Antoine Perraud
Journaliste à Mediapart
Journaliste à Mediapart

168 Billets

1 Éditions

Billet de blog 4 nov. 2021

Bertrand Russell, sauve-nous !

La préparation d’un article pour Mediapart, « Aux origines de notre cauchemar politique : l’effet Le Pen en 1984 », fit l’effet d’un poison. Un antidote s’imposait. D’où cette archive audiovisuelle de Bertrand Russell datant de 1959 : un merveilleux secours face à des temps monstrueux...

Antoine Perraud
Journaliste à Mediapart
Journaliste à Mediapart

Plonger dans les archives de la télévision française à la recherche de « l’effet Le Pen » provoqué par sa participation à l’émission « L’Heure de vérité » du 13 février 1984, c’est retrouver la devise dont use et abuse aujourd’hui l’héritier (Éric Zemmour) de tant de répulsions recuites : niche-toi dans le fracas. La haine, la haine toujours recommencée...

À lire ici

Une de Mediapart, 4 novembre 2021

L’extrême droite française garde un chien de sa chienne à l’antiracisme, au mouvement féministe, à Mai-68, à la décolonisation, à la Résistance, aux dreyfusards, au catholicisme social, à la République, à la démocratie et donc – terminus tout le monde descend ! – à la Révolution française. Il s’agit, dans les esprits racistes et fascisants, de prendre sa revanche sur de tels épisodes : « C’est la revanche de Dreyfus ! », s’était au reste exclamé Charles Maurras en apprenant sa condamnation au sortir de la Seconde Guerre mondiale.

Dans l’univers lepéno-zemmourien, la France regorge de représailles à mener. De lois du talion à toujours appliquer, de Némésis et de vendetta politiques à l’égard de boucs émissaires reconstitués selon les circonstances – les minorités font irrémédiablement figure de cinquième colonne. Cette culture de l’exécration d'autrui se conjugue aujourd’hui avec le déversement de détestations véhiculées par les réseaux sociaux.

L’écœurement des consciences démocratiques est à la mesure de l’exécration tous azimuts dans laquelle s’acharnent les sectateurs de la solution raciste et autocratique. Ceux-ci souhaitent le pire, qui leur permettra de remonter le courant de leurs antipathies.

© Copie d'écran du site Ebay

Face à de telles vengeances spectrales en cascade ne trouvant à s’épanouir que dans la guerre civile et le meurtre – de moins en moins symbolique – du prochain, existe-t-il un antidote ? Comment contrecarrer la déraison obsessionnelle de l’extrême droite française, emplie de hantises, de cauchemars, de phobies, d’hallucinations et d’idées fixes scélérates ?

Peut-être en convoquant un bon fantôme, cette fois : Bertrand Russell (1872-1970), élevé dans le parc de Richmond par un grand-père né en 1792. En bon Britannique socialisant, Russell récapitulait l’histoire, non pas pour chercher réparation dans la vindicte, mais pour garantir un futur endurable, lui qui vit le jour avant l’électricité mais s’éteignit en luttant contre le danger nucléaire.

Le message qu’énonce, dans la vidéo ci-dessous, ce philosophe pacifiste, engagé dans les meilleurs combats, nous purifie des miasmes exhalés depuis 1984 par Jean-Marie Le Pen, puis par son ultime épigone en date.

Du fond des âges, Lord Russell offre, à rebours des mensonges et de la détestation, un viatique pour aborder la présidentielle du printemps prochain et ce qui s’ensuivra. Tout en illustrant un point essentiel : du bon usage de la télévision (c’était en 1959 pour la BBC, le texte anglais est à retrouver ici)...

Bertrand Russell, âgé de 87 ans, livre deux conseils pour résister aux bobards (“fake news” comme on ne disait pas encore) et à la pulsion de mort encouragée par les fauteurs de guerre civile... © Hygiène Mentale

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Affaire Abad : une élue centriste dépose plainte pour tentative de viol
Selon nos informations, Laëtitia*, l’élue centriste qui avait accusé, dans Mediapart, le ministre des solidarités d’avoir tenté de la violer en 2010, a porté plainte lundi 27 juin. Damien Abad conteste « avec la plus grande fermeté » les accusations et annonce une plainte en dénonciation calomnieuse.
par Marine Turchi
Journal
Le procès des attentats du 13-Novembre
Le procès des attentats du 13-Novembre a débuté mercredi 8 septembre à Paris. Durant neuf mois, vingt accusés vont devoir répondre du rôle qu’ils ont joué dans cette tuerie de masse. Retrouvez ici tous nos articles, reportages, enquêtes et entretiens, et les chroniques de sept victimes des attentats.
par La rédaction de Mediapart
Journal — France
Opération intox : une société française au service des dictateurs et du CAC 40
Une enquête de Mediapart raconte l’une des plus grandes entreprises de manipulation de l’information intervenue en France ces dernières années. Plusieurs sites participatifs, dont Le Club de Mediapart, en ont été victimes. Au cœur de l’histoire : une société privée, Avisa Partners, qui travaille pour le compte d’États étrangers, de multinationales mais aussi d’institutions publiques.
par Fabrice Arfi, Antton Rouget, Tomas Madlenak et Lukas Diko (ICJK)
Journal — Migrations
Tragédie aux portes de l’Europe : des politiques migratoires plus mortelles que jamais
Vendredi 24 juin, des migrants subsahariens ont tenté de gagner l’Espagne depuis Nador, au Maroc, où des tentatives de passage se font régulièrement. Mais cette fois, ce qui s’apparente à un mouvement de foule a causé la mort d’au moins 23 personnes aux portes de l’Europe.
par Nejma Brahim et Rachida El Azzouzi

La sélection du Club

Billet de blog
Frontières intérieures, morts en série et illégalités
Chacun des garçons qui s'est noyé après avoir voulu passer la frontière à la nage ou d’une autre manière dangereuse, a fait l’objet de plusieurs refoulements. Leurs camarades en témoignent.
par marie cosnay
Billet de blog
Pays basque : le corps d’un migrant retrouvé dans le fleuve frontière
Le corps d’un jeune migrant d’origine subsaharienne a été retrouvé samedi matin dans la Bidassoa, le fleuve séparant l’Espagne et la France, ont annoncé les autorités espagnoles et les pompiers français des Pyrénées-Atlantiques.
par Roland RICHA
Billet de blog
Exilés morts en Méditerranée : Frontex complice d’un crime contre l’humanité
Par son adhésion aux accords de Schengen, la Suisse soutient l'agence Frontex qui interdit l'accès des pays de l'UE aux personnes en situation d'exil. Par référendum, les Helvètes doivent se prononcer le 15 mai prochain sur une forte augmentation de la contribution de la Confédération à une agence complice d'un crime contre l'humanité à l'égard des exilé-es.
par Claude Calame
Billet de blog
Melilla : violences aux frontières de l'Europe, de plus en plus inhumaines
C'était il y a deux jours et le comportement inhumain des autorités européennes aux portes de l'Europe reste dans beaucoup de médias passé sous silence. Vendredi 24 juin plus de 2000 personnes ont essayé de franchir les murs de Melilla, enclave espagnole au Maroc, des dizaines de personnes ont perdu la vie, tuées par les autorités ou laissées, agonisantes, mourir aux suites de leurs blessures.
par Clementine Seraut