Voie sans issue

 

L'attention portée au livre de monsieur Jospin participe en effet à «l'impasse» dans laquelle se trouve le politique (Le Monde du 29 septembre 2007).

D'une part un président conquérant, une droite triomphante et une avalanche de décisions, de déclarations, de promesses, de discours sans qu'il ait un écho critique et élaboré.

D'autre part une gauche amorphe, dans la confusion des sentiments et des engagements, engouffrée dans le dialogue sourd entre courants et «chapelles». Et l'impasse, à laquelle l'ancien premier ministre a contribué à sa façon en 2002 et dans laquelle il a poursuivi avec ses «j'y vais, j'y vais pas» avant mai, est celle d'un système qui maintient à flot les dirigeants qui ont du mal à ne plus l'être.

(in courrier des lecteurs Le Monde du 7 octobre 2007)

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.