Lecture d'été au temps du réchauffement climatique : L'écologie anticapitaliste pour les nuls !

"En vérité, les courbes exponentielles de la dégradation de l’environnement ne sont rien d’autre que la manifestation de la loi fondamentale du capitalisme : « Toujours plus »."

Capture%2Bd%25E2%2580%2599e%25CC%2581cran%2B2015-08-13%2Ba%25CC%2580%2B01.28.17.pngCapture%2Bd%25E2%2580%2599e%25CC%2581cran%2B2015-08-13%2Ba%25CC%2580%2B01.28.35.png


 En avril 2014, deux équipes différentes de glaciologues américains spécialistes de l’Antarctique sont arrivées – par des méthodes différentes, basées sur l’observation – à la même conclusion : du fait du réchauffement global, une portion de la calotte glaciaire a commencé à se disloquer et cette dislocation est irréversible.

Quoique les scientifiques répugnent à dire que leurs projections sont certaines à 100%, ceux-ci ont été catégoriques : « Le point de non retour est dépassé », ont-ils déclaré au cours d’une conférence de presse commune. Plus rien, selon eux, ne peut empêcher une hausse du niveau des océans de 1,2m dans les 3-400 ans qui viennent. Ils estiment de plus fort probable que le phénomène entraînera la déstabilisation accélérée de la zone adjacente, ce qui pourrait entraîner ultérieurement une hausse supplémentaire du niveau des océans de plus de trois mètres. (1) Cliquer ici

www.npa34.org

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.