscal à l'Espagne, il agit unilatéralement en défiant la légalité (financement illégal du Parti Populaire. Le B sur le fond de la mallette est une allusion à la caisse noire, qui se dit "caja B" en espagnol, de ce parti)

"Sanction" : politique non-prisonnier

Cliquer ici

* Ce jeudi le Tribunal Suprême devait étudier sa demande de mise en liberté afin qu'il puisse siéger au Parlament où il vient d'être réélu. Il devrait donner sa décision ce vendredi.

Capture%2Bd%25E2%2580%2599e%25CC%2581cran%2B2018-01-05%2Ba%25CC%2580%2B03.15.58.png

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.