Pas de salut pour "le sans papiers" des Lilas (3)

Ils étaient une bonne quarantaine de personnes à accompagner la famille Cai au Tribunal Administratif de Melun, le lundi 10 novembre (suite des deux précédents billets). Enseignants et parents d'élèves venaient soutenir cette famille résidant en France depuis quatre ans, le couple travaille dans la confection et vit dans le 20ème.La majorité des enseignants du Collège Françoise Dolto, là où a été tourné le film primé à Cannes “Entre les murs”, a fait grève le matin pour soutenir la famille de Zhikank, '”un élève brillant en 5ème qui a même choisi l'option latin”, précise l'AFP dans une dépêche du 11 novembre.

Ils étaient une bonne quarantaine de personnes à accompagner la famille Cai au Tribunal Administratif de Melun, le lundi 10 novembre (suite des deux précédents billets). Enseignants et parents d'élèves venaient soutenir cette famille résidant en France depuis quatre ans, le couple travaille dans la confection et vit dans le 20ème.
La majorité des enseignants du Collège Françoise Dolto, là où a été tourné le film primé à Cannes “Entre les murs”, a fait grève le matin pour soutenir la famille de Zhikank, '”un élève brillant en 5ème qui a même choisi l'option latin”, précise l'AFP dans une dépêche du 11 novembre.
Les juges n'ont pas vu ou voulu voir l'ampleur du soutien, ils n'ont pas entendu ou voulu entendre la qualité des témoignages. Le Tribunal a confirmé l'OQTF (Obligation à Quitter le Territoire Français). Il est donc expulsable.
Que faire maintenant ?
La famille a un mois pour introduire un recours, ce qui est suspensif de la décision et lui accordera un sursis -souvent aléatoire- avant l'exécution de l'OQTF pour quelques mois, jusqu'à une nouvelle convocation du Tribunal Administratif.
Entre-temps la famille vivra en permanence dans la crainte d'un contrôle, au risque d'être interpellée dans la rue en allant faire les courses ou à une réunion parents-professeurs ...
Et cet élève de l'école de la République qui semble y avoir trouvé la connaissance, le savoir, la solidarité est à la merci d'une décision de rejet de cette même République.

Par ailleurs, nous approchons la fin de l'année, Monsieur le Ministre doit faire du chiffre, “et ça lui fera toujours trois d'un coup”!
* * *
“Vivre l'exceptionnel de la clandestinité !”
Le BIB (collectif “Bonheur Intérieur Brut”) présentera un spectacle sur l'immigration clandestine le “TICKET”.
du 15 au 30 novembre 2008 au Théâtre du Soleil : “Le Public est embarqué dans un camion et mis en situation de clandestinité.Vous serez entre les mains de king phone , votre facilitateur, qui vous conseillera, jusqu’au seuil d’un espace sans lieu, où tout est imprévisible. Jauge limitée à quarante personnes. Et la durée est d'environ quarante minutes".
(Théâtre du Soleil 01 43 74 24 08 – Cartoucherie – 75012 Paris)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.