Le "petit coup" de Mme Bachelot !

Madame Bachelot est ministre de la Santé, de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative et à ce titre veille sur notre santé, nos jeunes, nos sportifs et notre vie associative!

Madame Bachelot est ministre de la Santé, de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative et à ce titre veille sur notre santé, nos jeunes, nos sportifs et notre vie associative!
Cette veille ne l'empêche pas, selon un entretien accordé au Figaro du 27 octobre de faire plaisir aux groupes de pression viticoles « je ne m'opposerai pas, lors de l'examen de la loi hôpital, patients, santé, territoire au Parlement, à un amendement parlementaire qui actualise la loi Évin en autorisant la publicité sur Internet ».

Sous prétexte que les « concurrents étrangers » utilisent Internet, Madame la Ministre se prépare à autoriser la publicité dans cet outil de loisirs et de travail préféré des jeunes.

Il y a comme une « provocation » à l'égard des professionnels de la santé et de la prévention auprès des jeunes. Et un mépris certain pour les jeunes et leurs familles.
D'un côte le gouvernement démantèle dans le cadre scolaire toute forme de prévention en diminuant les postes dans tous les secteurs, de l'autre ou ouvre la « toile » au marché des alcools « livrant le marché français aux armes de publicité massives des grands groupes industriels ou des multinationales des brasseurs et spiritueux » commente et déplore Alain Rigaud président de l'ANPAA (Association nationale de prévention en alcoologie et addictologie).

Cette façon de faire dans ce champ, comme dans d'autres, c'est bien la volonté politique de satisfaire les « lobbys » puissantes économiquement et politiquement au détriment, une fois encore de la population jeune, la plus vulnérable et que devait mériter le plus possible d'attention et d'investissement pour assurer leur devenir qui est en réalité celui de ce pays!

Et quand on dit que c'est une contradiction on pourrait peut-être affirmer plutôt que tout ceci est dans la continuité et la cohérence d'une politique qui obéit aux pressions et aux intérêts du marché .

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.