Association CRIIRAD
Recherche et Information sur la Radioactivité
Abonné·e de Mediapart

63 Billets

0 Édition

Billet de blog 30 août 2019

Explosion du 8 août en Russie / Récupération d'un missile à propulsion nucléaire ?

L’explosion du 8 août 2019 en Russie , qui a conduit à la dispersion de matières radioactives détectées à plus de 30 kilomètres, aurait eu lieu durant une mission de récupération d’un missile à propulsion nucléaire tombé sur les fonds marins. Il s'agit d'un évènement grave.

Association CRIIRAD
Recherche et Information sur la Radioactivité
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Les données sur la contamination radioactive de l’air à environ 30 kilomètres du lieu de l’explosion publiées par Rosguidromet le 26 août 2019 montraient, sans conteste, qu’il y avait bien eu des réactions de fission nucléaire, mais pour la CRIIRAD, plusieurs hypothèses étaient envisageables sur la nature de l’engin à l’origine de l’explosion (voir communiqué CRIIRAD du 28 août 2019).

Dans un article publié le 29 août 2019, le magazine américain CNBC révèle que, selon des personnes qui ont accès à des rapports des services secrets américains, l’explosion aurait eu lieu durant une mission de récupération pour sauver un missile à propulsion nucléaire, issu d’un test antérieur et gisant sur le fond marin. Il s’agirait du missile Burevestnik (La CRIIRAD avait fait référence à ce missile dans son communiqué du 9 août 2019).

Selon CNBC, Il aurait déjà été testé 4 fois entre novembre 2017 et février 2018, puis une fois en 2019. Chaque test se serait terminé par un crash, les américains ont estimé que le vol le plus long aurait duré un peu plus de deux minutes, le missile parcourant 35 kilomètres avant de s’écraser. Les tests montreraient apparemment que le cœur à propulsion nucléaire du missile ne serait pas parvenu à entrer en action. Il y aurait eu une explosion sur l’un des navires engagé dans les opérations de récupération, ce qui a causé une réaction dans le cœur nucléaire du missile conduisant à des fuites radioactives.

Ce scénario en deux étapes est cohérent avec les observations de l’organisme norvégien NORSAR basées sur des relevés sismographiques et acoustiques (voir communiqué CRIIRAD du 28 août 2019).

Ces révélations sont cohérentes avec les observations concernant l’émission de gaz rares radioactifs, produits de fission, isotopes du krypton et du xénon dont les descendants radioactifs solides ont été détectés à 30 kilomètres (voir communiqué CRIIRAD du 28 août 2019).

Il est indispensable que toute la lumière soit faite sur les circonstances de l’explosion du 8 aôut et sur la nature exacte du dispositif de propulsion nucléaire.

Cet évènement est grave

L’utilisation d’armes en général et d’armes à tête nucléaire pose de graves problèmes éthiques et de sécurité , mais l’adjonction de dispositifs à propulsion nucléaire dans les missiles fait courir des risques encore plus importants et doit être fermement dénoncée.

Manifestement, les autorités Russes font courir des risques sanitaires supplémentaires aux populations locales par souci de cacher des informations sur ce qui s’est réellement passé. Des médecins de l’hôpital d’Arkhangelsk ont ainsi soigné des patients fortement contaminés sans en avoir été informés auparavant.

Il n’y a toujours eu aucune donnée sur la contamination du milieu marin (eau de mer, poissons, algues, sédiments des bords de mer). Un militaire russe, lors d’une réunion publique (filmée par un participant) a pourtant demandé à la population locale de ne surtout pas tenter de récupérer sur les rives les débris liés à l’explosion du fait des risques de contamination radioactive.

Contact : bruno.chareyron@criirad.org

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Amérique du Nord
Dans le Wyoming, qui sauvera Liz Cheney, la républicaine anti-Trump ?
S’enfoncer dans les délires de Donald Trump ou reconduire son opposante numéro 1 au sein de son parti ? Une certaine idée de la démocratie américaine se joue mardi 16 août dans les primaires républicaines de l’« État des cow-boys ».
par Alexis Buisson
Journal — Migrations
Les réfugiés afghans refusent que leur pays tombe dans l’oubli
Après la chute de Kaboul, le 15 août 2021, quelque 2 600 Afghans ont été évacués vers la France via des vols de rapatriement. Mediapart donne la parole à celles et ceux qui tentent de se reconstruire, loin de leur pays et de leur proches, qu’ils savent meurtris.
par Nejma Brahim
Journal
Prostitution : le torchon brûle entre écologistes et associations
Depuis plusieurs jours, une querelle oppose des associations LGBTQI+ et Raphaëlle Rémy-Leleu, élue EELV de Paris. Les premières reprochent vertement à la seconde ses positions sur le travail du sexe. L’écologiste dénonce un « harcèlement » injuste.
par James Gregoire
Journal — Écologie
Ne pas perdre une goutte d’eau, le combat de Lyon et de sa région
Dans le département du Rhône, parmi les plus touchés par les canicules, retenir et économiser l’eau devient urgent. La bataille se joue mètre cube après mètre cube, de la déconnexion des réseaux d’assainissement à la rénovation des trottoirs, de l’arrosage des jardins aux prélèvements par les gros industriels.
par Mathieu Périsse (We Report)

La sélection du Club

Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - Oscar Rosembly (4/9)
Depuis longtemps les « céliniens » cherchaient les documents et manuscrits laissés rue Girardon par Céline en juin 1944. Beaucoup croyaient avoir trouvé la bonne personne en un certain Oscar Rosembly. Un coupable idéal.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - L’inventaire (2/9)
Des manuscrits dont plusieurs inédits, son livret militaire, des lettres, des photos, des dessins, un dossier juif, tout ce que l’homme et l’écrivain Céline laisse chez lui avant de prendre la fuite le 17 juin 1944. Un inventaire fabuleux.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - La révélation (1/9)
Comment, par les hasards conjugués de l’Histoire et de l’amitié, je me retrouve devant un tombereau de documents laissés par Céline dans son appartement de la rue Girardon en juin 1944. Et ce qui s’ensuivit.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - Une déflagration mondiale (3/9)
La veuve de Céline disparue, délivré de mon secret, l’heure était venue de rendre publique l’existence du trésor et d’en informer les héritiers… qui m’accusèrent de recel.
par jean-pierre thibaudat