Antoine (Montpellier)

Sa biographie
Cogestionnaire du blog : http://npaherault.blogspot.fr/
Son blog
168 abonnés Clarté à gauche pour (com)battre la droite et l'extrême droite
Ses éditions
Voir tous
  • Télescopage de l'histoire : 2020, crime djihadiste, 1961, massacre colonial...

    Par
    Confrontés à une violence et à une horreur dont témoigne l'attentat de Conflans mais dont témoigne aussi, pourquoi l'oublier, l'histoire, y compris contemporaine, de la France, de son Etat, de sa République, trouvons bienvenu qu'Arte ait fait retour, le 11 octobre dernier, peu de jours avant cet attentat, dans sa série "Quand l'histoire fait date", sur ce "17 octobre 1961, un massacre colonial".
  • Ce "laïcisme" qui censure un sociologue laïque !

    Par
    Le sociologue Farhad Khosrokhavar est l'un des premiers à avoir tenté de prendre la mesure, loin des passions, de la question franco-française du "foulard". Son ouvrage co-écrit avec Françoise Gaspard et publié en 1995 "Le Foulard et la République" reste un texte de référence. F Khosrokhavar est aujourd'hui victime d'une censure dont il explique les tenants et aboutissants.
  • L'obscurantisme "républicain" de l'islamophobie...

    Par
    Avec la succession des crimes terroristes commis, l'émotion, la sidération, sont grandes dans la population. Y compris parmi les musulman.e.s... Mais avoir à faire cette précision doit se lire comme le signe d'une anomalie dans ce qu'est devenue notre société, le symptôme que quelque chose ne tourne pas rond, se ... voile dangereusement dans les perceptions mais aussi les raisonnements.
  • Les décapitations civilisatrices de la France coloniale ... et postcoloniale

    Par
    L'assassinat atroce de Samuel Paty et la légitime horreur qu'il a suscitée ont été immédiatement instrumentalisés par tous ceux et toutes celles qui sont à l'affût de dénoncer la barbarie atavique islamique, entendez "de l'islam", entendez "des musulmans". Façon de se réaffirmer/postuler soi-même civilisés ?
  • Crime de Conflans, expliquer ce n'est pas excuser...

    Par
    "Nous n'avons pas affaire à une radicalisation de l'islam, mais à une islamisation de la colère, du désarroi et du désespoir des enfants perdus d'une époque terrible qui trouvent dans le djihad un sens et des armes pour leur rage" (Alain Bertho)
Voir tous