ARTHUR PORTO
Abonné·e de Mediapart

725 Billets

1 Éditions

Billet de blog 29 déc. 2011

ARTHUR PORTO
Abonné·e de Mediapart

Tordre le cou au «Canard» !

La lecture du Canard enchaîné, dans son édition du 28 décembre, la dernière de l’année, sous le titre «un crime de lèse béton», nous apprend que le groupe Bouygues a porté plainte contre le journal

ARTHUR PORTO
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

La lecture du Canard enchaîné, dans son édition du 28 décembre, la dernière de l’année, sous le titre «un crime de lèse béton», nous apprend que le groupe Bouygues a porté plainte contre le journal car l’hebdomadaire du mercredi avait révélé, le 7 décembre 2011, «qu’une enquête était en cours sur les conditions d’attribution du fabuleux marché de construction du futur ministère de la Défense».

M.Bouygues, fils, est très en colère et affirme dans les Echos qu’il n’y a rien dans le dossier. Le Parquet ne le dit pas ainsi et confirme qu’il y a bien une procédure en cours. Selon une responsable du Parquet citée par le Monde et l’AFP du 15 décembre : "Le Code de procédure pénale autorise le Procureur à rendre publics des éléments tirés d'une procédure. Mais en l'occurrence, il a apprécié ici qu'il n'était pas opportun de révéler les éléments et qu'il fallait laisser agir les juges d'instruction", a-t-elle ajouté. "Entre ne pas révéler des éléments et interpréter que cette non-révélation signifie que le dossier est vide, il y a un raccourci qui n'est pas la réalité", a-t-elle poursuivi.

La bande du Fouquet’s, s'estime dans toute impunité. Entre «Woerth, Takiedinne, arbitrage Tapie ...», la toute puissance du pouvoir politique et de ses alliés économiques et financiers cherche aussi à imposer le silence dès lors qu’une voix évoque des doutes sur les affaires qui font que la justice investigue …

Cette assignation en urgence -pour le 18 janvier- et les « 9 millions » réclamés par l’insoupçonnable marchand-des-bons-copains, révéle cette façon de verrouiller, enchaîner, bâillonner tout ce qui puisse questionner leurs méthodes et leurs astuces pour sauvegarder leur pouvoir politique et leurs intérêts financiers, et qu’on essaye de cacher depuis mai 2007...

L’Association « Reporters sans frontières » s’interroge sur ce que cherche l’entreprise : « La mort du journal ? La volonté d’intimidation contre la presse est manifeste. Bouygues vise à dissuader les journaux de reprendre l'information l'incriminant", ajoute l'association.

Terminons l’année avec le Canard Enchaîné en poche !

Renouvelons en 2012 notre contribution hebdomadaire de 1€20 : le mercredi c’est le jour du Canard !

et une bonne année solidaire à tous !

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Violences sexistes et sexuelles
Ce que deviennent 100 affaires révélées depuis #MeToo
Que sont devenues les révélations en avalanche dans les médias français depuis #MeToo, en 2017 ? Ont-elles été judiciarisées ? Quelles en ont été les conséquences ? Mediapart a décortiqué 100 dossiers parmi les plus retentissants.
par Lénaïg Bredoux, Donatien Huet et Marine Turchi
Journal — Violences sexistes et sexuelles
Deux magistrats sur #MeToo : « C’est un moment historique, il ne faut pas le rater »
Mediapart s’est entretenu avec un tandem qui a multiplié les innovations dans la lutte contre les violences faites aux femmes. Pour Gwenola Joly-Coz, première présidente de la cour d’appel de Poitiers, et Éric Corbaux, procureur général, l’institution judiciaire a besoin de plus de moyens.
par Marine Turchi
Journal — Asie et Océanie
En Chine, la politique « zéro Covid » est de plus en plus contestée
Des chiffres de contamination record en Chine poussent les autorités à décréter de nouveau des mesures de confinement un peu partout dans le pays. Ce qui entraîne des réactions de plus en plus vives, y compris des émeutes, comme récemment dans la plus grosse usine d’iPhone au monde dans le centre du pays.
par François Bougon
Journal
Les frappes aériennes russes contre les infrastructures : des crimes sans châtiment ?
Depuis le 24 février et l’invasion de l’Ukraine, les opérations aériennes russes interrogeaient les spécialistes par leur faible volume et leur apparente retenue. Mais depuis le 10 octobre, les choses ont brutalement changé. Quels sont les objectifs de l’armée russe et dans quelle mesure ces attaques constituent-elles des crimes contre l’humanité ? Une chronique de Cédric Mas, historien militaire.
par Cédric Mas

La sélection du Club

Billet de blog
Publicité : l'industrialisation de la manipulation
On lit souvent que la pub « nous manipule », mais qu'est-ce que ça veut dire ? Le débat à ce sujet se réduit souvent à l'alternative entre liberté absolue ou déterminisme fatal. À la veille du Black Friday, un évènement reposant entièrement sur la pub pour exister, il faut analyser en détail les techniques de discours manipulatoire, leurs usages en publicité et leurs effets sociaux.
par Résistance Agression Pub
Billet de blog
De quoi avons-nous vraiment besoin ?
[Rediffusion] Le choix de redéfinir collectivement ce dont nous avons besoin doit être au centre des débats à venir si l'on veut réussir la bifurcation sociale et écologique de nos sociétés, ce qui est à la fois urgent et incontournable.
par Eric Berr
Billet de blog
Interview d'E., 35 ans, éboueuse-rippeuse
E. travaille depuis trois ans dans une entreprise privée de la collecte de déchets. Dans cet entretien, elle nous présente son parcours, évoquant la solidarité aussi bien que les difficultés rencontrées à son poste : le manque de formation, la pression managériale, la surcharge de travail, les discriminations de genre, le gaspillage...
par Jeanne Guien
Billet d’édition
Besoins, désirs, domination
[Rediffusion] Qu'arrive-t-il aux besoins des êtres humains sous le capitalisme ? Alors que la doxa libérale naturalise les besoins existants en en faisant des propriétés de la «nature humaine», nous sommes aujourd'hui forcé·es, à l'heure des urgences écologique, sociale et démocratique, à chercher à dévoiler et donc politiser leur construction sociale.
par Dimitris Fasfalis