Samedi. Montpellier encore et toujours en (gilets) jaune(s) !

Placée sous l'appel à défendre le droit de manifester, cette manifestation des Gilets Jaunes montpelliérains aura montré, une nouvelle fois, que le mouvement tient bon, prêt à rebondir et à s'élargir à l'occasion de la prochaine Grande Provocation qui immanquablement sortira du Grand Débat macronisé !

Samedi n'a pas dérogé à l'habitude prise un jour de novembre. Cela commence par une place de la Comédie qui se remplit, remplit... et puis cela part vers la Pref' en groupe compact où le jaune se taille évidemment la part du lion mais le rouge tient bien sa place avec les drapeaux du NPA et ceux de la CGT, le bleu et blanc (sans trop de rouge) de LFI répond présent aussi.

Capture%2Bd%25E2%2580%2599e%25CC%2581cran%2B2019-04-15%2Ba%25CC%2580%2B23.03.18.png

Signe que des repères du mouvement social parvenaient à faire pont avec une mobilisation qui n'en garde pas moins ses signes distinctifs, sa spécificité rétive à toute récupération, sans encore explorer à fond tous les possibles qu'elle recèle... Quant aux quelques drapeaux tricolores arborés par endroit, ils rappelaient plus les festivités du tous ensemble footballeux qu'une revendication patriotarde. Le fait est que, rassurons les impénitents inquiets quant à la nature du mouvement jaune, les fachos étaient aux abonnés absents ou faisaient profil bas... Lire l'intégralité de l'article

Capture%2Bd%25E2%2580%2599e%25CC%2581cran%2B2019-04-15%2Ba%25CC%2580%2B23.10.22.png

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.