EUROPA, “la route des Balkans”

Quand on aime marcher, se fondre dans la forêt, longer les torrents, se laver dans les cascades … on est servi (et bien pendant plus d’une heure) avec EUROPA de film de Haider Rachid, réalisateur d'origine irakienne et italienne.

Sauf qu’il ne s’agit pas d’une rando de plaisir. Ce film, tourné entièrement dans des décors naturels nous raconte comment se déroule le voyage, pour un jeune irakien, qui fuit son pays et cherche à venir en Europe. Pris par des passeurs qui font payer cher, coincé entre des milices criminelles et la police des frontières qui tire, poursuit, lâche des chiens dans la frontière entre la Bulgarie et la Turquie.

Un jeune, Kamal, va réussir dans la violente nuit de persécution, de torture, de tirs, à se cacher, à courir sans savoir vers où, en cherchant surtout à sauver sa peau.

Du haut d’un arbre où il avait grimpé sans être aperçu, il assiste au meurtre d’un autre jeune migrant fuyant policiers et milices, abattu un tir dans le dos.

Plus tard il trouve un autre cadavre, un homme plus âgé. Il porte un pendentif avec une croix. Kamal cherche à lui faire une sépulture le couvrant avec des branchages. Musulman, il prit pour cet homme chrétien lorsque les miliciens cagoulés arrivent contre qui il doit se battre pour se défendre...  Blessé, saignant, il poursuivra sa fuite et les rencontres qu’il fait, ne semblent pas pouvoir ou vouloir l’aider.

Sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs à Cannes, Europa n’est pas un doc-migrations, c’est un percutant et émouvant récit, d’une séquence de vie d’un jeune homme qui traverse clandestinement les Balkans. A travers une écriture cinématographique et des prises d’images qui vont à l’essentiel, cette économie amoindri sa qualité par rapport à la richesse que le propos suggère.

Un film à voir, moins pour ce qu’il nous dit (peu de paroles, pas d’échanges) mais pour ce qu’il nous raconte, nous fait entendre de la vie de la forêt, de l’effort, de la respiration de Kamal et également pour ce qu’il nous montre. Peut-être aussi pour ce que nous pouvons en faire.

Et ce que nous pouvons en faire c’est d’en parler, de manifester notre empathie en le faisant connaître, de suggérer que des élèves puissent le voir dans le cadre scolaire dans l’espoir qu’ils découvrent et soutiennent ce combat pour la survie, cette face de la condition humaine.

En quelque sorte partager ce constat des inégalités du Monde... ici, celles qui nous confrontent quand on est né quelque partet d’où nous sommes obligés de partir.

Europa (2021) directed by Haider Rashid • Reviews, film + cast • Letterboxd

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.