Le cantaor David Lagos, le 18 juin à la Maison des Cultures du Monde

Ce mois de mai 2011 a été riche en « événementiels » flamencos, autrement dit beaucoup de bruit pour rien, exception faite du spectacle de la danseuse Mercedes Ruiz qui surnage, surclasse, survole tous les autres, ceux de la Grande Halle de La Villette et ceux du théâtre Chaillot confondus. Mercedes Ruiz est une « bailaora » impeccable, belle et élégante, entourée de musiciens de classe, avec une mention particulière pour son chanteur El Londro. Pour le reste, tristounet.

 

Pour se remettre de ces déceptions, je conseille un petit concert avec un grand bonhomme, David Lagos à la Maison des Cultures du Monde, le 18 juin. Actuellement, dans les « cantaores » quasi quarantenaires, c'est-à-dire proches de la maturité, émergent Miguel Poveda, Jose Valencia, El Londro et David Lagos. Ce dernier a la redoutable responsabilité de remplacer, auprès du danseur Israël Galvan, le monstre de Jerez, Terremoto Hijo, disparu l'année dernière.

 

David Lagos possède tous les atouts d'un grand chanteur. Il a la présence, la voix mate, légèrement voilée, la puissance, une connaissance quasi-illimitée du chant et une générosité sans bornes. Et « l'aficionado al cante » qui se régale en l'écoutant accompagner les stars de la danse flamenca éprouve toujours une grande frustration, car ce n'est jamais assez. Pour le chanteur, la frustration est tout aussi grande. Il ne peut pas donner toute sa mesure dans le cadre d'un spectacle de danse. Et Lagos, à l'instar de ses camarades, aspire à chanter « pal'ante », littéralement par devant, autrement dit seul, dans le cadre d'un récital.

 

Il faut saisir notre chance, ce 18 juin, dans le charmant théâtre de la Maison des Cultures du Monde. Je salue d'ailleurs le travail de l'association Flamenco en France, qui, fidèle à elle-même, amoureuse du « Cante grande » ou Grand chant, saisit toutes les opportunités de faire connaître « pal'ante » chanteurs et chanteuses qui font le délice du spectateur dans les spectacles de danse. Le dernier en date, David Lagos, vaut un grand détour, d'autant qu'il est accompagné par un guitariste de talent, Javier Patino, au jeu sensible et virtuose.

 

Réservations et renseignements au 01 43 48 99 92

 

http://www.toutpourlesfemmes.com/conseil/index.php

http://www.flamencoenfrance.fr/

Maison des Cultures du Monde, 101 Bd. Raspail 75006 Paris (métro St Placide ou Rennes)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.