Appel aux humanistes ! Proposez vos idées pour un renouveau politique !

Voilà, je lance ce billet sans trop savoir si ça nous ménera quelque part.

L'idée est simple : la politique est morte vive la politique ! Proposons nos propres outils politiques avec pour objectifs de casser le système partisan actuel, de réinvestir notre citoyenneté, pour concrétiser enfin nos espoirs de voir naître une société réellement humaniste.

Commençons ici même, spontanément à proposer des idées : nous avons tous au moins une critique à emettre, des points positifs à valoriser, des suggestions à proposer ! Puis très vite, nous pourrions nous organiser pour consolider ces propositions. Toutes les prendre en compte, des plus délirantes au plus simples. Les centraliser, les discuter, débattre ! Puis sur cette base construire nos outils politiques et les tester à différentes échelles. Pas besoin d'action coordonnée dans un premier temps, il suffit de s'y mettre. Les mises en relation se feront naturellement.

Le constat :

Il faut tout refaire de la base, et aujourd'hui plus que jamais c'est possible. Le peuple aspire à l'autonomie et les moyens techniques sont là, à nous de savoir nous en servir.

L'abstention n'est pas un désintérêt manifeste de la politique dans son sens noble, c'est juste un ras le bol de la politique partisane et militante à l'ancienne. Comme le dit très bien H. Huertas, la politique est devenue un monde à part entière. On en vient à parler d'élus issus de la société "civile" !! Comme si le politicien devait appartenir à une caste, du genre écclésiastique ou militaire... 

Contrairement à ce qui a été dit pendant le débat post élections sur mediapart, il ne faut surtout pas simplifier le discours politique, au contraire il faut le réinventer ! Il faut de la créativité, proposer des nouvelles façons de faire en s'appuyant sur le peuple, en le remettant au coeur de sa citoyenneté. Le monde est complexe, fait de nuaunces, et la politique doit se plier à cette compléxité. C'est à l'humain de réinvestir ce domaine, afin que le peuple reprenne la main de ce qui peut lui apparaître compliqué aujourd'hui. L'éducation populaire doit donc revenir au devant de la scène !

Soit, on opposera toujours humanistes et individualistes. Et il est illusoire de croire, surtout quand 5 millions d'individus votent FN, qu'un rassemblement général est possible.Ce clivage est et restera un découpage nette de notre société. Néanmoins, entre humanistes nous devons aujourd'hui nous rassembler afin de proposer de nouveaux outils politiques qui puissent nous conduire à l'établissement d'une société plus juste, plus tolérante, plus heureuse. Dépassons les scissions liées aux méthodes : un FDG Keynésien et un LO trotskiste visent le même objectif non ? Une société sans exploitation de l'homme par l'homme, contrôlée par le peuple lui-même ?

Alors rassemblons-nous maintenant. Laissons les élus en place dans leur univers s'ils ne veulent pas le quitter. Nous pouvons construire le notre à côté. 

Comment s'y prendre ?

La 1ère étape proposée : Rassembler le plus possible davis, d'idées :  

- Critiques du système actuel pour mieux cerner ses faiblesses,

- Expériences réussies pour identifier ce qui fonctionne déjà bien,

- Suggestions pour dépasser notre situation et construire de nouveaux outils politiques

A nouveau, tout cela doit se baser sur un ensemble d'objectifs partagés. Il faut bâtir notre socle commun, un ensemble d'objectifs sur lequel on peut s'unir facilement. On se fout de la méthode pour l'instant à savoir si l'on part dans des logiques libérales contrôlées par le peuple (Keynes) ou plutôt marxistes, ou autre chose... ça viendra beaucoup plus tard....

Donc, une 1ère trame d'objectifs (à construire ensemble) : Nous visons la construction d'un projet humaniste pour notre société. Donc pas de ratissage large gauche/droite comme chez démocratie réelle, parti pirate, UPR et les autres... Nous, nous sommes de gauche, nous voulons pour le peuple l'équité sociale, de la tolérance, une redistribution des richesses pour garantir des conditions de vie dignes pour tous, son émancipation pour la réappropriation de sa citoyenneté. Bref un monde humaniste. Nous devons donc préciser ce que ça sous entend mais sans parler des moyens pour y arriver (sinon ça va être la guéguerre encore et encore !).

Les moyens à notre dispo : Commençons ici sur le club de médiapart. Chacun peut faire son propre billet de blog sur ce thème ou poster ses commentaires. On peut les rassembler dans une édition dédiée. Utilisons des mots clés pour mieux cibler son propos : j'ai des critiques à faire sur le fonctionnement des syndicats >> mots clés en début de commentaire / billet : [Critiques, syndicats]. Comme ça ça sera plus simple de s'y retrouver après coup.

Ensuite, nous pourrons consolider tout ce qui sera ressorti d'ici dans un wiki ou n'importe quoi d'autre permettant de centraliser et structurer l'information. Toutes les idées sont bonnes à prendre, rien ne sera laissé de côté tant que l'idée respecte les objectifs humanistes du projet, pour autant il faudra quand même à un moment structurer tout ça pour le rendre lisible et visible.

Il faut essayer de communiquer sur l'initiative auprès de notre entourage déjà. Encore une fois, tous les avis et idées sont bons à prendre tant que ça vise un projet humaniste !

Voilà pour un premier socle de démarrage, une bouteille à la mer, à compléter, modifier, critiquable à souhait. 

 

EDIT 1 : Pour éviter que ça ne parte dans tous les sens je vous propose de classer vos commentaires (mettez le mot clé devant, créez en un nouveau si ça ne vous suffit pas) :

- [Partis] Critiques et alternatives au système de partis : comment réinvestir la politique et casser le système de partis actuel (pour ma part c'est le plus essentiel même si tout est bon à prendre)

- [OrgaPol] Critiques et alternatives à l'organisation politique du pays : Constitution, fonctionnement des collectivités et des institutions, droits des élus...

- [Objectifs] Proposition d'un ou plusieurs objectifs clairs communs à toute la gauche

- [Société] Réflexions sur le fonctionnement de notre société, mais là j'ai peur qu'on dérive sur les méthodes et que ça tourne à la guéguerre...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.