Crime de Conflans, expliquer ce n'est pas excuser...

"Nous n'avons pas affaire à une radicalisation de l'islam, mais à une islamisation de la colère, du désarroi et du désespoir des enfants perdus d'une époque terrible qui trouvent dans le djihad un sens et des armes pour leur rage" (Alain Bertho)

Extrait de Les enfants du chaos (Essai sur le temps des martyrs), d'Alain Bertho (2016).

AUCUN DE CES MEURTRIERS N'ETAIT MUSULMAN...

Capture%2Bd%25E2%2580%2599e%25CC%2581cran%2B2020-10-21%2Ba%25CC%2580%2B20.16.50.png

Capture%2Bd%25E2%2580%2599e%25CC%2581cran%2B2020-10-21%2Ba%25CC%2580%2B20.17.13.png

Capture%2Bd%25E2%2580%2599e%25CC%2581cran%2B2020-10-21%2Ba%25CC%2580%2B20.17.56.png

Capture%2Bd%25E2%2580%2599e%25CC%2581cran%2B2020-10-21%2Ba%25CC%2580%2B20.18.39.png

 

mmmmmm%2B1.jpeg

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.