Se hace camino al andar !

« Caminante, no hay camino,se hace camino al andar... Marcheur, il n'y a pas de chemin, le chemin se construit en marchant… » (*)

« Caminante, no hay camino,
se hace camino al andar...
Marcheur, il n'y a pas de chemin, le chemin se construit en marchant» (*)

Inspiré par ce beau poème de Machado il me semble un de ces moments où « le chemineau » en liberté se rempli de joie et de bien être dans sa progression. 

Marchant entre Aumont-Aubrac (12) et Figeac (46), sur le GR 65 qui est aussi le Chemin de St Jacques, ce poème d'Antonio Machado m’est venu en mémoire.

C’est à la fois le plaisir de la marche et ce chemin de rencontres entre randonneurs, pèlerins, chercheurs de paix, de connaissance de soi (corps et esprit) et de connaissance de l’autre ! Chemin fait de croyances, de spiritualité et aussi chemin de conviction en l’Autre.

On ne marche pas pour rien … c’est toujours pour aller « quelque part » parfois indéfini, mais jamais sans signification ; il y a celle qu’on se donne, qu’on s’attribue, qu’on se représente et, quand on dit « sem destino » … sans but …, ceci prend sens quand on y est, quand on y passe, qu’on y arrive car le « chemin se fait en marchant » !

On peut le dire sur les chemins mais on peut aussi entendre que, pour le voyageur de la vie, il s’agit bien de « trouver » son destin, celui de sa voie car le chemin de l’Homme c’est surtout celui que nous bâtissons !

(*)Antonio Machado Chant XXIX Proverbios y cantarès, Campos de Castilla, 1917

Foto de Tumba de Antonio Machado en el cementerio de Collioure ...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.