Association CRIIRAD
Recherche et Information sur la Radioactivité
Abonné·e de Mediapart

63 Billets

0 Édition

Billet de blog 20 avr. 2021

Association CRIIRAD
Recherche et Information sur la Radioactivité
Abonné·e de Mediapart

Mines d’uranium en France: il est temps que les citoyens et élus locaux se mobilisent

Le territoire français compte plus de 250 anciennes mines d’uranium réparties sur 27 départements. Si la dernière a fermé il y a maintenant 20 ans, la contamination radioactive de l’environnement reste préoccupante autour de très nombreux sites.

Association CRIIRAD
Recherche et Information sur la Radioactivité
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Ces derniers mois, la CRIIRAD et les associations de terrain ont pu relever nombre de situations inacceptables :

  • Terrains contaminés du fait du réemploi de déchets miniers radioactifs et qu’ORANO (ex AREVA) refuse de traiter.
  • Terrains pollués par d’anciennes mines d’uranium rétrocédés à des communes ou à des particuliers alors qu’ils n’ont pas été assainis.
  • Terrains contaminés par les rejets radioactifs liquides d’anciennes mines d’uranium, non dépollués, et situés sur le bassin versant de réserves en eau potable.
  • Résidus radioactifs issus d’usine d’extraction de l’uranium présents dans l’environnement accessible au public.
  • Eaux contaminées issues d’un bassin d’entreposage de résidus radioactifs s’écoulant dans l’environnement.

Les citoyens et les élus locaux concernés doivent prendre conscience de cette réalité et faire pression sur les responsables.

Les Autorités nationales ne sont clairement pas à la hauteur des enjeux comme le montrent les lacunes de la récente note d’orientation pour préparer les travaux du 5eme PNGMDR (Plan National de Gestion des Matières et Déchets Radioactifs).

Voir à ce sujet le communiqué du 14 avril 2021 du Collectif Mines d’Uranium.

Consulter les études réalisées par la CRIIRAD sur l’impact des mines d’uranium sur le territoire français.

Contacts

Bruno Chareyron, directeur du laboratoire de la CRIIRAD : bruno.chareyron@criirad.org / +33 6 27 27 50 37

Arlette Maussan, coordinatrice du Collectif Mines d’Uranium : arlette.maussan@gmail.com

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Comment le gouvernement veut rattraper le retard français
Dans un contexte de risque élevé de tension sur le réseau électrique cet hiver, l’Assemblée nationale examine, à partir du lundi 5 décembre, le projet de loi visant à accélérer le déploiement de l’éolien et du solaire en France.
par Mickaël Correia
Journal — Santé
Dans les Cévennes, les femmes promises à la misère obstétricale
Le 20 décembre, la maternité de Ganges suspendra son activité jusqu’à nouvel ordre, faute de médecins en nombre suffisant. Une centaine de femmes enceintes, dont certaines résident à plus de deux heures de la prochaine maternité, se retrouvent sur le carreau.
par Prisca Borrel
Journal
Affaire Sarkozy-Bismuth : les enjeux d’un second procès à hauts risques
Nicolas Sarkozy, l’avocat Thierry Herzog et l’ex-magistrat Gilbert Azibert seront rejugés à partir de lundi devant la cour d’appel de Paris dans l’affaire de corruption dite « Paul Bismuth », et risquent la prison.
par Michel Deléan
Journal — Corruption
Pourquoi les politiques échappent (presque toujours) à l’incarcération
Plusieurs facteurs expliquent la relative mansuétude dont bénéficient les politiques aux prises avec la justice, qui ne sont que très rarement incarcérés, malgré les fortes peines de prison encourues dans les affaires de corruption.
par Michel Deléan

La sélection du Club

Billet de blog
Les coupures d'électricité non ciblées, ce sont les inégalités aggravées
Le gouvernement prévoit de possibles coupures d'électricité cet hiver : j'ai vraiment hâte de voir comment seront justifiées l'annulation de trains et la fermeture d'écoles pendant que les remontées mécaniques de Megève ou Courchevel continueront à fonctionner. Non ciblées sur les activités « non essentielles », ces coupures d'électricité pourraient aggraver les inégalités.
par Maxime Combes
Billet de blog
L’électricité, un bien commun dans les mains du marché
Le 29 août dernier, le sénateur communiste Fabien Gay laisse exploser sa colère sur la libéralisation du marché de l’électricité : « Ce sont des requins et dès qu’ils peuvent se goinfrer, ils le font sur notre dos ! ». Cette scène témoigne d’une colère partagée par bon nombre de citoyens. Comment un bien commun se retrouve aux mains du marché ?
par maxime.tallant
Billet de blog
L'électricité est-elle un bien commun ?
[Rediffusion] L'électricité est-elle un bien commun, comme Yannick Jadot l'a fait récemment ? La formule produit un effet électoraliste garanti. Mais cette opération rhétorique est sans intérêt s’il s’agit, à partir de la fonction sociale actuelle de l’électricité, de faire apparaître dans le système énergétique des options qui méritent un positionnement politique.
par oskar
Billet de blog
Nationalisation d’EDF : un atout pour la France ?
Le jeudi 24 novembre, c’est dans un contexte bien particulier que le nouveau PDG d’EDF Luc Rémont prend ses fonctions. De lourds dossiers sont sur la table : renationalisation du groupe, relance du parc nucléaire et des renouvelables, négociation avec Bruxelles sur les règles du marché de l’électricité et gestion de la production avant les trois mois d’hiver.
par Bernard Drouère